pids-mad-dreams-and-monsters-ou-phil-tippett-vu-par-gilles-penso-et-alexandre-poncet-avant-premiere-frenetic-arts-le-pacte
Connaît-on vraiment Phil Tippett ? Alexandre Poncet et Gilles Penso, le duo derrière Le Complexe de Frankenstein, nous invitent à (re)découvrir le génie créatif qu'est Phil Tippett, l'homme derrière les effets spéciaux en stop motion de Star Wars et Robocop ainsi que l'animation de Jurassic Park et Starship Troopers. À l'occasion de son avant-première au PIDS (Paris Images Digital Summit), retour sur le nouveau documentaire du duo Poncet/Penso qui vous fera entrer dans le monde de golems du "mad god" Phil Tippett.
Le-daim-film-Quentin-Dupieux-avec-Jean-Dujardin-ouvre-la-Quinzaine-des-realisateurs-pour-le-Festival-de-Cannes-2019
Le Daim de Quentin Dupieux a ouvert ce mercredi 15 mai la Quinzaine des Réalisateurs de la 72e édition du Festival de Cannes. Un film 100% Dupieux et presque 100% daim, qui s'inscrit dans la droite lignée de son précédent Réalité en renouant avec une histoire absurde mêlant quête existentielle et jeux sur les codes du cinéma. Efficace et jouissif, ni plus ni moins.
retour-à-reims-critique
Déjà présenté à la Quinzaine des Réalisateurs, Retour à Reims (Fragments), quatrième long-métrage de Jean-Gabriel Périot, est l’adaptation documentaire de l’essai autobiographique éponyme du philosophe et sociologue Didier Eribon. Le réalisateur engagé de Nos défaites et Une jeunesse allemande y retrace, à l’aide d’un foisonnant montage d’archives et de la tessiture intime de la voix d’Adèle Haenel, la douloureuse histoire de la classe ouvrière, de son héritage politique, pour questionner leur représentation et comprendre la société française d’aujourd’hui. 
Dans Petite Nature, son second long-métrage porté par le regard à la fois sombre et profond de la jeune révélation Aliocha Reinart, le réalisateur de Party Girl ausculte les pulsations inquiètes d’une enfance livrée à elle-même, ternie par l’insouciante irresponsabilité des adultes, et qui lutte de toutes ses forces pour échapper à sa condition. Sous le constat amer, se niche un récit d’apprentissage poétique et percutant. 
un-peuple-critique
Après les récents Un Pays qui se tient sage (2020) de David Dufresne et J’veux du Soleil (2019) de François Ruffin, deux documentaires sur l’urgence du débat et de la réflexion citoyenne, c’est au tour d’Emmanuel Gras de pointer sa caméra sur un groupe de Gilets Jaunes de Chartres dans Un Peuple, portrait d'une France en détresse qui proteste contre le mépris de ses dirigeants.