ason-voorhees-breck-eisner-vendredi-13-chapitre-7-John -Carl-Buechler

Vendredi 13 : Tournage imminent pour la licence phare des années 1980 sous la direction de Breck Eisner

Last updated:

Les fans d’horreur et de films de genre attendent la période d’Halloween chaque année avec impatience. 2017 pourrait être un excellent cru et permettre aux trentenaires de savourer de délicieuses madeleines de Proust. De nombreuses licences phares horrifiques seront en effet de retour lors de cette célébration populaire américaine: Saw, Chucky, Cloverfield, Insidious ou bien encore Hellraiser notamment. L’un des plus increvables boogeyman (croque-mitaine) du cinéma Hollywoodien, Jason Voorhees, sera également de la partie pour terrifier les citoyens américains qui joueront à se faire peur dans les salles obscures lors du week-end d’Halloween cette année.

Peu d’éléments avaient encore filtré sur cette cuvée 2017 de la franchise Vendredi 13. Le film était entouré de nombreux mystères (serait-ce un reboot ou une préquelle ?) et de plusieurs rumeurs ces derniers mois (le film fut un temps envisagé comme un found footage ou un projet sur les origines de Jason). Ces indications et ces revirements, peu rassurants pour les fans de la saga, pouvaient laisser augurer le pire. Le prochain Vendredi 13 semblait glisser vers la mauvaise pente et se diriger tout droit vers une phase de développement maudite (development hell). En ce début d’année 2017, des nouvelles rassurantes viennent d’être communiquées par la production sur le nouveau volet de la saga Friday the 13th. A l’approche du début du tournage imminent, plusieurs éléments ont en effet filtré dans de nombreux médias américains. Les scénaristes et l’équipe du film devront concocter un nouvel épisode de qualité afin de ne pas livrer uniquement un film commercial et de piètre qualité. Il ne faudra pas reproduire les erreurs du reboot de 2009 et du très décevant Freddy vs Jason de Ronny Yu. Les spectateurs risquent en effet d’être assez exigeants pour le grand retour de la licence horrifique majeure de la Paramount.

Le mystère et les zones d’ombre qui entourent le grand retour de Jason Voorhees aux abords du camp de Crystal Lake se dissipent de plus en plus. De nouvelles informations ont filtré sur le prochain volet de la saga Vendredi 13.

Ce futur long-métrage n’est pas anodin pour l’ensemble de la franchise. Il constituera en effet le treizième film mettant en scène la croisade sanglante de Jason Voorhees. La version 2017 de Vendredi 13 sera réalisée par Breck Eisner (The Crazies, Sahara). Le travail d’écriture du scénario du film a été confié à Aaron Guzikowski (Prisoners, Papillon). La société de Michael Bay, Platinum Dunes, déjà impliquée sur le reboot de Marcus Nispel en 2009, produira ce long-métrage en association avec la Paramount.

Les meurtres devraient se dérouler aux alentours du jeudi 12 octobre et du samedi 14 octobre

La date de sortie du film est fixée aux USA pour le vendredi 13 octobre 2017. Ce nouvel opus de la franchise qui met en scène le tueur au masque de hockey devrait sortir sur les écrans en France dès le 18 octobre 2017.

D’après des informations de Bloody Disgusting, le tournage de ce nouveau long-métrage de la franchise Friday the 13th devrait débuter le 19 mars prochain et durer jusqu’au 4 mai 2017 à Conyers, dans l’état de Géorgie. Les étapes de pré-production auraient déjà débuté dans cette ville selon des informations de fridaythe13thfranchise.com. Un autre opus de la saga Vendredi 13 avait déjà été tourné non loin de là. Les équipes du film Friday the 13th Part VI s’étaient installées dans la ville de Covington à l’époque.

