sortie-series-pilotes-critique-le-parfum-thelongsong-you-diablero-netflix-show-tv
Notre résolution pour 2019 ? Regarder encore plus de séries ! Au menu ce mois-ci, pour les amateurs de frissons, la rédaction s'est penchée sur le pilote de Diablero, une série horrifique à base de zombies, mais aussi sur deux séries policières : The ABC Murders, une réadaptation des enquêtes d'Hercule Poirot, et Le Parfum, hommage au roman allemand du même nom. Pour ceux qui préfèrent le drame et la psychologie, The Long Song relate les mémoires fictives d'une esclave, tandis que You porte à l'écran une romance obsessionnelle... Enfin, les amateurs de séries françaises pourront se poser devant la série médicale Hippocrate, ou encore devant la romcom Milleniale Plan Cœur. Une diversité de choix qui présage une année 2019 riche en promesses !
Narcos-Mexico-1983-Dogs-Beat-Escape-at-Dannemora-les-series-pilotes-novembre2018
Novembre est un des mois les plus déprimants de l'année. C'était alors le moment parfait pour rester sous son plaid et découvrir de nouvelles séries. Au programme : les cartels mexicains de l'univers de Narcos, les soirées berlinoises avec Beat, un documentaire sur nos amis les Dogs, une Pologne soviétique froide en 1983, un vaisseau spatial à l'Origin de nombreuses inquiétudes et une chasse à l'homme avec Escape at Dannemora.
dawson-s-creek-critique-retro-serie-kevin-williamson
Mémoire de toute une génération, Dawson's Creek connue par tous les sériephiles semble avoir mal vieilli par son ton bon enfant américain dépassé et pourtant le dilemme shakespearien n'a pris aucune ride. Etre ado à la fin des années 90, 2000 ou maintenant n'a plus du tout la même résonance. Ce qui fait de ce teen drama à la fois culte par son caractère quasi premier à aborder autant de sujets sensibles, et déjà dépassé par l'arrière saveur soap realistic. Un objet d'étude étonnant tant sur le plan psychologique du spectateur que scénaristique ou sociétal sur ce que la série rétro raconte... Attention mélancoliques s'abstenir.
Bosch-saison-4-titus-welliver-critique-serie-michael-connelly
Cette saison 4 s'inscrit dans la droite lignée des précédentes. Cette fois-ci, c'est le roman L'Envol de l'Ange qui sert de base à la saison : Bosch va enquêter sur le meurtre d'un avocat très populaire dû à son combat de défense des droits civils. Au programme : flics violents, tensions raciales et enjeux politiques.