Don Jon julianne moore
La réflexion est adroite en abordant deux conceptions de l’amour, du sexe nés d’un gavage l’un au porno, l’autre aux comédies guimauves. Don Jon retranscrit ce processus d’influence imposée par la société que l’on retrouve dans l’air du temps. Cette libido qui ne trouve sa satisfaction que dans le virtuel est une assez bonne observation d’une génération élevée dans le porn.
sandra-bullock-gravity-critique-film-Alfonso-Cuaron
"Gravity" est une collection d'images et d’émotions incroyablement bien réalisé, une odyssée cinématographique en 3D et en IMAX, parfaitement maîtrisé par un réalisateur qui dès les premières minutes projette le spectateur en apesanteur dans une vertigineuse danse avec les étoiles aux accents de voyages intérieurs.