De nouvelles informations en provenance des Etats-Unis

La rédaction de Bloody Disgusting vient donc de dévoiler et de relayer les annonces de casting pour ce prochain blockbuster horrifique. L’équipe du film serait à la recherche de deux jeunes jumeaux pour interpréter le rôle de Jason Voorhees dans sa jeunesse. Les spéculations vont bon train pour éclaircir le mystère autour de ces deux acteurs recherchés. Est-ce tout simplement pour incarner le même rôle de Jason pour anticiper les restrictions et les limites horaires liées à la présence d’enfants et de jeunes adultes sur un plateau de tournage ? De nombreux fans ou certains sites dédiés à l’univers de la franchise Vendredi 13 échafaudent des théories sur ces deux jeunes acteurs recherchés pour le tournage du film par les responsables du casting. Jason aurait sans doute pu avoir un frère jumeau ! Cet élément relève plus de la rumeur mais pourrait apporter des perspectives intéressantes sur l’univers et la mythologie de la saga.

[irp posts= »65116″ name= »death-house-nouvelles-revelations-sur-le-expendables-horrifique »]

Tel père, tel fils ?

Une partie importante du film devrait être consacrée aux origines de l’histoire de Jason. Le scénario pourrait notamment s’intéresser à ses parents. Bloody Disgusting a eu connaissance d’une autre annonce de casting pour le prochain Vendredi 13 qui confirme ce marqueur fort. La production recherche un acteur pour incarner le rôle du père de Jason, Elias Voorhees. Ce personnage majeur et emblématique serait une grande première dans toute la franchise au cinéma. Elias Voorhees devrait marquer ce nouveau film de son empreinte. Il pourrait être à l’origine du Mal qui anime Jason dans chaque nouvel opus. Elias Voorhees a déjà été aperçu dans des comics américains mais jamais encore dans un long-métrage.

Il devrait être dépeint dans ce prochain film sous les traits d’un père monstrueux qui terrorise son foyer par des actes de maltraitance. Il représenterait une menace pour son épouse Pamela et son fils Jason. L’annonce de casting décrit Elias Voorhees comme un garde forestier qui travaille aux alentours du camp de Crystal Lake. D’après des révélations de Bloody Disgusting, Elias percevrait la méchanceté et la perversité de Jason, son rejeton, et les ravages que cela causerait sur Pamela, sa compagne. Elias Voorhees les abandonnerait tout en gardant son emploi dans les environs.

Dans les précédents films, Jason était un enfant handicapé, assez innocent, souffrant de malformations. Il périssait par noyade, victime indirecte de la négligence d’une jeunesse débauchée qui privilégiait une pause cigarette, une prise massive de drogue ou une partie de jambes en l’air plutôt que d’assurer la surveillance de l’espace de baignade du camp d’été de Crystal Lake. Le twist final du tout premier Vendredi 13 de 1980 avait posé les bases de la saga. Pamela Voorhees était la véritable tueuse du tout premier opus de Sean S. Cunningham. Elle vengeait la mort par noyade de son fils en assassinant les jeunes présents au camp de vacances aux abords du lac. La mort de Pamela Voorhees, décapitée par une animatrice de colonie de vacances, est à l’origine de la résurrection de Jason et de son inépuisable soif de vengeance.

L’annonce détaillée de l’agence de casting pour le rôle d’Elias Voorhees suggère donc pour ce tout nouveau film que le Mal ou qu’un genre de malédiction ou de mauvais esprit habiterait Jason depuis sa naissance. Le scénario du film risque donc de séduire les fans hardcore de l’univers du camp de vacances de Crystal Lake et du tueur qui ne quitte presque jamais sa terrible machette. La cuvée 2017 de Vendredi 13 sera donc composée de plusieurs séquences à des périodes de temps différentes.

A anniversaire exceptionnel, scénario exceptionnel pour le 13ème Vendredi 13 de la saga

Les origines du Mal qui sommeille en Jason pourraient être dévoilées à l’occasion de ce film. Une tentative d’explication, digne des meilleures séries Z italiennes des années 1970, pourrait être apportée par les scénaristes pour justifier la résurrection de Jason dans chaque film. Ce personnage de colosse zombifié quasi indestructible qui s’apparente presque aux golems de l’Antiquité a marqué durablement les films d’horreur des années 1980 et le genre du slasher.

