the-predator-jacob-tremblay-shane-black-arnold-schwarzenegger-2018

The Predator : Jacob Tremblay va décoder le langage énigmatique des chasseurs de l’espace

Last updated:

De nouvelles informations ont été dévoilées sur le casting et le contenu du long-métrage ambitieux de Shane Black, The Predator. Le comédien Jacob Tremblay, connu du grand public pour sa performance remarquée dans Room, pourrait occuper un rôle clé et percutant dans l’intrigue de ce blockbuster attendu pour 2018 par tous les fans de SF et d’action !

La nouvelle adaptation de la licence phare Predator s’annonce de plus en plus prometteuse. D’après des informations de Den of Geek, la production n’aurait pas cédé à la grande mode des remakes, des préquelles ou des reboots. Shane Black, le réalisateur qui a également co-écrit le scénario, a indiqué aux médias américains que The Predator serait «  une suite inventive ».

Shane Black a réalisé ces dernières années des films d’action acclamés par la critique : Iron Man 3The Nice Guys et Kiss Kiss Bang Bang. Les fans hardcore de la saga Predator sont d’ores et déjà rassurés concernant le traitement respectueux que devrait réserver Shane Black dans ce nouveau film à l’univers culte de la créature extraterrestre qui a donnée tant de fil à retordre à Arnold Schwarzenegger et Danny Glover. Shane Black a en effet déjà participé au tournage d’un film de la licence Predator en tant qu’acteur. Il a effectivement incarné Hawkins, le soldat à lunettes et grand spécialiste des petites blagues, dans le tout premier film Predator de John McTiernan.

D’après de récentes informations de la rédaction de The Hollywood Reporter, le jeune comédien Jacob Tremblay a rejoint le casting. Il devrait même avoir un rôle important au sein du film. Il incarnera le fils du personnage principal : un ancien Marine qui découvre l’existence d’extraterrestres belliqueux. Personne n’arrivera à croire à sa terrible révélation et en l’existence de ces créatures venues de l’espace. L’action de The Predator devrait se dérouler dans une zone périphérique, dans la banlieue d’une grande ville située en Amérique du Nord.

[irp posts= »79591″ name= » le-top-5-des-extraterrestres-selon-la-redaction « ]

Le rôle de Jacob Tremblay s’annonce d’ores et déjà fascinant. D’après des informations de Bloody Disgusting, le jeune fils de cet ancien Marine serait autiste et le souffre-douleur de toute sa classe. Le personnage de Jacob Tremblay pourrait pourtant devenir un acteur déterminant dans la lutte et la survie de l’humanité face aux Predators. Il serait doté d’une habilité exceptionnelle, voire surnaturelle, dans l’apprentissage des langues, malgré son autisme. Jacob Tremblay devrait en effet déchiffrer le dialecte énigmatique et mystérieux des créatures venues de l’espace. Les spectateurs découvriront ainsi les méthodes de communication des Predators. Cet élément surprenant ajoute une nouvelle dimension à la franchise et promet de belles surprises, même si nous risquons d’être assez éloignés du sympathique E.T., au vu de la dangerosité des aliens restés célèbres dans l’imaginaire collectif pour leurs dreadlocks, leur visage terrifiant, leur arsenal sophistiqué et leurs masques impressionnants.

Le tournage du film va débuter à Vancouver dans les semaines qui viennent, en février 2017. A la manière d’Alien Covenant, l’invasion extra-terrestre pourra finalement bien être avancée dans les salles obscures pour le plus grand bonheur des amateurs de science-fiction. Initialement prévu pour le 2 Mars 2018, The Predator pourrait être disponible en salles aux USA dès le 9 février 2018, d’après des informations de Den of Geek.

Le film devrait être classé R aux USA, selon les propres mots de Shane Black. Cette classification pour un public adulte et mature est synonyme de contenus graphiques explicites dans le film. Le terrain de chasse du Predator risque donc d’être ponctué de scènes d’action assez violentes et gores.

D’après des révélations de The Hollywood Reporter, le casting du film sera complété par Thomas Jane, Olivia Munn, Sterling K. Brown, Trevante Rhodes, Keegan-Michael Key et Boyd Holbrook. En revanche, toujours aucune nouvelle sur la présence éventuelle de Benicio Del Toro ou du rappeur 50 Cent.

Une rumeur folle évoquerait même la possible présence d’Arnold Schwarzenegger dans ce tout nouveau film et le retour de son personnage légendaire Dutch Schaefer.

La nouvelle version de Predator de Shane Black est donc attendue pour 2018 par une cohorte de fans impatients. Twentieth Century Fox pourrait signer un succès triomphal au box-office avec ce long-métrage et relancer cette licence phare des années 1980.

[irp posts= »18439″ name= » nouvelle-franchise-predator-par-le-realisateur-diron-man-3″]

Plus d'articles
mr-wolff-critique-film-gavin-o-connor
Mr. Wolff, un film de Gavin O’Connor : Critique