Le-bonheur-dans-la-litterature-et-la-peinture-critique-avis
Ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de lettres et professeur de littérature comparée à l'Université de Strasbourg, Pascal Dethurens problématise le bonheur à travers la littérature et la peinture. Son ouvrage, publié aux éditions Hazan, fait place à cent illustrations et des dizaines de citations minutieusement choisies, mettant en exergue la manière dont ces deux disciplines artistiques ont rendu compte du bien-être et de la félicité de l'Antiquité à nos jours.
Les-origines-troubles-de-l-epidemiologie-critique-livre
Les éditions Autrement publient Les Origines troubles de l'épidémiologie, de l'historien de la médecine Jim Downs. Ce dernier se penche sur les relations étroites entre l'esclavagisme, le colonialisme ou encore la traite négrière et la naissance, relativement récente, d'une discipline scientifique et médicale dont les connaissances ne cesseront de se former sur des terreaux sulfureux.
Exécution est le titre du nouveau roman policier de Pascal Marmet. Oscillant entre divertissement, humour et vices de procédure, l'auteur joue avec les nerfs de son lecteur. François Chanel le profiler, son assistant Alain et l'équipe de policiers chercheront à coincer le coupable.
« Rares sont ceux qui oseraient défier les Brahmanes du bitume : les bus. Les chauffeurs des compagnies privées, moins payés que leurs homologues municipaux, sont encore plus cinglés, mais de tous méfiez-vous avec la même vigilance ! »
Superino-Superino-a-la-rescoue-critique-bd
Les éditions Dupuis rendent hommage à Superino, un super-héros loufoque très à la mode dans l'Italie des Trente glorieuses. Ce dernier s'inscrivait alors en réaction aux héros marvelisés, qu'il tourne volontiers en dérision, en usant de l'humour absurde et décadent qui caractérisait alors les Risi, Scola ou Comencini.
La-Tour-critique-bd
La collection « Comix Buro » des éditions Glénat accueillent le second tome de La Tour. Jan Kounen, Omar Ladgham et Mr Fab s'y penchent sur les conflits intergénérationnels dans un monde post-apocalyptique où l'air a été rendu irrespirable par une bactérie qui a décimé la quasi-totalité de l'humanité.