Le scénario se précise donc de plus en plus pour ce nouveau volet de la franchise. A l’occasion du treizième film de la saga Vendredi 13, la production chercherait notamment à revenir sur les origines et à explorer la genèse du personnage de Jason Voorhees et de son entourage.

L’adaptation de Breck Eisner pourrait donc s’apparenter aux récentes relectures d’Halloween par Rob Zombie qui s’était attaché à la jeunesse et à l’adolescence de Michael Myers. Le résultat final fut assez décevant même si, comme pour le cas du Daredevil maudit de Mark Steven Johnson, la version director’s cut et avec un montage différent apporte un meilleur équilibre aux reboots de Rob Zombie.

[irp posts= »74618″ name= »death-house-la-bande-annonce-est-enfin-disponible »]

Jason Voorhees : le Père Fouettard des camps d’été

La violence brute de Jason et de sa mère a fait un nombre colossal de victimes (plus d’une centaine…) parmi la jeunesse américaine sur l’ensemble des différents films de la saga Vendredi 13. La plupart des longs-métrages de la franchise ont été copieusement censurés et édulcorés pour leur sortie en salles. Les cas les plus frappants concernent la séquence où une malheureuse jeune femme reçoit un coup de hache en plein visage, la scène du meurtre de Kevin Bacon allongé sur son lit (deux saynètes issues du tout premier film) ou la fin particulièrement douloureuse et atroce d’un jeune homme, littéralement coupé en deux à la machette, alors qu’il se déplaçait sur ses deux mains, les pieds en l’air et la tête à l’envers (l’épisode 3). Ces scènes d’une violence graphique extrême ont été raccourcies et remontées.

La version 2017 devrait être vraisemblablement classée R aux Etats-Unis permettant au réalisateur et aux équipes chargées des effets spéciaux de réserver quelques séquences gores et, malheureusement pour les féministes, autoriser quelques scènes de nudité gratuites au détriment des scream queens.

Le cinéaste Breck Eisner (The Crazies) aura la lourde tâche d’apporter une vision nouvelle à la franchise Vendredi 13. Il aura une mission difficile à relever, raconter les origines du personnage mythique de Jason Voorhees sans calquer son projet sur une pâle copie de la version d’Halloween de Rob Zombie. Les fans nostalgiques de la saga espèrent découvrir un long-métrage horrifique de bonne facture, inventif, efficace et qui ne cède pas à la facilité. La plupart des Vendredi 13 ont débouché sur des films frustrants, qui paraissent très datés aujourd’hui. Ils accumulent de nombreux clichés sur la jeunesse et transformeraient presque Jason en Père Fouettard moralisateur et conservateur incitant la jeunesse américaine à ne pas se droguer et à ne pas consommer avant le mariage. Reste le charisme indéniable et l’effroi provoqué par le croque-mitaine qui inondent l’écran à chacune de ses apparitions. L’aspect machiavélique et la mise en scène des meurtres des malheureux adolescents qui ont croisé la route du tueur au masque de hockey ont terrifié une génération entière de cinéphiles mordus d’horreur.

[irp posts= »87223″ name= »festival-de-gerardmer-2017-presentation-de-la-selection »]

Les rumeurs enterrées

La rédaction de Coming Soon avait déjà dévoilé les propos du producteur Brad Fuller, il y a quelques mois. Il était revenu sur les ambitions du projet de ce prochain Vendredi 13 et avait donné quelques pistes concernant le scénario.

On reviendra sur les origines, mais ce seront des origines que personne n’a encore vues. Pamela [Voorhees, la mère de Jason] sera toujours là bien sûr, mais ce sera un peu différent de ce qu’on connaît déjà.

Des rumeurs évoquaient également la possibilité que ce prochain Vendredi 13 soit un film entièrement en found footage comme Le Projet Blair Witch ou REC. Cette piste a donc été définitivement abandonnée par Breck Eisner.

Vendredi 13 : Quésaco ?

