Room : Brie Larson dans les bacs (DVD/Blu-Ray) depuis le 16 Juillet !

Avis aux amateurs : le film qui a valu l’Oscar de la Meilleure Actrice à la future Captain Marvel, Brie Larson, est de sortie. Préparez les mouchoirs !

Ma’ (Brie Larson) est une mère qui élève seule son fils Jack. Le bain, les repas, les loisirs, tout est normal pour elle. Sauf peut-être l’endroit ou elle vit. Car la room du titre n’est autre qu’une pièce ou elle vit en captivité et qui au yeux de Jack, né à l’intérieur, représente le monde. Lucide mais surtout amoureuse, la mère va alors se battre pour faire connaitre le monde (le vrai) à son fils. Un combat auquel ce dernier n’est peut-être pas préparé.

Une ode à l’espoir.

Les mots viennent à manquer dès lors qu’il est question d’aborder le cas de Room. Véritable ascenseur émotionnel (on passe de la joie à la tristesse, de l’espoir au désespoir, ou encore de la chaleur à la froideur), le film de Lenny Abrahamson émeut autant qu’il donne à sourire. Il faut dire qu’en plus de pouvoir compter sur un réalisateur parfaitement à l’aise pour distiller des émotions et des états à travers sa caméra (jamais l’enfermement n’aura si bien été retranscrit), le long-métrage ne tombe jamais dans le pathos et sait, fait rare, conserver un petit espoir.room-lenny-abrahamson-sortie-dvd-blu-ray-jacob-tremblay Il suffit de voir le soleil se poser sur une fenêtre, le regard émerveillé de Jack fêtant son 5ème anniversaire ou le sourire à peine voilé de Ma pour comprendre que la vraie force du film réside ainsi dans ce sentiment. L’espoir de vivre. L’espoir de survivre. Et autant dire qu’en confiant aux méconnus Brie Larson et Jacob Tremblay les rôles de ces deux âmes en perditions, le réalisateur a réalisé le home-fun du siècle. Larson, tout en simplicité, saisit par la justesse de son jeu et la peur lancinante qui habite son personnage, quand Tremblay, lui, fascine par sa palette de jeu que ne renierait pas ses homologues plus âgés.

Une palette de bonus exiguës

Évidemment, quand on sait la proximité qu’entretient l’histoire avec d’obscurs faits divers similaires  survenus en Autriche, on voulait en savoir plus. Quelles ont été ainsi les inspirations du projet ? Qu’est-ce qui a motivé le casting à prendre part à l’aventure ?room-lenny-abrahamson-sortie-dvd-blu-ray Manque de pot, on ne pourra compter, en plus des habituels commentaires audios, à quelques modules consacrés essentiellement à la pièce du titre. 3 mètres sur 3 recréera ainsi l’enfermement en expliquant les conditions de tournage dans la pièce qu’on imagine déjà bien exiguë, quand le making-off nous plongera dans les coulisses du film et de son tournage. Bref, rien de bien neuf au soleil mais on aurait apprécié cela dit voir les inspirations du réalisateur qui a accouché d’une oeuvre pour le moins périlleuse.

Room : Recap DVD/Blu-Ray

Caractéristiques techniques du DVD :

Bonus DVD: Making of de Room / Recréer Room

Caractéristiques techniques du Blu-rayTM :

Bonus du Blu-rayTM:

Making of de Room / 3 mètres sur 3 / Recréer Room / Commentaire audio

Image : 16/9 2.40 :1 Letterbox

Audio : anglais, français, espagnol, allemand, italien Dolby Digital 5.1

Sous-titres : anglais (sourds et malentendants), espagnol, danois, néerlandais, finnois, français, allemand, islandais, italien, norvégien, suédois

Image : 16/9 2.40 :1 Letterbox

Audio : anglais DTS-HD Master Audio 5.1, français, espagnol, allemand, italien, portugais DTS Digital Surround 5.1

Sous-titres : anglais (sourds et malentendants), portugais, espagnol, danois,néerlandais, finnois, français, allemand, islandais, italien, norvégien,

Room : Bande-Annonce

Rédacteur LeMagduCiné