cannes-2019-festival-cinefondation-courts-metrages-selection-presidente-jury-claire-denis

Cannes 2019 : Annonce de la sélection des courts métrages et de Cinéfondation

Le Festival de Cannes 2019 commence petit à petit à prendre forme et à dévoiler son réel visage. Après la sélection officielle des films du Festival, c’est au tour de la sélection des courts métrages en compétition et la liste de la Cinéfondation d’être annoncées. L’une des belles surprises de ce Festival, c’est notamment la présidence de Claire Denis dans ce jury des courts métrages et de la Cinéfondation. 

Entre la cinéaste française et le festival de Cannes, c’est une belle histoire d’amour.  La réalisatrice française a présenté certains de ses films au Festival, notamment son sublime Trouble Every Day ou même son premier long métrage, Chocolat. Son cinéma – sa volonté de défricher les genres, de ne se donner aucune limite, de faire parler les corps et le silence – a toujours été en phase avec l’identité même du festival de Cannes. Sa clairvoyance et son sens aiguisé du risque seront donc un grand atout pour que cette section de Cannes puisse nous faire découvrir les nouveaux grands talents de demain et rendre une Palme d’Or des courts métrages à son image : qui n’a pas froid aux yeux. 

La compétition des courts métrages comportera 11 films venant du monde entier, courts métrages qui représenteront un large panel de genre cinématographique : allant de la fiction ou du documentaire jusqu’à l’animation. Quant à la Cinéfondation, qui fête sa 22ème édition, elle sera composée de 17 films. L’une des attentes au regard de la compétition, c’est la présence de Chloë Sevigny, qui viendra également au Festival pour défendre le film de Jim Jarmusch dans lequel elle joue, The Dead don’t Die.

La sélection officielle « Cannes Court Métrage » :

– Erenik Beqiri – « The Van » – Albanie, France

– Dekel Berenson – « Anna » – Ukraine, Israël,Royaume-Uni

– Vanessa Dumont, Nicolas Davenel – « Le grand saut » (documentaire) – France

– Vasilis Kekatos – « La distance entre nous et le ciel » – Grèce, France

– Teemu Nikki – « All Inclusive » – Finlande

– Elin Övergaard – « Ingen Lyssnar » – Suède

– Agnès Patron – « L’heure de l’ours » (Film d’animation) – France

– Yona Rozenkier – « Parparim » – Israël

– Agustina San Martin – « Monstruo Dios » (« Monstre Dieu ») – Argentine

– Chloë Sevigny – « White Echo » – Etats-Unis

– Federico Luis Tachella – « La Siesta » – Argentine

La sélection officielle Cinéfondation :

– Wisam Al Jafari – « Ambience » – Dar al-Kalima University College Of Arts And Culture, Palestine

– Louise Courvoisier – « Mano A Mano » – Cinéfabrique, France

– Ondřej Erban – « Sto Dvacet Osm Tisíc » – FAMU, République Tchèque

– Kenya Gillespie – « Jeremiah » – The University Of Texas At Austin, États-Unis

– Martin Gonda – « Pura Vida » – FTF VŠMU – Film And Television Faculty, Academy Of Performing Arts, Slovaquie

– Shoki Lin – « Adam » – Nanyang Technological University (NTU), Singapour

– Yarden Lipshitz Louz – « Netek » – Sapir College, Israël

– David Mcshane – « Solar Plexus » – NFTS, Royaume-Uni

– Antonio Messana – « Rosso : La Vera Storia Falsa Del Pescatore Clemente » – La Fémis, France

– Katalin Moldovai – « Ahogy Eddig » – Budapest Metropolitan University (METU), Hongrie

– Martin Monk –  « Favoriten » – Filmakademie Wien, Autriche

– Leszek Mozga – « Roadkill » – University Of The Arts London (UAL), Royaume-Uni

– Barbara Rupik – « Duszyczka » – Pwsftvit, Pologne

– Richard Van – « Hiếu » – Calarts, États-Unis

– Flo Van Deuren – « Bamboe » – RITCS, Belgique

– Olesya Yakovleva – « Slozhnopodchinennoe »- St. Petersburg State University Of Film And Television, Russie

– Yeon Jegwang – « Reonghee » – Korea National University Of Arts, Corée Du Sud

Plus d'articles
ghosts-of-mars-rétro-Carpenter
Ghosts of Mars (2001) de John Carpenter : un mars et un départ