Sold-Out-critique-bd

« Face B » : le come-back des Flying Roosters

Second tome de la série Sold out, « Face B » sonne comme un aboutissement. Phil Castaza réunit sa troupe de vieux musicos pour un ultime concert dans une salle bordelaise emblématique, le Krakatoa. Au programme : humour, tendresse et seconde jeunesse.

Vince, John, Lili et Georges ont décidé de revenir sur le devant de la scène. Mais il est loin le temps où ils enregistraient des galettes en studio et se produisaient devant des salles combles. Anciennes gloires locales, ils ont tendance à penser la musique selon des grilles de lecture dépassées. Heureusement, la pulpeuse Cindy, maquée avec Georges, prend les choses en main et leur prodigue des conseils sur la manière de promouvoir leur musique ou de trouver une scène à une époque où tout tend à leur échapper. Exit les flyers anti-écologiques et les bottins téléphoniques aux pages jaunies par le temps, bonjour Twitter, Facebook et Instagram !

Avec Sold out, Phil Castaza a pris un malin plaisir à inscrire ces musiciens vieillissants à contretemps. Ce n’est pas une surprise de découvrir dans « Face B » une scène d’ouverture où Georges et Vince s’époumonent en courant dans les bois. Les Flying Roosters ont retrouvé une seconde jeunesse, mais tout reste relatif. En témoigne cette évocation des jeunes d’aujourd’hui, accusés de « baver devant leurs écrans douze heures par jour, affalés sur le canapé comme des zombies ». D’ailleurs, le grand écart est tellement patent entre les aspirations rock n’ roll des papys musiciens et la réalité de leurs limites physiques que John Clash, légende de la musique, doit être extirpé clandestinement d’un hôpital, porté à bout de bras par ses amis, pour être acclamé une dernière fois par son public.

Toujours dessiné avec soin, associant des couleurs vives aux vignettes musicales, « Face B » se caractérise, comme son prédécesseur, par un savant mélange d’humour, de bons mots et de tendresse nostalgique. L’incompatibilité entre l’ancienne génération et les nouvelles technologies, la jalousie de Cindy à l’endroit des groupies de Georges, la mise en place d’un véritable commando pour sortir John de sa chambre d’hôpital (avec la complicité inattendue d’un fan), la mise en exergue de « la magie de la musique » et un happy-end familial participent tous du succès de cette bande dessinée légère, bon enfant et refermant avec succès un diptyque rafraîchissant.

Sold out : Face B, Phil Castaza
Soleil, mai 2022, 52 pages

Note des lecteurs0 Note
3.5

Responsable des pages Littérature, Essais & Bandes dessinées et des actualités DVD/bluray