authentik-webserie-Anthony-Lemaitre

Web série Authentik : Entretien avec Anthony Lemaitre

Dernière mise à jour:

Anthony Lemaitre est le créateur, producteur, réalisateur et acteur de la web série Authentik, il nous livre dans cet entretien les étapes de cette fantastique aventure.

Le « phénomène web série » a éclaté à la fin des années 2000, alors que les plateformes d’hébergement de vidéos en ligne telles que Youtube, Dailymotion ou Vimeo voient le jour, permettant aux amateurs de dévoiler leurs propres productions. Seulement, la web série a mis du temps à émerger comme genre à part entière, du fait de la mauvaise image de la vidéo sur le web. Aujourd’hui, elle intéresse les chaînes et les marques, est devenue un tremplin pour les créateurs et acteurs mais surtout émerge comme un format innovant qui laisse place à une plus grande liberté créative.

Nous avons rencontré Anthony Lemaître, créateur, réalisateur, producteur et acteur de sa propre web série Authentik. Avec déjà 17 épisodes de 2 à 3 minutes, racontant, sous forme de feuilleton, les aventures de Ben, un jeune de quartier naïf et sympathique, Authentik  brille par son réalisme, la justesse de ses dialogues et une réalisation travaillée.

  • Comment Authentik est-elle née ?

Ca fait plus d’un an, à la base je voulais juste faire quelques épisodes pour montrer ce que je savais faire en tant que comédien et réalisateur. Si j’ai continué, c’est suite à l’engagement du public, au succès. C’est l’histoire de Ben, un mec naïf, sympa. Il y a un tout petit peu de moi chez Ben. J’aime bien ce côté crédule, attachant. Mais les situations ne sont pas inspirées de ma vie.

  • Authentik est une web série qui fonctionne sur le modèle du feuilleton. Pourquoi ce choix ?

Oui, c’est une série feuilletonnante, alors qu’à la base je voulais faire des épisodes autonomes, des petites capsules, des trucs qui ne se suivaient pas. En fait, ce qui m’intéresse, c’est pousser une situation bien au bout, bien l’étirer et la faire tenir sur trois-quatre épisodes. La situation de base est très simple, le truc c’est d’en faire une véritable histoire.

J’aimerais élargir de toute façon le format si je continue, faire une vraie série de 13 ou 26 minutes, pas sur un banc mais qu’il y ait un vrai univers autour de Ben, qu’on voit peut-être son chez lui parce que j’ai peur qu’à la longue ça s’essouffle un peu… Le format, le champ/contrechamp, le fait que ça soit sur un banc, à l’extérieur (à la base juste une contrainte budgétaire) ça me bloque pas mal.

  • Toute la série est fondée sur un comique de situation , qui m’a fait pensé aux vidéos de Golden Moustache, en moins caricatural. Qu’en penses-tu ?

Je ne voulais pas que ça fasse sketchs, plutôt des petit courts-métrages, avec une belle lumière, que chaque épisode ait un peu son propre univers. Golden Moustache c’est très sketch, il y a pas de silences, pas de temps mort, on enchaîne les vannes, c’est pas du tout ce que je voulais faire. Friends m’a beaucoup inspiré pour Authentik : je trouve ça vraiment bien écrit, c’est bien joué. J’adore Ross, il a un côté un peu con comme Ben. Et Chandler aussi, il y a que Joey que je n’aime pas, trop débile. Il y a Kaamelott aussi que j’aime aussi beaucoup.

  • Pourquoi Authentik  ? 

Je voulais un mot, j’aime bien les titres courts. C’était aussi pour faire allusion à la manière dont c’est traité : à la base je voulais plus insister sur le côté «  jeunes de banlieues » et je voulais vraiment éviter les clichés, des jeunes de banlieues qu’on ne voit pas vraiment dans les fictions françaises. C’est fait de façon très réaliste.

  • Quelles sont les conditions de tournage ?

Pour un épisode, il faut environ 2h30. On utilise un 5D et une perche et c’est tout. C’est moi qui ait fait le montage. Etant autoproduit je n’ai pas vraiment de délai, je fais un peu ce que je veux . J’aime bien faire un premier montage, laisser reposer et y revenir la semaine d’après. Je prends beaucoup de temps pour faire le montage.

  • La web série permet-elle selon toi d’être plus libre au niveau créatif  ?

Carrément, au niveau artistique et au niveau des délais aussi. Je ne suis pas du tout dans l’urgence, je n’ai personne au dessus de moi. J’aimerais quand même que ça évolue, trouver une boîte de production, que ça fasse passer une nouvelle étape, un truc pro. Mais je pense que j’aurai plus de contraintes le jour où ce sera pro : là si je veux faire un autre plan il n’y a personne qui me dit non.

  • Quelles autres web séries regardes-tu ?

Dans les web séries humoristiques, il y a Camweb, le Meufisme, J’aime Mon Job qui sont sympas, complètement barrées. Les web séries non-comiques ont du mal à marcher. Il y a Ulysse, une web série fantastique qui marche bien et qui est vraiment pas mal. C’est ça qui est bien, c’est que chacun a son propre univers, son propre style : comme tu es libre, il y a des univers très marqués avec des éléments très personnels. La web série est pour les réalisateurs et acteurs une carte de visite pour montrer ce qu’ils savent faire.

Merci à Anthony pour cette interview !

Cette série a remporté le prix «coup de cœur» du jury au Festival Européen de Metz et a été sélectionnée au cross vidéo days (marché international de formats courts). La Websérie écrite, réalisée et produite par Anthony Lemaitre, avec Anthony Lemaitre: Ben, Halima Slimani: Nawel, Alexandra Simon: La Cougar, Jean Fornerod: Marc, Mehdi Djaoud: Dassoun, Sofiène Mhamdi: Hatem, Jamel Elgharbi: Gros Moussa, Frederic Imberty: Monsieur Culioli, Laura Segré: Karine, conte avec humour les aventures de Ben, un jeune de banlieue, aussi immature qu’insouciant.

Authentik compte actuellement 17 épisodes. La diffusion du 18ème épisode est prévue le 27 octobre prochain. En attendant, rendez-vous sur la page Facebook de la série et sur le site officiel.

 

 

 

 

 

Plus d'articles
cinema-muse-e-abîme-hollywood
Quand Hollywood se regarde à travers une caméra