Pour les non-initiés à l’univers de la saga Friday the 13th, Jason Voorhees est réellement revenu d’entre les morts à partir du second film. Il était affublé alors d’un superbe sac à patate (véridique !) que n’aurait pas renié Elephant Man. Le célèbre masque de hockey a été introduit à partir du troisième film de la franchise. Dans le cinquième long-métrage, les bandes sur le masque ne sont plus rouges mais bleues pour un twist final resté célèbre. Jason X se déroulant dans l’espace, Jason Voorhees subit une séance de « tuning » assez incroyable avec un look futuriste et assez robotisé du masque du croque-mitaine tristement célèbre qui a fait les belles heures des studios Paramount et New Line.

La musique stridente et terriblement angoissante de Harry Manfredini avec le thème musical culte de Vendredi 13 a participé au succès et à la légende de la franchise.

[irp posts= »75740″ name= » musiques-de-films-dhorreur-5-symphonies-doutre-tombe « ]

Les acteurs ayant incarné le colosse et la force brute maléfique Jason Voorhees restent célèbres auprès des fans et dans de nombreux festivals ou lors des conventions sur le thème des films d’horreur et du cinéma fantastique. Kane Hodder a enfilé le costume pour les épisodes 7, 8, 9 et 10. Richard Brooker est le premier à avoir réellement porté le masque de hockey dans l’épisode 3. Ted White a beaucoup souffert face à la résistance et à la colère du jeune Tommy Jarvis (le comédien Corey Feldman). Derek Mears est le dernier à avoir interprété le rôle de Jason dans le film de Marcus Nispel.

Les dynamiques de la terreur à Crystal Lake et de la franchise relancées grâce à un jeu vidéo

Un jeu vidéo, basé sur la franchise Vendredi 13, est prévu pour l’année 2017 sur PC, Xbox One et PS4. Ce titre multijoueur en ligne permettra aux joueurs de revivre l’ambiance des films. Friday the 13th, the video game a été développé par IllFonic et Gun Media. Le jeu a bénéficié d’une campagne de financement participatif sur la toile. Afin d’assurer le fan service, Kane Hodder (l’interprète de Jason dans quatre films) et Tom Savini (le génie des effets spéciaux qui a notamment travaillé sur le tout premier film de 1980) se sont impliqués dans la conception et le design du jeu.

La concomitance de la sortie du jeu à quelques mois d’intervalle seulement de l’arrivée au cinéma d’un film de la licence Vendredi 13 risque de mobiliser les fans et les geeks dans les salles obscures. Si le film de Breck Eisner s’avérait de bonne facture, la franchise Vendredi 13 pourrait revenir en odeur de sainteté à Hollywood dans les années à venir. Les campeurs et les vacanciers américains sont dorénavant prévenus.

[irp posts= »88714″ name= » gerardmer-2017-grand-prix-pour-grave-the-girl-with-all-the-gifts-chouchou-du-public « ]

The man behind the Mask

Selon des informations de fridaythe13franchise.com, Platinum Dunes aurait confié à la société Legacy Effects tout le travail des accessoires, des effets spéciaux ainsi que la mission périlleuse, car attendue avec beaucoup d’attention par les fans hardcore, de la conception du masque de Jason Voorhees. Selon les premières informations en provenance des Etats-Unis, le design pourrait ressembler à celui utilisé pour la toute première fois dans Friday the 13th : Part 3. Cet équipement de sport était amené au camp de vacances de Crystal Lake par un jeune américain farceur du nom de Shelly. Ce masque de gardien de hockey des années 1980 est resté le symbole de Jason Voorhees à travers tous les films, à la manière du chapeau et des griffes pour Freddy Krueger, du masque blanc de Michael Myers ou du visage atroce reconstitué en peau humaine de Leatherface

Legacy Effects est une société très réputée à Hollywood. Leurs équipes ont notamment travaillé sur les films Shutter Island, Iron Man II, Thor, The Hunger Games, World War Z, Godzilla, The Revenant et Power Rangers.

