dawson-s-creek-critique-retro-serie-kevin-williamson
Mémoire de toute une génération, Dawson's Creek connue par tous les sériephiles semble avoir mal vieilli par son ton bon enfant américain dépassé et pourtant le dilemme shakespearien n'a pris aucune ride. Etre ado à la fin des années 90, 2000 ou maintenant n'a plus du tout la même résonance. Ce qui fait de ce teen drama à la fois culte par son caractère quasi premier à aborder autant de sujets sensibles, et déjà dépassé par l'arrière saveur soap realistic. Un objet d'étude étonnant tant sur le plan psychologique du spectateur que scénaristique ou sociétal sur ce que la série rétro raconte... Attention mélancoliques s'abstenir.
Bosch-saison-4-titus-welliver-critique-serie-michael-connelly
Cette saison 4 s'inscrit dans la droite lignée des précédentes. Cette fois-ci, c'est le roman L'Envol de l'Ange qui sert de base à la saison : Bosch va enquêter sur le meurtre d'un avocat très populaire dû à son combat de défense des droits civils. Au programme : flics violents, tensions raciales et enjeux politiques.
critique-american-crime-story-saison-2
Après le procès très médiatisé de OJ Simpson, la nouvelle anthologie produite par Ryan Murphy American Crime Story relate dans sa dernière saison, l'histoire derrière l'assassinat du couturier Gianni Versace. Loin de l'aspect grandiloquent suggéré par les trailers et la personnalité de Versace, cette saison s'intéresse surtout à son meurtrier Andrew Cunanan au travers d'un déroulement antéchronologique dressant un portrait fascinant du personnage.