timeless-critique-serie-pilote-saison1-eric-kripke-shawn-ryan

Timeless, une série de Eric Kripke et Shawn Ryan : Critique du pilote

[Critique] Timeless

Synopsis : Le criminel Garcia Flynn décide de remonter le temps pour changer le court de l’histoire. Le gouvernement va faire appel à trois personnes, chacune spécialisée dans un domaine – scientifique, historique, et militaire – pour retrouver Flynn et l’empêcher d’atteindre son objectif…

Un voyage perdu dans le temps

timeless-vaisseauEn cette saison 2016-2017, le network NBC réunit le binôme Eric Kripke et Shawn Ryan (créateurs de Supernatural et The Shield) qui décident de se lancer dans le thème du voyage dans le temps à travers leur nouvelle série Timeless. Histoire vue et revue au cinéma, comme à la télévision, on pourrait se demander comment ils vont pouvoir réinventer le genre et apporter quelque chose de neuf dans ce récit plutôt classique.
Ils ont un vrai challenge à relever, surtout que nous avons d’autres séries qui traitent du voyage temporel comme The Flash, prochainement Time After Time sur ABC, ou encore LOST qui a su se démarquer par le passé.

[irp posts= »77113″ name= »This Is Us, une série de Dan Fogelman : Critique du pilote »]

La trame principale n’est pas des plus créative : un terroriste veut détruire le monde, le remodeler en changeant certains points cruciaux de l’histoire, et nos héros doivent le poursuivre dans le passé pour prévenir la catastrophe.
De ce fait, le pilote commence assez mal avec un pitch de départ qui ne nous accroche pas particulièrement, de peur d’avoir une poursuite sans fin où chaque épisode entraînera un nouveau voyage vers une date précise avec le méchant de la saison toujours en fuite (ce qui ressemble d’ailleurs énormément à la première saison – très moyenne – de Legends of Tomorrow, nous risquons l’overdose). Timeless risque d’être la série procédurale divertissante mais sans réel approfondissement.
Malheureusement, le show n’est pas non plus aidé par son casting porté par Abigail Spencer, Matt Lanter, Malcolm Barrett et le manque d’approfondissement de leurs personnages creux, uniquement développés en surface. On se surprend presque à retrouver Goran Visnjic dans cette nouveauté, qu’on ne présente plus depuis l’époque Urgences. Le problème n’est pas tant le choix des interprètes, mais plutôt la direction d’acteur et l’écriture du scénario qui cassent la crédibilité des protagonistes. Nous aurions pu croire en la sincérité des personnages si les scénaristes apportaient plus de matière dans l’esprit de nos trois héros, et n’essayaient pas d’intégrer de l’humour dans la narration. Ainsi, nous avons du mal à nous impliquer émotionnellement et à adhérer aux enjeux et aux choix de Lucy et ses deux partenaires.

timeless-abigail-spencer-matt-lanter-malcolm-barrettDe plus, l’histoire se montre assez cruciale et dramatique, mais on se désole de voir que ce pilote n’arrive pas à trouver le bon équilibre dans son écriture, à cause justement de ce côté quasi burlesque dans certaines situations (notamment auprès du militaire Wyatt), entraînant une rupture dans l’aspect sérieux qui devrait définir ce genre de série. Nous pourrions faire un parallèle avec Sliders, série des années 90 qui amenait un groupe de héros, non pas à voyager à travers le temps, mais à travers des mondes parallèles, qui pour l’époque était une série très divertissante, légère et bien amenée, mais reproduire ce schéma aujourd’hui ne fonctionne plus car notre manière de regarder et d’apprécier une série a beaucoup changé depuis 15 ans.
On pourrait l’apprécier à sa juste valeur si elle s’assumait pleinement en tant que série dramatique ou comique, mais les créateurs essayent maladroitement d’associer les deux, freinant notre envie d’aller au-delà du premier épisode.

[irp posts= »76917″ name= »Designated Survivor, une série de Davis Guggenheim : Critique du pilote »]

Néanmoins, tout n’est pas à critiquer, le pilote montre, certes, un scénario assez plat et prévisible au départ, mais la fin de l’épisode peut amorcer des pistes plus intéressantes pour la suite.
En effet, nos héros feront tout pour stopper Flynn, mais entraîneront des conséquences irrémédiables sur notre présent, notamment pour Lucy qui revient dans un monde où sa mère n’a plus de cancer, mais en contrepartie, sa sœur n’a jamais existé. De plus, malgré la simplicité des personnages, il paraît assez logique que Flynn a un but caché, plus important que de changer le passé, il a un lien avec notre héroïne, et ne semble pas être totalement l’antagoniste premier. Pour ces raisons, le spectateur peut se montrer curieux et regarder les prochains épisodes.

Un second épisode meilleur

timeless-abigail-spencerL’épisode consacré à la mort d’Abraham Lincoln est vraiment plus intéressant. Les conséquences du pilote créent des fragilités envers nos personnages, les rendant plus attachants et surtout plus crédibles. Nous aurons définitivement un cas procédural à chaque épisode, mais les choix qu’ils feront devraient renforcer leur caractère et développer une vraie morale et de réelles questions qui se posent dès le deuxième épisode. Jusqu’où iront-ils pour préserver le cours de l’histoire, et pourquoi ne pourraient-ils pas le changer pour créer un monde meilleur, comme le cas de la semaine : préserver notre présent en laissant Lincoln mourir, de plus, Lucy cherchera sûrement un moyen de ramener sa sœur, entraînant certains conflits avec Wyatt, à qui on a refusé de sauver sa femme. Plusieurs problèmes sont posés, et il sera intéressant de voir jusqu’à quel point ils vont changer l’histoire et quelle sera la barrière pour ne pas se prendre pour Dieu.

Malgré un pilote assez décevant par son intrigue et le sous-développement des différents protagonistes, il y a un potentiel qui sera exploité à partir du second épisode, nous donnant l’envie de venir voir la suite. Reste à savoir combien de temps cette storyline va durer, car il est clair que la série ne pourra pas durer des saisons avec pour simple quête : empêcher Garcia Flynn de changer le passé, au risque de provoquer rapidement une lassitude de la part du spectateur…

Ce premier épisode a rassemblé 7,60 millions de téléspectateurs pour un taux de 1,8% sur la cible 18-49 ans.

[irp posts= »78215″ name= »L’Arme Fatale, une série de Matt Miller : critique du pilote »]

Timeless Saison 1 : Bande-annonce

Timeless : Fiche Technique

Créateurs : Eric Kripke, Shawn Ryan
Acteurs principaux : Abigail Spencer (Lucy Preston), Matt Lanter (Wyatt Logan), Goran Visnjic (Garcia Flynn), Sakina Jaffrey (Denise Christopher), Paterson Joseph (Mason Lark), Malcolm Barrett (Rufus)
Producteurs : John Davis, John Fox, Marney Hochant, Eric Kripke, Neil Marshall, Shwan Ryan
Société de production : Sony Pictures Télévision, Davis Entertainment, MiddKid Productions, Kripke Enterprises
Format : 42 minutes
Genre : Drame / Science-fiction

ETATS-UNIS – 2016