artistique-jargon-abecedaire
Sarah Anthony © Textes et illustrations tous droits réservés.

Ancêtre photographique, atelier littéraire extravagant, peinture à l’oeuf, mouvement italien et rebelle de la forêt – L’abécédaire artistique n°4

Dernière mise à jour:

ABC… ART

L’Abécédaire Artistique

Cet abécédaire vous parlera de :

Art en général, peinture, arts graphiques, sculpture, gravure, littérature, poésie, musique, cinéma, Histoire, gastronomie, traditions, arts vivants, théâtre, opéra, philosophie, etc.

Rendez-vous chaque jeudi pour une chronique d’art illustrée où vous découvrirez 5 définitions artistiques issues de lettres de l’alphabet choisies aléatoirement.

C-r-duit-sarah-anthony

  • Camera Obscura 

camera-obscura-reduit-sarah-anthony
catégorie : optique et arts plastiques, nom féminin, du latin « chambre noire ».

La camera obscura désigne en quelque sorte l’ancêtre du projecteur. Il s’agit d’une chambre noire, un mécanisme optique simple, qui va projeter une image de la réalité. L’image est renversée de gauche à droite et de haut en bas, mais elle est fidèle à la réalité. Aussi surprenant que cela puisse paraître, la camera obscura existe depuis des siècles. Sa première mention remonte au IVème siècle : son fonctionnement est décrit dans un livre issu de Chine.
Si aujourd’hui, de nombreux peintres travaillent avec un projecteur, il en allait de même avant l’invention de la photographie. Nombre d’artistes du passé créaient leurs œuvres réalistes à l’aide d’une camera obscura qui renvoyait sur leur toile une image fidèle bien qu’inversée, qu’ils entreprenaient alors de reproduire. On suppose, par exemple, que le peintre flamand Rembrandt utilisait une camera obscura, parmi d’autres instruments optiques, pour peindre ses célèbres toiles.

O-reduit-sarah-anthony

  • Oulipo

oulipo-reduit-sarah-anthony
catégorie : littérature française, poésie, nom propre, néologisme français.

Connaissez-vous l’Oulipo ? L’Ouvroir de Littérature Potentielle dit Oulipo (parfois orthographié OuLiPo) est un groupe littéraire français du XXème siècle. Notons que le terme « ouvroir » désigne un atelier ou un lieu de travail. L’Oulipo est à but d’invention et d’innovation en termes de création littéraire. Souvent basé sur le jeu, il voit la contrainte artistique comme un formidable moyen de sortir des sentiers battus.
Il fait son apparition en 1960 et son représentant majeur est l’écrivain Raymond Queneau, qui le co-fonde avec le mathématicien François Le Lionnais. Les membres de l’Oulipo se réunissent une fois par mois pour des exercices de production littéraire nouvelle.
La vocation expérimentale de l’Oulipo donne lieu à des textes mémorables tels que le roman La Disparition entièrement écrit sans la lettre « e » et qu’on doit à l’écrivain George Perec. Dans cet exercice littéraire complexe, les personnages disparaissent peu à peu et le sens caché de l’absence d’une des lettres les plus utilisées de la langue française est à prendre symboliquement – un livre sans « e » signifie un livre « sans eux ». Cependant, les exemples de créations littéraires oulipiennes ne manquent pas : on peut notamment citer nombre des poèmes de Raymond Queneau.

T-reduit-sarah-anthony

  • Tempera

tempera-reduit-sarah-anthony
catégorie : arts plastiques, nom féminin, du latin « temperare » (détremper).

La tempera est une technique de peinture résultant d’une émulsion – historiquement à base d’œuf. C’est une peinture à l’eau. Elle est donc basée sur le mélange homogène de deux liquides normalement non miscibles, mais qui se mêlent en apparence, à force, par exemple, d’agitation. La tempera peut désigner une technique mixte ou grasse, selon le liant utilisé pour emprisonner les pigments.
Les premières temperas étaient à base d’œuf, c’est pourquoi cette technique en est la plus connue. C’est aussi pourquoi une erreur commune consiste à croire que le simple terme « tempera » la désigne, or ce n’est pas le cas. La tempera à l’œuf est une des techniques de la tempera, mais il en existe d’autres. Dans le cas de la peinture à l’œuf, on lie les pigments de peinture avec du jaune d’œuf (ou l’œuf entier) ! La peinture ne pourrira pas pour autant… et le mélange ainsi obtenu est diluable à l’eau avant séchage. On réalise également des peintures à la tempera avec des colles issues de peau ou de graisse animale.
La tempera est une technique de peinture du Moyen-Âge et du début de la Renaissance. Botticelli, par exemple, réalisait ses œuvres à la tempera. La technique disparaît au XVIème siècle au profit de la peinture à l’huile nouvellement inventée.

