oxygene-melanie-laurent-alexandre-aja-critique

Oxygène: le retour à la SF d’Alexandre Aja

Note des lecteurs1 Note
4

Oxygène, le dernier film du réalisateur français Alexandre Aja sorti le 12 mai dernier sur Netflix, marque son retour à la science-fiction. Là où son premier film, Furia, prenait place dans un univers dictatorial, ici il est fortement inspiré par la crise du coronavirus.

Synopsis: Dans un futur proche, une jeune femme se réveille dans une capsule cryogénique. Seule et amnésique, elle ne sait pas comment elle a pu s’y retrouver. La situation se complique davantage lorsque l’oxygène vient à manquer. La jeune femme va devoir chercher dans sa mémoire pour s’en sortir.

Alexandre Aja semble avoir mûri et cela se ressent fortement sur son nouveau film. Oxygène s’impose comme l’une de ses meilleures réalisations : loin des twists grandiloquents de ses films précédents (on pense à Haute Tension) et d’une certaine immaturité que l’on pouvait y retrouver (Horns) ici on ressent que le scénario est plus maîtrisé même si cela n’empêche pas quelques facilités et frustrations. En effet, le scénario se devait d’être bon pour faire tenir 1h40 de film en huis-clos avec presque un seul personnage et ne pas lasser le spectateur. Le déroulement de l’histoire et ce qu’on apprend sur l’identité du personnage sont amenés petit à petit à mesure que le film avance mais pourtant cela ne nous empêche pas de pouvoir deviner ce qui se trame avant que le personnage principal ne le comprenne. C’est assez frustrant parfois car ce même personnage met du temps à réaliser ce qui lui arrive et fait parfois quelques choix stupides qui peuvent être frustrants. On ressent que certaines péripéties sont créées artificiellement pour faire durer le film et installer des retournements de situations.
Néanmoins le film est bien pensé, et certains de ces retournements de situations sont réellement impactants et donnent à réfléchir, ce qu’on n’attendait pas forcément d’un réalisateur comme Alexandre Aja.

Oxygène est réussi surtout par sa réalisation : plus sobre qu’à l’accoutumée mais tout de même inventive car elle arrive à ne pas nous lasser de sa contrainte d’enfermement. Le réalisateur arrive à nous mettre dans la peau de son héroïne, grâce à certains mouvements de caméra on se place dans sa perte de réalité. Par exemple à un moment donné, le stress que vit la protagoniste est intense, et pour nous aussi : la caméra tourne sur elle-même pour mettre en scène la désorientation que l’on vit. De même les souvenirs de la jeune femme sont marqués par une colorimétrie et une luminosité plus appuyées et différentes du reste du long-métrage, pour signifier leur aspect d’irréalité. De même les effets spéciaux sont plutôt convaincants.

Quant au jeu de Mélanie Laurent… il est très bon. Elle seule porte le film sur ses épaules et elle le fait très bien. Difficile de n’être, presque, que le seul personnage à l’écran, surtout quand quasiment seul son visage est filmé. On a peine à reconnaître Mathieu Amalric qui interprète M.I.L.O, l’ordinateur de bord de la capsule cryogénique, tant il arrive à s’effacer pour prendre le ton monotone si reconnaissable des intelligences artificielles.

Finalement, on apprécie grandement le passage à la « sobriété » d’Alexandre Aja, qui passe de la réalisation de films d’horreur très gores et violents à ce genre de thriller qui ne délaisse pas pour autant l’angoisse ressentie pendant la séance. Car Oxygène sort à un moment clef de notre vie à tous : celle de la crise du coronavirus, qui fait complètement écho dans l’histoire. L’anxiété du personnage et la crise que vit sa société dans le film fait totalement penser à notre société actuelle. Mélanie Laurent est enfermée dans une capsule pendant que nous sommes enfermés chez nous pour nous protéger, et bien d’autres aspects similaires que nous ne spoilerons pas…

Donc, n’hésitez pas à vous lancer dans cette expérience, si vous vous en sentez le courage et surtout si votre santé mentale vous le permet, car nous pensons que vous apprécierez ce film.

Oxygène : Bande-Annonce

Oxygène : Fiche Technique

Titre original : Oxygène
Réalisation : Alexandre Aja
Scénario : Christie LeBlanc
Musique : Robin Coudert
Direction artistique : Dominique Moisan et Marc Saez
Décors : Jean Rabasse
Costumes : Agnès Beziers
Photographie : Maxime Alexandre
Montage : Stéphane Roche
Production : Alexandre Aja, Brahim Chioua, Noémie Devide, Grégory Levasseur et Vincent Maraval
Production déléguée : Serge Catoire, Laurence Clerc, James Engle, Franck Khalfoun, Christie LeBlanc et Adam Riback
Sociétés de production : Gateway Films, Wild Bunch et Echo Lake Entertainment
Société de distribution : Netflix
Durée: 100 min
Genre: thriller, survie, science-fiction
Date de sortie: 12 mai 2021 (sur Netflix)

France – 2021

Redactrice LeMagduCiné