The Best Offer de Giuseppe Tornatore : Critique du film

The Best Offer de Giuseppe Tornatore : Une broderie sur l’art de l’illusion et l’amour

Le dernier film de Giuseppe Tornatore (Cinema Paradiso) est un thriller romantique parfumé d’un classicisme tout Hitchcockien, interprété par un magnifique G. Rush interprétant le rôle d’un commissaire-priseur, dandy excentrique et misanthrope s’interrogeant avec mélancolie sur l’art et la beauté.

Passé par le Festival de Berlin 2013 hors compétition, The Best Offer, nous emporte dans un monde artistique, peuplé de tableaux de portraits célèbres de Raphaël, Titien et Vélasquez. Ce long métrage cisèle comme dans un tableau de maître une intrigue complexe sur plusieurs couches dans une atmosphère étrange, envoûtante…

Ce long-métrage dont l’action se situe à Vienne, dans un décor majestueux, est conduit comme un conte de fée avec une princesse enfermée dans une tour, incarnée par Sylvia Hoeks, Claire une mystérieuse femme agoraphobe, qui se cache depuis des années dans une demeure à l’allure gothique, pleine de peintures et d’antiquités.

Dans ce palace, parmi tous les trésors, un seul passionne vraiment Virgil, des pièces de mécanique rouillées qu’il confie à Robert (Jim Sturgess) afin de reconstituer un automate du XVIIIe siècle. Le marchand d’art cynique va évoluer au tempo de la construction de cet automate, il va apprendre que l’amour est capable de changer en profondeur un individu…

The Best Offer est un film peu conventionnel, sur fond de thriller romantique et d’arnaques aux ventes aux enchères, ce film aborde des thèmes comme la contrefaçon, l’identité et l’art.

Un film au charme vénéneux, porté par un fameux casting,  une photographie majestueuse et une musique (Ennio Morricon) empreinte d’air mélancolique et du lyrisme des violons. Une expérience cinématographique réussie en termes d’illusion et de faux semblants à voir VO…

Synopsis : Virgil Oldman est un commissaire-priseur de renom. Véritable institution dans le milieu de l’art et misogyne assumé, il n’a de relation intime qu’avec la collection de tableaux qu’il a su constituer secrètement au cours des années. Personne ne le connaît vraiment, même pas son vieil ami marchand d’art Billy. Lorsqu’une cliente lui demande une expertise mais n’accepte de lui parler qu’au téléphone, Virgil est piqué de curiosité et ne peut se résoudre à laisser tomber l’affaire. Quand il la voit pour la première fois il tombe violemment sous son charme.

Fiche technique : The Best Offer

Titre original : (La Migliore Offerta)
Réalisation : Giuseppe Tornatore
Scénario : Giuseppe Tornatore
Interprétation : Geoffrey Rush (Virgil Oldman), Jim Sturgess (Robert),Sylvia Hoeks (Claire), Donald Sutherland (Billy Whistler), PhilipJackson (Fred), Dermot Crowley (Lambert), Kiruna Stamell (la fille dans le bar), Liya Kebede (Sarah)…
Sortie : 16 avril 2014
Durée : 2h11
Directeur de la photographie : Fabio Zamarion
Décorateur : Raffaella Giovannetti
Costumes : Maurizio Millenotti
Ingénieur du son : Gilberto Martinelli
Montage : Massimo Quaglia
Musique : Ennio Morricone
Producteur : Isabella Cocuzza, Arturo Paglia
Production : Paco Cinematografica
Distribution : DistriB Films

Plus d'articles
eternal-sunshine-film-plage
La plage au cinéma : Les Dents de la mer, Les Plages d’Agnès, La Dolce Vita…