Moi-Daniel-Blake-Ken-Loach-Palme-Or-Cannes-2016

Cannes 2016 : Palme d’Or pour Moi Daniel Blake, Xavier Dolan également distingué

Cannes 2016 : Palme d’Or pour Moi Daniel Blake, Dolan et Assayas distingués au palmarès

Festival-Cannes-2016-Palme-Or

Après un joli hommage de Laurent Laffite au Septième Art, le Jury présidé par George Miller et composé de Arnaud Desplechin, Kirsten Dunst, Valéria Golino, Mads Mikkelsen, Lazlo Nemes, Vanessa Paradis, Katayoun Shahabi et Donald Sutherland, n’a pas tardé à livrer le palmarès du 69ème Festival de Cannes. Mais avant, la Caméra d’Or a été remise par la présidente du Jury Catherine Corsini à Divines de Houda Benyamina, pour son propos politique et engagé. Cette dernière a livré un discours fort et militant qui revendique la place des femmes dans le cinéma, remerciant tout ceux qui l’ont accompagné dans la douleur du projet. La cérémonie s’est enchaîne sur un formidable hommage du Festival et d’Arnaud Desplechin à Jean-Pierre Léaud, honoré d’une Palme d’or d’honneur. Aparté musical avec Ibrahim Maalouf, en hommage aux films titulaires d’une Palme d’Or. Et puis vint le moment tant-attendu de la remise des prix.

Au terme d’une compétition qui aura accumulé les réceptions extrêmes, de l’enthousiasme de Toni Erdmann aux huées unanimes pour The Last Face de Sean Penn, le Jury a attribué la Palme d’Or à Moi Daniel Blake de Ken Loach (obtenant une seconde Palme après Le Vent se Lève) et récompensé l’audace insolente de Xavier Dolan, le film bourré de révoltes d’Andrea Arnold (troisième Prix du Jury qu’elle obtient), la performance des acteurs (et pays) peu reconnus avec la philippine Jaclyn Jose dans Ma’ Rosa et l’iranien Shahab Hosseini dans Le Client, la mise en scène d’Olivier Assayas et Cristian Mungiu et le scénario d’Asghar Farhadi. Un palmarès exclusivement lourd et dramatique qui n’a laissé aucune chance à The Neon Demon, Elle, Mademoiselle ou le déjà incontournable Toni Erdmann.

Le Palmarès du Festival de Cannes 2016 :

Palme d’Or : Moi Daniel Blake de Ken Loach

Grand Prix du Jury : Juste la fin du monde de Xavier Dolan

Prix du Jury : American Honey de Andrea Arnold

Prix de la Mise en Scène : Bacalaureat de Cristian Mungiu et Personnal Shopper d’Olivier Assayas

Prix du Scénario : Le Client de Asghar Farhadi

Prix d’Interprétation Féminine : Jaclyn Jose pour Ma’ Rosa de Brillante Mendoza

Prix d’Interprétation Masculine : Shahab Hosseini pour Le Client d’Asghar Farhadi

Palme d’or d’honneur : Jean-Pierre Léaud, pour l’ensemble de sa carrière.

Caméra d’Or : Divines de Houda Benyamina

Palme d’Or du Court Métrage : Timecode de Juanjo Gimenez

Mention Spéciale du Court Métrage : La Fille qui dansait avec le diable de João Paulo Miranda Maria

 

Les autres palmarès : Un Certain Regard, La Semaine de la Critique et la Quinzaine des Réalisateurs

Reporter/Rédacteur LeMagduCiné