V-reduit-sarah-anthony

  • Vérisme

verisme-reduit-sarah-anthony
catégorie : arts plastiques, littérature et opéra, nom masculin, de l’italien « vero » (vrai).

A la fin du XIXème siècle, apparaît en Italie le mouvement pluridisciplinaire du vérisme (1875-1895). Ses représentants majeurs en sont les écrivains italiens Giovanni Verga et Luigi Capuana. Le vérisme prend racine dans la peinture, la littérature et jusque dans l’opéra, dont l’Italie est une grande représentante. Selon son domaine d’application, ce mouvement complexe et difficile à définir revêt des apparences diverses.
De manière générale, il se rapproche et s’inspire à la fois du réalisme et du naturalisme français, en constituant le pendant italien, notamment en littérature où l’auteur doit abandonner tout idéalisme et délivrer, par ses mots, une photographie du contexte social de ses contemporains.
En peinture, ses représentants sont considérés comme les précurseurs, en Italie, d’une peinture impressionniste qui s’épanouira en France. Les peintres véristes s’attachent paradoxalement à représenter le réel tout y accentuant l’effet de clair obscur et de peinture par taches. Leur but est de créer un nouvel idéal de peinture, de faire table rase des mouvements du passé, au moment où l’Italie débute une nouvelle page de son histoire, puisqu’elle est unifiée en 1861.
Quant à l’opéra, le vérisme fait évoluer ce genre en lui donnant pour sujet l’homme et la femme ordinaires, et leurs problèmes quotidiens (en général liés à l’amour, la sexualité, la violence ou les divers problèmes sociaux). Les thèmes mythologiques et historiques sont démodés par le vérisme. L’opéra traite alors de sujets populaires et communs, à l’exemple de Tosca, de Puccini. On considère également que des opéras antérieurs au vérisme ont pu le favoriser, tel Carmen de Bizet ou La Traviata de Verdi.

 

W-reduit-sarah-anthony

  • Waldgänger

walganger-reduit-sarah-anthony
catégorie : littérature, philosophie, nom commun, de l’allemand « wald » (forêt) et « gäng » (amateur), d’après Ernst Jünger.

On doit le concept du waldgänger à l’écrivain allemand Ernst Jünger. Il est développé dans son œuvre Le traité du rebelle, ou le recours aux forêts (1951), rebelle étant le mot choisi comme équivalent au terme allemand waldgänger, intraduisible en français car inexistant. En effet, le waldgänger désignerait, étymologiquement, l’amateur de forêt, bien que la traduction correcte soit « celui qui a recours aux forêts ».
Jünger en fait cet être complexe qui se retire volontairement de la société (symboliquement dans la forêt). Le waldgänger est celui qui choisit de se retirer du monde, intérieurement ou extérieurement. La figure du waldgänger est à rapprocher de l’ermite sans la dimension de solitude absolue.
Il prend aussi un sens plus symbolique : le waldgänger peut se retrancher du monde en pensée. Il peut ne l’être qu’à un certain degré. En tous cas, le terme consacré « rebelle » est impropre, car le walgänger est passif, il ne se révolte pas, n’est pas violent, n’entre pas dans un débat. Il ne fantasme pas une réalité, mais y porte plutôt un regard désabusé, voire cynique. Il peut être en rupture avec la société et donc s’en échapper en recourant (symboliquement) aux forêts, tout comme il peut rester au sein de la société mais penser différemment.
Vous l’aurez compris, les limites de ce concept flou sont mal définies. Le waldgänger recouvre plusieurs états, plusieurs modes de pensée. Ne nous sommes-nous pas tous un jour un peu sentis comme un waldgänger ?

Rendez-vous la semaine prochaine pour 5 nouvelles définitions artistiques.

© Tous droits réservés. Ce contenu est protégé par le code de la propriété intellectuelle, il est formellement interdit de le réutiliser sans mon autorisation. Il est interdit de copier, reprendre ou s’inspirer de l’Abécédaire Artistique sans mon accord sous peine de poursuites judiciaires.