seriesmania2018-palmares-firstlove-advitadam-IlMiracolo-The-Marvelous-Mrs-Maisel

Séries Mania 2018 : Le palmarès complet

Cette dernière soirée fut l’occasion de dévoiler les vainqueurs (toutes compétitions confondues) de la première édition de Séries Mania Lille Hauts-de-France. Récapitulatif des lauréats de ce festival très réussi qui nous aura permis de découvrir bien des choses.

Compétition Formats Courts

Prix des Lycéens 

 Kiki & Kitty (de Nakkiah Lui – Australie)

Synopsis :  Le quotidien de Kiki, une jeune aborigène un peu perdue dans sa vie professionnelle et sentimentale, est chamboulé par l’irruption de Kitty, une amie imaginaire à l’humour très cru qui la pousse à vivre pleinement et se révèle être… la personnification de son vagin. Une comédie osée qui aborde avec charme la sexualité féminine.

 
Meilleure série 

First Love (de Jonathan Cohen-Berry et Anthony Jorge – France/USA)

Synopsis : Ashfield, Californie. Une histoire d’amour interdite entre Mercedes, 12 ans, et Zach, 17 ans. Les indices présentés lors du procès du jeune homme nous conduiront aux moments clés de leur rencontre, et nous permettront de juger par nous-mêmes : amour ou délit ? Crime ou passion ?

 

Panorama International (prix remis par les blogueurs) 

Kiri (de Jack Thorne – Angleterre)

Synopsis : Miriam, assistante sociale attentive autorise la jeune Kiri à passer la journée avec son grand-père biologique, quelques jours avant l’officialisation de son adoption par sa famille d’accueil. Lorsque Kiri disparait, chacun doit affronter ses responsabilités et sa culpabilité malgré le tourbillon médiatique. Un drame subtil porté par la magistrale Sarah Lancashire (Happy Valley). 

 

Compétition Française 

Meilleur Acteur

Ex æquo Roshdy Zem pour Aux animaux la guerre

Ex æquo Bryan Marciano pour 25

 

Meilleure Actrice

Anne Charrier pour Maman a tort

Meilleure série 

Ad Vitam (de Thomas Cailley – Arte)

advitam-seriesmania2018-yvan-attal

 

Les prix du public

Meilleure série comique

Kiki and Kitty (de Nakkiah Lui – Australie)

Prix du public (toutes séries confondues) 

The Marvelous Mrs. Maisel

Synopsis : Miriam est la parfaite mère et épouse de l’Upper West Side des années 50. Elle soutient consciencieusement Joel, son mari, qui se rêve stand-upper et multiplie les ratés sur scène. Quand ce dernier la quitte pour sa secrétaire, Miriam débarque ivre dans un comedy club et fait un carton. Une série d’apprentissage hilarante et magistralement interprétée.

Compétition Officielle 

Meilleur Acteur

Tommaso Ragno pour Il Miracolo

Meilleure Actrice

Anna Mikhalkova pour An ordinary Woman

 

Prix spécial du jury

Il Miracolo (de Niccolò Ammaniti – Italie)

Synopsis : Lors d’une descente dans le repaire d’un chef de la mafia, la police découvre une statuette de la Vierge qui pleure du sang. Mise au secret, analysée, la statuette va mettre chacun des protagonistes, croyant ou non, face à l’inexplicable et bouleverser le cours de sa vie. Créée par Niccolò Ammaniti, une puissante énigme interprétée par Guido Caprino et Alba Rohrwacher.

Grand Prix 

On the spectrum (de Dana Isidis et Yuval Shafferman – Israël)

Synopsis : Trois jeunes adultes autistes vivent en colocation et tentent de trouver leur équilibre malgré les tracas du quotidien. Portée par des personnages terriblement attachants, On the spectrum est une pépite drôle et émouvante, à l’écriture soignée et pleine d’humanité, offrant un regard audacieux sur le handicap.

 

 

 

Redacteur LeMagduCiné
Plus d'articles
Francois-Truffaut-critique-bd
« François Truffaut » : une vie en vignettes