Une belle année pour Charlotte Gainsbourg, actuellement à l’affiche de « Nymphomaniac » de Lars Von Trier et de « Jacky au royaume des filles«  de Riad Sattouf, l’actrice retrouve son compagnon Yvan Attal dans le 4eme long métrage de Michel Spinosa après « Emmène-moi », « La Parenthèse enchantée » et « Anna M », Son épouse, un drame mêlant spiritualité et fantastique, tourné en grande partie en Inde, le film raconte l’histoire de Joseph (Yvan Attal), inconsolable depuis la mort de sa femme Catherine (Charlotte Gainsbourg), ancienne toxicomane décédée dans des circonstances mystérieuses en Inde.

Michel Spinosa nous embarque dans un voyage au cœur de l’inde où s’entrecroisent les thèmes du deuil et de la possession. Lorsque Joseph se rend à Madras, il y rencontre Gracie (jouée par l’actrice indienne Janagi), une jeune Tamoule persuadée d’être possédée l’esprit vengeur de Catherine (appelé «pey»).

Son épouse est un film centré sur l’histoire d’amour entre Joseph et Catherine, sur leurs relations passionnelles au point de devenir destructrice. A travers les flash-backs sur la vie de Catherine, les zones d’ombres de sa relation compliquée avec Joseph se révèlent sous la lumière de cette Inde aux couleurs vives.

Son épouse est un film sur le cheminement du personnage interprété par Yvan Attal, qui va apprendre à faire son deuil traversant les différentes phases passant du regret au sentiment de culpabilité. Comme le dit si bien Jean Cocteau : « Le véritable tombeau des morts, c’est le cœur de vivants »…

Le cadre exotique de l’inde sert à décliner les affres de l’amour et les cassures amoureuses avec d’autant plus de forces que la rencontre avec une autre culture permet de rétablir la communication entre Catherine et Joseph. Que l’on croit où pas à la réincarnation, envoûtement, cela importe peu, la possession de Gracie par l’esprit de Catherine, permet au couple de prendre le chemin de la réconciliation, de se parler enfin, de révéler ses non-dits, ses secrets qui empoissent l’âme et l’empêchent d’avancer…

Son épouse de Michel Spinosa n’est pas un film avec ses clichés sur l’Inde et sa spiritualité, c’est le voyage d’un homme et d’une femme vers la réconciliation, vers le pardon, la séparation pour commencer à vivre. Un film troublant, magnifiquement interprété, Son épouse offre une issue, un chemin conduisant à la libération des chaines pour Gracie au sens propre et celles que l’on se met soi-même. En se sens la mystique de l’inde rejoint notre monde…

Synopsis : Gracie, jeune Tamoule vivant près de Madras, est victime de troubles du comportement depuis le jour de ses noces : le souvenir de son amie Catherine, disparue dans des circonstances mal élucidées, semble hanter la jeune fille. Joseph, le veuf, époux inconsolé de Catherine, décide de se rendre en Inde pour rencontrer Gracie et, peut-être, au cours de ce voyage, réparer ses erreurs. Car Joseph a beaucoup à se faire pardonner…

Fiche Technique : Son épouse

Réalisation : Michel Spinosa
Scénario : Agnès de Sacy, Michel Spinosa
Interprétation: Yvan Attal (Joseph de Rosa), Janagi (Gracie), Charlotte Gainsbourg (Catherine), Laguparan (Thomas), Mahesh (Anthony), Nirupama Nityanandan (Nandini), Janakiraman Jayakumar (Dr. Anand), Murugan Perasamy (Siluvai)…
Genre : comédie dramatique
Sortie : 12 mars 2014
Durée : 1h47
Directeur de la photographie : Rakesh Haridas
Décorateur : Rembon Balraj, Valérie Valéro
Costumes : Poornima Ramaswamy, Nathalie Raoul
Ingénieur du son : Pierre Mertens, Valérie Deloof, Thomas Gauder
Montage : Ewin Ryckaert
Musique : Sig
Producteur : Patrick Sobelman
Production : Ex Nihilo
Conseiller aux dialogues : S. Ramakrishnan
Distribution : Diaphana Distribution

Note : Ce film s’appuie sur un casting et des techniciens majoritairement indiens.

Plus d'articles
cheyenne-et-lola-serie
Cheyenne et Lola : des débuts prometteurs + rencontre avec l’équipe