Le-temps-des-gens-ordinaires-critique-livre
Le géographe français Christophe Guilluy publie aux éditions Flammarion, dans la collection «  Champs actuel », un essai intitulé Le Temps des gens ordinaires. Il y revient sur les inégalités sociales, regrette le mépris – médiatique comme politique – des plus modestes et explique comment les classes supérieures ont peu à peu fait sécession.
Joker-Infinite-critique-bd
Par sa densité plus que par ses rebondissements, la série Joker Infinite démarre sur les chapeaux de roues. « La Chasse au clown » voit en effet le scénariste James Tynion IV et le dessinateur Guillem March enrôler Jim Gordon en tant que personnage principal et narrateur, lancé aux trousses d'un super-vilain qui ne cesse de l'obséder : le Joker, coupable de s'en être pris plusieurs fois à sa famille.
Avis d’un participant au congrès : « Pour moi, quand il s’agit de qualifier la personnalité absolument unique du Maître et de montrer son caractère exceptionnel, c’est à ces mots que je recours. A soixante comme à soixante-dix ans, et peut-être même plus tôt encore, le Maître ne s’écartait jamais de la juste voie dans ses actions et dans ses gestes. Quel que fût son interlocuteur, quels que fussent les propos qu’on lui tenait, il savait toujours, comme en témoignent les paroles dont nous discutons, accepter l’autre tel qu’il était. »
Bienvenue dans l'upper class américaine. Bret Easton Ellis la portraiture sous une lumière de morgue, le nez enfariné et l'esprit en bouillie, asservi par les marques et la violence gratuite. "American Psycho" est un grand roman cruel et désenchanté, ainsi qu'une exploration minutieuse de la sociopathie.