Malcolm & Marie : Amour ou haine entre Zendaya et Washington

Dernière mise à jour:

Malcolm & Marie, le dernier film de Sam Levinson sorti sur Netflix, nous plonge dans une ambiance de Saint Valentin douce et amère. Deux heures de scènes de ménage, en noir et blanc, entre Zendaya et John David Washington, qui finissent par perdre le public en trop de bavardages.

Huis clos amoureux

Tourné secrètement en plein COVID, ce dernier film de Sam Levinson, le créateur de la série Euphoria, était grandement attendu. Il met en scène John David Washington (BlakKkansman, Tenet) et Zendaya (Euphoria, The Greatest Showman) dans les rôles de Malcolm et Marie, un couple au bord de l’implosion. Au retour de soirée de l’avant-première du premier film de Malcolm, le couple s’échauffe. Marie n’est pas d’humeur lubrique. Quelque chose la chiffonne, et elle le fait ressentir a Malcolm en repoussant ses caresses. La tension explose quand elle finit par lui demande pourquoi il ne l’a pas remerciée lors de son discours. La dispute monte alors crescendo dans le couple. Leur discussion devient un vrai règlement de comptes sur les défauts de chacun. Si le personnage de Malcolm est plus sanguin, à hurler tout en mangeant son Mac & Cheese, le personnage de Marie est plus introverti. Elle semble attendre le moment de calme, de repos pour mieux relancer la dispute. On reproche alors aussi ce côté montagnes russes, où chacun se renvoie la balle, expose ses quatre vérités, se réconcilie puis recommence. Un rythme de film assez éprouvant pour le spectateur qui assiste en temps réel à cette dispute sans fin.  

Qui a peur de William Wyler ?

Au milieu de leur dispute, Malcolm et Marie critiquent et se moquent du monde du cinéma. De manière très méta, comme si c’était Sam Levinson lui même qui parlait à travers Malcolm. Ce dernier souligne cette tendance très actuelle des critiques de cinéma d’associer intrinsèquement le film d’un réalisateur afro-américain a une portée politique. En tant que réalisateur, Malcolm s’offusque d’être comparé à Barry Jenkins et Spike Lee, deux réalisateurs noirs, quand il aimerait plutôt être comparé à William Wyler (Vacances Romaines). Alors que de son côté, Marie rappelle à Malcolm que ses films SONT politiques, lorsqu’il évoque notamment les failles du système de santé américain pour une femme noire. De plus, selon elle, l’expérience et les influences du réalisateur se doivent d’être authentiques pour toucher son public. C’est à ce moment que se révèle la propre inspiration du film de Malcolm : le combat de Marie face à son addiction pour la drogue. Elle reproche à ce dernier d’avoir volé sa propre expérience, son propre combat contre la drogue. Son succès lui est dû. De nouveau, un prétexte de dispute et d’affrontement. Sans jamais être physique, mais tout aussi violente, leur querelle devient longue et insoutenable.

Fuis moi, je te suis

Une ambiance très caustique propre au huis clos qui est sublime par ce noir et blanc. Un contraste dans la couleur tout autant que dans ces plans qui les séparent et les réunissent. Même quand ils se touchent et sont réunis dans le cadre, c’est par morceaux. Comme deux âmes brisées, en manque l’un de l’autre et se cherchant sans cesse. Puis, il y aussi ces moment de pauses (encore), quand la musique diégétique remplace leurs dialogues de manière plus judicieuse. Comme avec ce titre de Dionne Warwick,  Get Rid of Him, qui expose clairement la position de Marie face à son amour pour Malcolm. Ces deux finissent toujours par se réconcilier car malgré le mal qu’ils se font l’un l’autre, ils ne peuvent s’abandonner.

Finalement, Malcolm & Marie est tout de même une histoire d’amour très intense. L’aperçu d’une couple fusionnel avec un terrible problème de communication, mais qui profite de cette implosion pour mieux se rapprocher. Sam Levinson reproduit un peu ce qu’il avait déjà réalisé avec l’épisode spéciale d’Euphoria dans le dîner, où se jouait un face-à-face entre Rue et son parrain pour parler de son combat face à l’addiction. Cette fois, Zendaya offre aussi une performance émotionnelle, d’un règlement de comptes, à la fois beau et violent.

Malcolm & Marie : Fiche technique

Réalisation : Sam Levinson
Scénario : Sam Levinson
Image :  Marcell Rev
Genre :  Drame, Romance
Date de sortie : 2021
Pays : Etats-Unis
Durée : 1h46min
Montage :  Julio Perez IV
Musique :  Labrinth
Producteur(s) :  Kevin Turen, Sam Levinson, Ashley Levinson, Zendaya, John David Washington, Scott Mescudi, Yariv Milchan, Michael Schaefer, ect.
Interprétation : John David Washington (Malcolm), Zendaya (Marie)