Captain America, le soldat de l’hiver : un blockbuster plus sérieux, plus sombre…

Marvel entame la phase 2 de son plan qui se terminera en 2015 avec la sortie de The Avengers 2 et Age of Ultron. Cette phase du plan Marvel continue cette année avec la sortie de Captain America : Le Soldat de l’hiver et prochainement Les gardiens de la galaxie l’un des films les plus attendus, après Iron Man 3 de Shane Black et Thor : Le Monde des ténèbres.

Captain America : Le Soldat de l’hiver se démarque des autres films de l’écurie Marvel, plus sombre, plus adulte et bien plus impressionnant qu’ Iron man 3 et le dernier Thor. Une histoire bien plus creusée, s’orientant vers le cinéma d’espionnage et le thriller politique avec des complots et des trahisons se tramant au sein même du S.H.I.E.L.D.

Les réalisateurs, les frères Russo (Anthony et Joe) bien que n’ayant jamais gérés de blockbusters, ses derniers sont connus pour avoir réalisés (Bienvenue à Collinwood avec George Clooney et Toi, Moi et Dupree), deux comédies hollywoodiennes et des séries comiques, notamment Arrested development et Happy Endings. Pourtant les deux frères livrent un divertissement riche en action enveloppé dans une esthétique et une ambiance vintage.

Dans ce second opus, on retrouve Chris Evans (Snowpiercer) dans la peau de notre héros à la bannière étoilée, Steeve Rogers, un personnage aux valeurs à priori désuètes, décontenancé par ce XXIème siècle, si éloigné du sien. Le focus sur un Captain qui tente de s’adapter à ce monde 2.0 est une idée intéressante, il est à noter d’ailleurs que Captain America : Le Soldat de l’hiver est un film où les personnages sont un peu plus creusés que dans l’opus précédent, conférant de l’intérêt à cette histoire bien plus proche de celle d’un James Bond avec de bonnes questions concernant les menaces pesant sur les libertés individuelles.

Une intrigue dans l’ère du temps, grâce à un scénario bien ficelé mêlant complots et enjeux sociopolitique,  avec un super-méchant  vraiment charismatique, le Soldat de l’Hiver, un personnage complexe, sombre, froid, parfait opposé du Captain America représentant en quelque sorte de la lumière.

Un divertissement pulp, une réalisation fluide portée le casting habituel, avec un Nick Fury (Samuel L. Jackson) toujours aussi badass, la scène d’action avec la voiture est épique, Black Widow (Natasha Romanov, la veuve noire) incarnée par une excellente Scarlett Johansson, que l’on verra bientôt dans Lucy un film de science fiction réalisé par Luc Besson.

Dans ce second opus, s’ajoute à la distribution un Sam Wilson plutôt bien introduit dans le rôle du Faucon (Anthony Mackie), d’autres personnages comme l’Agent 13 Emily VanCamp, l’héroine de la Série « Revenge », dans le rôle de Sharon Carter, sont aussi introduits même si son importance dans Captain America : Le Soldat de l’hiver n’est pas encore aussi majeure que dans les comics.

Mention spéciale à Robert Redford dans le rôle d’Alexander Pierce, une bonne caution pour un film ancré sous le signe des films genre complots des années 70. Quant à Chris Evans, il est bien plus à l’aise que dans le premier Captain America, l’affrontement avec le Soldat de l’hiver (Bucky Barnes / Le Soldat de l’Hiver) incarné par Sebastien Stan est réaliste, ce sont de vrais scènes de combats puissants d’une rare brutalité.

Captain America : Le Soldat de l’hiver est un film réalisé avec intelligence, nuancé, avec de vrais héros qui souffrent et se posent des questions, une profondeur à souligner dans cet univers Marvel. Un bon film avec de beaux combats au corps à corps, des scènes d’actions trépidantes, spectaculaires, des rebondissements et comme à l’accoutumé, une surprise qui se conclut par une scène post-générique qui met l’eau à la bouche…

Synopsis : Après les événements cataclysmiques de New York de The Avengers, Steve Rogers alias Captain America vit tranquillement à Washington, D.C. et essaye de s’adapter au monde moderne. Mais quand un collègue du S.H.I.E.L.D. est attaqué, Steve se retrouve impliqué dans un réseau d’intrigues qui met le monde en danger. S’associant à Black Widow, Captain America lutte pour dénoncer une conspiration grandissante, tout en repoussant des tueurs professionnels envoyés pour le faire taire. Quand l’étendue du plan maléfique est révélée, Captain America et Black Widow sollicite l’aide d’un nouvel allié, le Faucon. Cependant, ils se retrouvent bientôt face à un inattendu et redoutable ennemi – le Soldat de l’Hiver.

Fiche technique : Captain America : Le Soldat de l’hiver

Titre original Captain America : The Winter Soldier
Réalisation : Anthony Russo, Joe Russo
Scénario : Christopher Markus, Stephen McFeely
Interprétation : Chris Evans (Steve Rogers / Captain America), Scarlett Johansson (Natasha Romanoff / La Veuve noire), Sebastian Stan (Bucky Barnes / Le Soldat de l’Hiver), Anthony Mackie (Sam Wilson / Le Faucon), Samuel L. Jackson (Nick Fury), Robert Redford (Alexander Pierce), Cobie Smulders (Maria Hill)…
Genre : Action, Aventure, Science fiction, Thriller
Sortie en salle : 26 mars 2014
Durée : 2h08
Budget : 170 000 000 $
Directeur de la photographie : Trent Opaloch
Décorateur : Leslie A. Pope
Costumes : Judianna Makovsky
Montage : Jeffrey Ford
Musique : Henry Jackman
Producteur : Kevin Feige
Production : Marvel Studios
Distribution : The Walt Disney Company France

 

 

Plus d'articles
falling-viggo-mortensen-festrival-lumiere
Festival Lumière 2020 : Falling, le tendre portrait familial de Viggo Mortensen