Publié le 21 octobre 2021 par les Editions Albert René, Astérix et le Griffon est le trente-neuvième album de la série de bande-dessinée Astérix. Pour la cinquième fois, ce sont Jean-Yves Ferri et Didier Conrad qui sont respectivement au scénario et au dessin. Avec un titre mystérieux, une couverture intrigante et un voyage chez les Sarmates (territoires des actuelles Ukraine et Russie), ce nouvel opus s'annonçait prometteur. Et pourtant... force est de constater que la sauce prend difficilement. 
Jean-Gabin-critique-bd
L'immense Jean Gabin prend place dans la collection « 9 1/2 » des éditions Glénat. Qualifié sous forme de sous-titre d'« Homme aux yeux bleus », particularité physique mise en exergue tout au long de l'album, le comédien français se voit effeuillé, par-delà l'icône, par le scénariste et historien du cinéma Noël Simsolo et le dessinateur italien Vincenzo Bizzarri.
Nautilus-critique-bd
Second tome d'un triptyque, « Mobilis in Mobile » s'inscrit, comme son prédécesseur « Le Théâtre des ombres », à la croisée de Rudyard Kipling (Kim) et Jules Verne (Vingt Mille Lieues sous les mers). Kimball O’Hara, suspecté d'animosité anti-coloniale, doit se dédouaner de toute responsabilité à la suite d'un attentat ayant ravagé le port de Bombay. Et pour ce faire, il n'a d'autre choix que faire évader le capitaine Némo, détenu dans une prison sibérienne, et lui emprunter le célèbre Nautilus, considéré comme le sous-marin le plus performant jamais conçu. Car pour s'innocenter, « Kim » doit à tout prix récupérer des documents prisonniers des coffres d'une épave coulée au fond des mers.