le-monde-de-dory-record-box-office-pieuvre

Le Monde de Dory bat un nouveau record au box office américain

Le Monde de Dory : Le long métrage Pixar devient le plus gros succès aux États Unis pour un film d’animation

le-monde-de-dory-affiche-record-box-officeQuelques semaines après s’être hissé en tête du box office américain et s’être adjugé le meilleur démarrage de tous les temps pour un cartoon, Le Monde de Dory vient de s’octroyer un nouveau record sur le sol nord-américain. En effet, le dernier long métrage Pixar, suite du célèbre et génial Monde de Némo, vient de réaliser le plus gros chiffre d’affaire de tous les temps pour un film d’animation au box-office US. Toujours projeté dans plus de 3500 cinémas américains (un excellent ratio de diffusion), le long métrage continue toujours sa razzia commerciale et devrait continuer de squatter les hautes places du box office durant plus d’un mois.

Avec plus de 11 millions de dollars en ce cinquième week-end d’exploitation, voyant l’arrivée du S.O.S. Fantômes féminin en seconde position, Le Monde de Dory culmine à plus de 445 millions de dollars de recettes et rentre dans l’histoire comme étant le film d’animation le plus prolifique de l’histoire, sur le sol américain. Il dépasse alors le score de Shrek 2, établie à un peu plus de 441 millions de dollars, qui était en place depuis 2004. De plus, en ce mercredi, il vient d’entrer dans le top 10 des plus gros succès de tous les temps au box office américain, s’adjugeant les 448 millions de The Dark Knight Rises de Christopher Nolan.

le-monde-de-dory-record-box-office-rencontre

Cependant, malgré cette véritable rafle commerciale américaine, son score international est à la peine, accusant un certain échec en Chine et en France où il n’a pas atteint la barre des 3 millions de spectateurs, soit à peine le tiers du premier opus. Avec un peu plus de 723 millions de dollars de recettes, le film rembourse sans peine son colossal budget de production de 200 millions de dollars, qui doit être le double avec le budget promotionnel. Disney/Pixar doit donc beaucoup sur son résultat à domicile qui plafonne bien au delà des espérances du studio. Enfin, Jim Morris, le président du studio, avait annoncé vouloir arrêter les suites, peut-être que ce résultat de haute volée lui fera malheureusement changer d’avis.

Le monde de Dory : Bande-annonce

Redacteur LeMagduCiné
Plus d'articles
cheyenne-et-lola-serie
Cheyenne et Lola : des débuts prometteurs + rencontre avec l’équipe