critique-the-art-of-television-saison-2

The Art of Television – saison 2 : Qui sont les réalisateurs de séries ?

Si vous êtes fans de séries, cette série documentaire est faite pour vous. Charlotte Blum, auteure et journaliste de séries TV, revient avec quatre nouveaux épisodes de The Art of Television. Des témoignages inspirants de réalisateurs connus comme Judd Apatow et Michel Gondry, mais aussi des réalisateurs méconnus et enfin révélés grâce à ce documentaire.

Showrunneur ou réalisateur de séries est un métier assez méconnu du public de sériephile, surtout en France. Pourtant, ce travail de longue haleine mériterait bien mille épisodes de cette série documentaire pour en faire le tour, tant chaque réalisateur qui travaille sur une série apporte une touche unique incomparable.

Présentée et réalisée par Charlotte Blum, journaliste et spécialiste de série TV, cette série très instructive nous dévoile à chaque épisode le portrait d’un réalisateur, plus ou moins connu du public. Dans une première saison, présentée au festival Séries Mania 2017, la réalisatrice nous offrait déjà des portraits à la fois intimistes et inspirants de ces réalisateurs de l’ombre. Cette fois on en apprend encore plus sur les différents parcours de quatre nouveaux réalisateurs : Judd Apatow, Vincenzo Natali, Michel Gondry et Barry Levinson. Ces portraits sont d’autant plus complets qu’ils sont accompagnés aussi des témoignages de producteurs, acteurs ou showrunners ayant travaillé avec eux.

Des réalisateurs insoupçonnés derrières les séries cultes

Ainsi, par exemple l’épisode 2 dévoile le nom de Vincenzo Natali, l’artisan de l’ombre derrière des séries très connues comme Hannibal, The Strain, American Gods et Westworld. Etant dessinateur de base, Vincenzo a su apporter une esthétique particulière et propre à ses méthodes issues de l’animation pour collaborer avec Bryan Fuller sur ces séries.

Avant, le monde du cinéma et de la télévision étaient tellement éloignés qu’il n’y avait aucune communication entre eux. […] Ça a complètement changé maintenant. Vincenzo Natali

Mais The Art of Television saison 2 revient également sur d’autres réalisateurs issus du cinéma comme Barry Levinson (Rain Man), Judd Apatow (40 ans : toujours puceau) et Michel Gondry (Eternal Sunshine of the Spotless Mind, Kidding), qui témoignent d’une frontière devenant de plus en plus floue entre réalisation de séries et de films. La télévision s’avère être un terrain d’expérimentations et de nouvelles opportunités pour ces réalisateurs innovants.

Et les showrunneuses ?

C’est avec un peu de déception que The Art of Television saison 2, a contrario de la première, ne se penche que sur des hommes. Car les femmes réalisatrices de séries existent mais demeurent d’autant plus méconnues parce qu’elles sont des femmes. La première saison dévoilait des noms de réalisatrices comme Jennifer Getzinger et Rosemary Rodriguez, ayant écrit et réalisé pour des séries populaires comme Mad Men et The Walking Dead.

Pour ceux qui veulent en apprendre plus sur les coulisses de leurs séries préférées, mais aussi sur les ficelles du métier de réalisateur, cette série documentaire est incontournable. Les deux premiers épisodes sur Judd Apatow et Vincenzo Natali seront diffusés le 23 mai à 20h40 sur OCS Max, puis les deux autres sur Michel Gondry et Barry Levinson seront visibles à partir du 30 mai sur la même chaîne.

 

4.5

Plus d'articles
Les galeries et salons d’art payants : qui paie la facture de l’art ?