PositionRédacteur
Inscrit13 décembre 2014
Articles279
pepi-luci-bom-pedro-almodovar-film-critique
En 1980, Pedro Almodóvar sort dans quelques salles underground espagnoles son premier long-métrage qui va faire aussitôt de lui le porte-étendard du mouvement de la Movida. Furieusement hystérique et foutraque, Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier se présente avant tout comme une oeuvre punk et trash. Impossible malgré tout de ne pas voir les germes d'un futur auteur majeur dans ce brouhaha de fort mauvais goût.
Felicite-Alain-Gomis-film-critique
Grand Prix du Jury à Berlin, Félicité est finalement deux films en un. Dans un premier temps, le parcours convenu et linéaire d'une femme dans une ville en proie au chaos mais que l'on voit trop peu pour en profiter; dans un second temps, une histoire d'amour pleine de poésie mais brouillée par une narration confuse et une symbolique absconse. Le tout reste tout de même lié par la réitération de musiques aptes à nous mettre en transe. Qu'a réellement voulu faire Alain Gomis?
marvel-iron-fist-netflix-scott-buck-serie-critique
Beaucoup de choses ont déjà été écrites sur cet Iron Fist, et surtout le pire. De quoi attirer notre curiosité. Le constat est clair : la série n'a rien de révolutionnaire mais ne méritait certainement pas un tel acharnement de la part de critiques belliqueuses. Elle est même, sur certains aspects, plus réussie que celles qui l'ont précédée et furent bien mieux accueillies. Alors, pourquoi tant de haine ?
lautre-cote-de-lespoir-aki-kaurismaki-film-critique
Son style est identifiable entre mille, mais jamais encore Aki Kaurismäki ne s'était lancé le défi de nous ouvrir les yeux sur un drame aussi grave que le manque de considération dont sont victimes les migrants à leur arrivée en Europe. Une telle détermination humaniste est-elle soluble dans le cinéma baroque et surréaliste du cinéaste finlandais ? La réponse est loin d’être évidente.
traque-a-boston-peter-berg-film-critique
On connait Peter Berg pour ses films de guerre ultra-manichéens, et quand il s'attaque à la reconstitution du dernier attentat survenu sur le seul américain, il ne faut attendre de sa part davantage de subtilité. C'est donc bien vers une ode aux forces de l'ordre qui ont su arrêter les vils islamistes que se dirige son nouveau film. Au delà de son idéologie ultra-sécuritaire, son thriller fait-il effet?
Quelle superbe soirée que cette cérémonie des César ! Malgré les débats qu'ils ont suscité parmi les spectateurs, les chefs d’œuvre que sont Elle, Divines et Juste la Fin du Monde en ressortent avec tous les honneurs. Retrouvez ici le palmarès complet.
T2-Trainspotting-2-danny-boyle-film-critique
Plutôt que faire un remake de son film culte de 1996, Danny Boyle a fait le choix de signer une oeuvre, chargée de mélancolie, sur le poids des années. Et si voir les personnages regretter de ne plus pouvoir revivre comme vingt ans plus tôt a l'effet pervers de rappeler aux spectateurs qu'ils ne verront pas une suite aussi folle que le premier film, c'est bien là le meilleur moyen de nous faire partager leur nostalgie d'un temps définitivement révolu.