Live by Night : Ben Affleck s’improvise caïd mafieux des années 20 dans la bande-annonce !

Last updated:

Après le costume de la chauve-souris, place à celui du mafieux. Ben Affleck est en effet de retour derrière la caméra pour adapter le roman de Dennis Lehane (Shutter Island), Live By Night, qui voit l’interprète du Batman s’improviser caïd de la mafia dans une Amérique post-Première Guerre Mondiale, miné par la criminalité. 

A peine le temps de le voir quitter son costume monochrome du justicier de Gotham City que l’acteur Ben Affleck avait déjà décampé, direction Boston pour shooter son nouveau film, particulièrement ambitieux : Live By Night. Adaptation d’un roman de Dennis Lehane (on lui doit Mystic River), on y suit l’histoire de Joe Coughlin (Affleck), un soldat rentré de la grande guerre et accessoirement fils du chef de la police locale, qui en pleine période de la Prohibition, va s’improviser figure de la pègre. Une ambition de carrière allant à rebours de celle du paternel et qu’on pressent déjà comme explosive, au vu des premières images, sublimes. Bien aidé par la photographie de Robert Richardson (Les Huits Salopards, Django Unchained, Hugo Cabret), Ben Affleck a toutefois pu s’arroger un casting de reve dans son nouveau film. ben-affleck-live-by-night-actu-bande-annonce-filmPensez donc : en plus de le voir drapé dans les plus beaux costumes de l’époque, on aura la chance de pouvoir compter sur le renfort de Elle Fanning (The Neon Demon), Zoe Saldana (Les Gardiens de la Galaxie), Chris Cooper (Démolition), Sienna Miller (American Sniper), Scott Eastwood (Suicide Squad) ou Brendan Gleeson (Harry Potter, Bon Baisers de Bruges). Un joli casting pour un film qu’on pressent sans trop se mouiller figurer en bonne place dans les prétendants aux Oscars 2017, aux coté du Silence de Martin Scorsese ou du Hacksaw Ridge de Mel Gibson.

Live By Night sortira quant à lui, le 18 Janvier prochain dans les salles françaises.

Live By Night : Bande-annonce du film évènement de Ben Affleck

Plus d'articles
critique-veronica-paco-plaza
Avec Veronica, Paco Plaza donne un second souffle au cinéma de possession