Pompéi, un film de Paul W.S. Anderson : Critique Cinéma

Pompéi : Cendres et gladiateurs sexy

Le réalisateur Paul W.S. Anderson de la saga « Resident Evil » se lance dans le peplum catastrophique, un mixte entre « Titanic » (1997) de James Cameron, de « Gladiator » (2000) de Ridley Scott 300 ou encore la série Spartacus évidemment sans jamais les égaler. Pompéi est un popcorn movie qui s’assume avec des combats de gladiateurs, une histoire d’amour et des effets spéciaux.

Pompéi est un film en deux phases dans la première, on retrouve les références au film de Gladiator avec un aperçu de la jeunesse de Milo, Kit Jon Snow Harrington, « Jon Snow » de l’excellente série « Game Of Thrones » et le massacre de son peuple, perpétré par l’infâme « Corvus, incarné à l’écran par Kiefer Sutherland qui joue une sénateur romain cruel, sans foi ni loi. La seconde partie est tournée vers le cinéma catastrophe genre Titanic saupoudrée d’une romance entre la belle Cassia « le rôle est confié à Emily Browning, l’héroïne de Sucker Punch » et notre gladiateur sexy.

Au final Pompéi c’est du gros spectacle dans un cadre antique, avec une bonne dose d’effets spéciaux de bonne facture, surtout la scène du raz de marrée. C’est le genre de spectacle divertissant, agréable à regarder avec du beau monde dans les seconds rôles, comme Jared Harris, le Moriarty de Sherlock Holmes joue « Severus », le père de « Cassia » et l’inoubliable Trinity dans la saga « Matrix », Carrie-Anne Moss, qui joue « Aurelia », la mère de « Cassia ».

En somme, un film qui se laisse regarder pour ses scènes d’actions et sa reconstitution antique prenante même si le scénario est fait de grosses ficelles et que les dialogues sont minimalistes, il n’en reste pas moins que Pompéi plaira aux amateurs de films catastrophes sans prise de tête.

Synopsis : En l’an 79, la ville de Pompéi vit sa période la plus faste à l’abri du mont Vésuve. Milo, esclave d’un puissant marchand, rêve du jour où il pourra racheter sa liberté et épouser la fille de son maître. Or celui-ci, criblé de dettes a déjà promis sa fille à un sénateur romain en guise de remboursement… Manipulé puis trahi, Milo se retrouve à risquer sa vie comme gladiateur et va tout tenter pour retrouver sa bien-aimée. Au même moment, d’étranges fumées noires s’élèvent du Vésuve dans l’indifférence générale… Dans quelques heures la ville va être le théâtre d’une des plus grandes catastrophes naturelles de tous les temps. 

Fiche Technique : Pompéi

Titre du film : Pompéii
Réalisateur : Paul W.S. Anderson
Scénario : Janet Scott Batchler, Lee Batchler, Michael Robert Johnson
Casting : Kit Harington (Milo), Adewale Akinnuoye-Agbaje (Atticus), Carrie-Anne Moss (Aurelia), Emily Browning (Cassia), Jared Harris (Severus), Kiefer Sutherland (Corvus), Isabel Lucas (Ariadne), Currie Graham (Bellator), Sasha Roiz (Proculus)…
Genre : Action, Aventure
Sortie : 18 février 2014
Nationalité : USA
Durée : 1h44
Budget : 100 millions $
Directeur de la photographie : Glen MacPherson
Décorateur : Paul Denham Austerberry
Costumes : Wendy Partridge
Montage : Michele Conroy
Musique : Clinton Shorter
Producteur : Jeremy Bolt, Paul W.S. Anderson, Robert Kulzer, Don Carmody
Production : Constantin Film Produktion GmbH, Don Carmody Productions, FilmDistrict, Impact Pictures
Distribution : SND

Plus d'articles
Black-Beard-critique-bd
« Black Beard » : eaux troubles