PositionReporter LeMagduCiné
Inscrit27 septembre 2014
Articles360
Commentaires2
mon-ami-robot-avis-film-2024
Avec Mon ami Robot, Pablo Berger (Blancanieves, Abracadabra) réalise son premier film d'animation. Il s'agit de l'adaptation du travail de l'illustratrice Sara Varon (Robot Dreams) axée sur une relation d'amitié mais aussi les sensations que peut ressentir le spectateur devant un univers animé où tout devient possible à l'écran. Un film qui se veut une déclaration d'amour à la ville de New York mais avant tout au cinéma, comme le raconte Pablo Berger : "le cinéma pour moi reste effectivement proche de la magie, de Méliès, du cirque… Et le son y participe". 
innocence-kore-eda-film-enfance-avis-cinema
Hirokazu Kore-Eda a reçu le prix du scénario au festival de Cannes en 2023. Il a en effet conçu L'innocence (ou Monster lors de sa première présentation mondiale) pour mieux nous tromper. On pense d'emblée que le réalisateur de l'enfance joyeuse et lumineuse a basculé du côté de Haneke et ses enfants inquiétants dans Le Ruban Blanc ou encore lorgne du côté des vampires adolescents stylisés à la Morse. C'est alors qu'un véritable puzzle se met en place, pour reconstituer ce qu'il reste encore d'innocence dans l'enfance.
Dans son dernier film, Le Garçon et le héron, Hayao Miyazaki met en scène un jeune garçon dont la mère vient de mourir... qui part à l'aventure et à sa rencontre. Une quête d'identité à peine masquée dans un dédale de couleurs et de souvenirs, de feu aussi. Cette rencontre entre un personnage enfant et sa mère, elle aussi encore enfant, constitue un paroxysme dans la représentation de la quête d'identité au cinéma. Céline Sciamma l'a elle aussi mis en scène dans Petite maman.  Dans les films qu'elle réalise ou pour lesquels elle est scénariste, la construction de l'identité est au cœur des réflexions. Analyse en quelques films.
affiche-fifam2023-bilan-palmares
Le 43e Festival International du Film d'Amiens se termine ce samedi 18 novembre par la diffusion des films primés. Le vendredi 17 novembre avait lieu la soirée de clôture avec la traditionnelle remise des prix. L'occasion d'un bilan !
fifam-2023-mon-pire-ennemi-mehran-tamadon
En compétition au Fifam 2023, Mon Pire ennemi est le 4e long métrage de Mehran Tamadon. Il y rejoue une violence indescriptible pour tenter de chasser ses démons peut-être, et d'une manière plus utopique dit-il, ouvrir le dialogue avec un ennemi immense, le pire de tous : l'interrogateur du régime islamiste en Iran. Le dispositif est simple, mais ce qui en ressort est vertigineux.
ma-famille-est-politique-court-metrage-fifam-2023
Au cœur d'un festival commencé depuis cinq jours, il y a des séances dont les films doivent voyager en nous avant de complètement nous habiter. Habiter un lieu, y faire sens et communauté, c'est tout l'objet des courts métrages (du programme 3) présentés au Fifam 2023. Ce mercredi 15 novembre, les réalisateurs Thibaut Tavernier (Collisions), Paloma Lopez (Home) et Côme Webembe Tuitcheu (Ma famille est politique) étaient présents pour échanger après la projection.
fifam-2023-le-sommeil-dor-davy-chou
Le Sommeil d'or est le premier film réalisé par Davy Chou, venu le présenter le mardi 14 novembre au Fifam. Le documentaire tente de faire revivre un cinéma disparu : celui des années 60 au Cambodge, juste avant le massacre opéré par les Khmers rouges, au pouvoir au Cambodge de 1975 à 1979. Ils mettent fin à un cinéma florissant, et aux rêves des acteurs, réalisateurs, producteurs et spectateurs qui trouvaient dans le cinéma une manière de s'exprimer, et de s'évader. Un film hommage rempli de cinéma, de récits et de trouvailles.
fifam-2023-le-bonheur-est-pour-demain-brigitte-sy-avis
Brigitte Sy et Damien Bonnard sont venus présenter Le bonheur est pour demain le lundi 13 novembre 2023 au Fifam. Une rencontre faite d'instants présents et de nécessité d'écrire. Le film raconte l'histoire d'amour entre Sophie et Claude, dans les années 90, sur fond de prison. Au casting, deux funambules dont l'une espère toujours voir arriver la joie, jusqu'à ce qu'elle accepte de simplement la savourer.
fifam-2023-rencontre-nadav-lapid-le-genou-dahed
Dimanche 12 novembre 2023, Nadav Lapid était présent au Fifam pour présenter son film Le Genou d'Ahed. La rencontre avec le public était animée par Ariel Schweitzer, rédacteur aux Cahiers du Cinéma. Un échange forcément traversé par les événements récents dans la Bande de Gaza, mais qui a aussi été l’occasion de parler de cinéma et de choix artistiques. De déchirements également et de contradictions.