Jason-Voorhees-film-horreurVendredi 13 : Le carton d’Halloween au box-office américain pour 2017 ?

Le 13ème volet de la saga culte de la Paramount devrait donc sortir le Vendredi 13 Octobre 2017.

Le tout nouveau film de Breck Eisner va éveiller la curiosité des fans de pop-corn movies et de films fantastiques en apportant un éclairage nouveau sur les origines de Jason et sur la mythologie de la franchise Friday the 13th.

Les studios Paramount pourraient marquer un retour fracassant de la franchise au box -office avec une sortie programmée bien en amont d’Halloween. Les cinéphiles américains mordus d’horreur et en quête de grands frissons et de montagnes russes dans les salles obscures devraient donc disposer de quatre belles semaines d’exploitation du film pour avoir la chance de le découvrir dans un multiplexe. La production devrait donc être quasi assurée de rentrer dans ses frais. Les derniers longs-métrages de la franchise remontent déjà à 2009 pour la version de Marcus Nispel et à 2003 pour l’affrontement improbable entre Freddy et Jason sous la direction de Ronny Yu.

La concurrence risque d’être particulièrement rude et intraitable face à Jason et ses vieux os… Insidious Chapitre 4, Saw Legacy, Jeepers Creepers 3 Cathedral et Cloverfield Anthology Movie débarquent effectivement en salles à la même période. La poupée Brave Gars Chucky et le cénobite Pinhead inciteront également les jeunes à passer Halloween chez eux, devant leurs écrans de télévision, avec une sortie en direct-to-video pour The Cult of Chucky et pour Hellraiser Judgment.

[irp posts= »81568″ name= »blockbusters-2017-ce-qui-vous-attend-lannee-prochaine »]

Les chiffres de la saga Vendredi 13 (Source : jpbox-office.com)

  1. Vendredi 13 de Sean S. Cunningham en 1980 – 39 754 601 $ de recettes aux USA – 603 008 entrées en France
  2. Vendredi 13 – Chapitre 2 : le tueur du vendredi de Steve Miner en 1981 – 21 722 776 $ de recettes aux USA – entrées non comptabilisées en France
  3. Vendredi 13 – Chapitre 3 : Meurtres en 3 Dimensions de Steve Miner en 1982 – 34 581 519 $ de recettes aux USA – entrées non comptabilisées en France
  4. Vendredi 13 – Chapitre 4 : chapitre final de Joseph Zito en 1984 – 32 980 880 $ de recettes aux USA – entrées non comptabilisées en France
  5. Vendredi 13 – Chapitre 5 : Une nouvelle terreur de Danny Steinmann en 1985 – 21 930 418 $ de recettes aux USA – entrées non comptabilisées en France
  6. Vendredi 13 – Chapitre 6 : Jason le mort vivant de Tom McLoughlin en 1986 – 19 472 057 $ de recettes aux USA – entrées non comptabilisées en France
  7. Vendredi 13 – Chapitre 7 : Un nouveau défi de John Carl Buechler en 1988 – 19 170 001 $ de recettes aux USA – entrées non comptabilisées en France
  8. Vendredi 13 – Chapitre 8 : L’ultime retour – 14 343 976 $ de recettes aux USA – ce film n’est pas sorti dans les salles en France
  9. Vendredi 13 – Chapitre 9 : Jason va en Enfer de Adam Marcus en 1993 – 15 935 068 $ de recettes aux USA – entrées non comptabilisées en France
  10. Jason X de Jim Isaac en 2001 – 12 610 731 $ de recettes aux USA – 79 712 entrées en France
  11. Freddy contre Jason de Ronny Yu en 2003 – 82 556 855 $ de recettes aux USA – 343 349 entrées en France
  12. Vendredi 13 de Marcus Nispel en 2009 – 64 997 188 $ de recettes aux USA – 129 477 entrées en France
  13. Vendredi 13 de Breck Eisner en 2017

Plus d'articles
Les Habitants, un film de Raymond Depardon : Critique