Une-histoire-critique-des-annees-1990-livre-critique
Aux éditions La Découverte paraît Une histoire (critique) des années 1990, placée sous la direction de l'historien des idées François Cusset. En investissant les champs politiques, économiques, sanitaires, idéologiques, sportifs ou culturels, une douzaine d'auteurs majoritairement issus du monde académique prend le parti de cartographier une décennie qui bouleversa le monde à plus d'un titre...
Ruines-BD
Dialogue entre George et Samantha dans le taxi à leur arrivée à Oaxaca) « - Ca veut dire quoi « Fuera URO » ? - Il (leur chauffeur) dit que URO signifie Ulises Ruiz Ortiz… le nouveau gouverneur… et « Fuera » signifie « dehors ». - « URO » a fait quelque chose de particulier ? - Il a truqué son élection. - Ah… Rien de spécial. »
« Dans le Montana, il existe une cinquième saison, un moment suspendu entre l’hiver et le printemps, entre le gel et le dégel. Une « saison brune » intermédiaire, où les glaces ont commencé à fondre… mais où le printemps n’a pas encore affirmé sa présence. »
Soleil vert est surtout connu pour être un film d'anticipation, une dystopie presque cannibale (mais qui s'ignore!)  autour d'une enquête pour meurtre. Mais à l'origine c'est un livre de fiction, lui aussi dystopique, Make room, make, room ! publié en 1966. L'occasion de revenir, dans le cadre de notre cycle sur les dystopies en littérature, sur ces deux œuvres surpeuplées et déshumanisées.