la-tete-d-un-homme-julien-duvivier-georges-simenon-harry-baur-critique
La Tête d'un homme est l'un des premières enquêtes du commissaire Jules Maigret, confronté ici à un nihiliste digne de Dostoïevski. Le roman, publié en 1931, fera l'objet l'objet deux ans plus tard d'une adaptation cinématographique signée Julien Duvivier, avec Harry Baur dans le rôle du commissaire. Regards croisés sur les deux oeuvres.
Vaut-il mieux être issu des classes moyennes aisées et s'enferrer dans la lassitude ou vivoter laborieusement en prenant part à des (més)aventures insolites ? Dans "Celui qui n'existait plus", très bien écrit, Rodolphe et Georges Van Linthout démontrent les limites de deux modèles antithétiques débouchant toutefois sur une même forme de désespoir.
"The Disciples", avec Steve Niles au scénario et Christopher Mitten au dessin, raconte l'épopée spatiale de trois chasseurs de primes à la recherche de la fille d'un sénateur. Cette dernière, séduite par un gourou milliardaire, vit désormais sur une lune où ont lieu des événements extraordinaires - et épouvantables. Les planches sont réussies, mais le récit - et ses enjeux - relativement convenus.