Critique pilote Gracepoint : Une Copie de la série Broadchurch

Gracepoint-series-tv-americaine-pilot-saison1-critique

Gracepoint, Saison 1, épisode 1

Synopsis: Dans une petite ville côtière des Etats-Unis, le corps sans vie d’un petit garçon de douze ans, Danny Solano, est retrouvé sur la plage. Une impression de déjà-vu ? Rien d’étonnant, puisque Gracepoint n’est rien d’autre que la copie quasi-conforme de la série anglaise Broadchurch, énorme succès outre-manche mais méconnue des téléspectateurs américains. FOX va encore plus loin, en recyclant son acteur principal, le génial David Tennant (sans l’accent scottish, malheureusement). Que dire de ce remake US ? Gracepoint parvient-elle à dépasser son modèle ?

Mêmes personnages, même intrigue, même ambiance

Autant le dire tout de suite : si vous avez déjà vu Broadchurch, autant faire l’impasse sur Gracepoint. La similarité entre les deux séries est déconcertante, ne serait-ce qu’au regard des premières minutes de ce pilote. Mêmes plans sur les différents lieux de cette petite ville, sur la maison de la famille Solano encore endormie alors que Danny, au bord de la falaise, vit ses derniers instants ; même bande-son angoissante à la Twin Peaks, même utilisation un peu trop fréquente des ralentis pour renforcer l’ambiance dramatique.

La similarité s’étend à l’ensemble des personnages : la mère, dévastée par la disparition soudaine de son fils (bien que l’actrice américaine Virginia Kull peine à égaler la performance de Jodie Whittaker), le père étrangement calme à l’annonce de sa mort, la journaliste fouineuse, le meilleur ami de Danny, la femme qui vit dans une caravane au bord de la plage, probable témoin du meurtre…  Bref, Gracepoint ne semble pour l’instant laisser place à aucune innovation, bien que son créateur, Chris Chibnall (Torchwood, Doctor Who et, bien sûr Broadchurch) ait promis une fin différente.

L’adaptation américaine, au-delà de son manque évident d’originalité, perd aussi en intensité. Les caractères bien trempés des deux enquêteurs Ellie Miller et Alec Hardy de la première version, interprété avec brio par Oliva Coleman et David Tennant, semblent moins développés (en tout cas pour l’instant) dans Gracepoint. Anna Gunn ne parvient pas à rivaliser avec l’actrice anglaise, plus convaincante en femme-flic trop sensible, tiraillée entre sa famille, sa communauté et l’enquête.

La mode des séries noires européennes 

Dans son article plutôt mitigé sur Gracepoint, le site spécialisé Slate évoque la « rise of bummer TV » (la montée de la télé déprimante), « we are swimming in televisual sadness » (nous nageons dans la tristesse télévisuelle) ajoute l’auteur, évoquant à juste titre la mode des séries glauques, telles que The Killing, The Bridge ou encore la série anglaise Happy Valley. Un phénomène venu d’Europe donc, que ce soit d’Angleterre ou des pays scandinaves, spécialistes de ces histoires de meurtres violents dans de petites communautés fermées où tout le monde se connaît et s’épie. En effet, The Killing n’est rien d’autre que le remake de la série danoise Forbrydelsen, The Bridge étant la reprise de Bron, série suédo-danoise sortie en 2011.

A souligner quand même, l’audace de FOX qui fait le pari de diffuser une mini-série (Gracepoint ne comptera qu’une saison de 10 épisodes) alors que ce genre de format est habituellement la marque de chaînes privées comme HBO ou FX. Malheureusement, ce genre ne fait pas encore recette aux US : le pilote de Gracepoint n’a attiré qu’une faible part d’audience (4,76 millions de téléspectateurs), quand plus de 12 millions de personnes ont suivi How to Get Away With Murder sur ABC le même soir.

Gracepoint – New FOX Series | TRAILER | Broadchurch Remake 

Fiche technique – Gracepoint

Première diffusion USA: 02 octobre 2014
Création: Chris Chibnall
Réalisation: James Strong
Casting: David Tennant, Anna Gunn, Victoria Kull, Michael Pena, Nick Nolte, Jacki Weaver, Josh Hamilton
Production: Anya Epstein, Dan Futturman, Chris Chibnall, Jane Featherstone, John Goldwyn, Carolyn Bernstein
Scénario: basé sur la série orginale Broadchurch, créée par Chris Chibnall
Musique: Marty Beller
Format: 45′
Auteur Freddy M.

Plus d'articles
dark-saison-3-netflix-critique-serie
Dark, saison 3 : entre le temps