Critique-le-capital-au-xxieme-siecle

Le capital au XXIème siècle : les clés pour comprendre le modèle capitaliste

Réalisé par Justin Pemberton et Thomas Piketty, d’après le best-seller éponyme de Thomas Piketty, Le Capital au XXIème siècle est un documentaire très prenant qui répond aux questions qu’on n’avait pas osé se poser… A savoir, ce que rapportent respectivement les valeurs travail et capital, qui gagne le match et surtout, les perdants sont-ils les générations futures ? Sortie DVD en octobre 2020.

Un cours d’économie en mode divertissement 

La première force du Capital au XXIème siècle est son accessibilité à tous. Un documentaire d’économie peut rapidement tomber dans l’écueil de n’être réservé qu’aux spécialistes du propos, or le montage dynamique permet ici à n’importe qui de se sentir immergé dans le film. La clarté des explications, la simplicité parlante des faits choisis, qui demeurent pointus, jouent aussi dans l’addition. Les morceaux musicaux, souvent dénoncés, répondent parfaitement aux idées défendues par l’économiste Thomas Piketty et accentuent la véracité du contexte socio-économique actuel. A défaut de se reconnaitre dans les paroles traduites, le spectateur se reconnaîtra dans tel ou tel fait énoncé, tout simplement parce que le travail d’étude de Thomas Piketty est très complet. Au final, le découpage et la progression du film de Justin Pemberton font que les deux heures passent rapidement, sans donner au spectateur l’impression d’être noyé sous les informations, distillées avec pertinence.

Des informations qui s’assemblent 

En plus de nous fournir des données pertinentes qu’on ignorait (historiques, sociologiques, psychologiques, financières, économiques, etc.), l’un des points forts du Capital au XXIème siècle est de nous rappeler bien des choses qu’on a oubliées – ou serait-ce du refoulement ? – et de les remettre dans leur contexte, de les assembler dans un ordre qui éclaire l’équation.
Le film devrait être à voir par tous : pour comprendre notre société, son évolution et son histoire. Mais aussi pour comprendre comment fonctionne le modèle socioéconomique actuel, à savoir le capitalisme, pourquoi il s’est imposé, d’où il est parti et quelles évolutions il est en train de connaître aujourd’hui. Pour comprendre aussi que le capitalisme se fonde sur le capital, allié à l’utilisation du travail, et que si le nom de ce modèle n’est pas « travaillisme », il y a une raison. Thomas Piketty, épaulé d’autres spécialistes, donne de précieuses informations sur la valeur du capital, sa passation, ses potentialités, mais aussi sur le rôle qu’il joue dans notre société en déclin…
A l’heure où le capitalisme est sans cesse remis en question au profit de l’écologie, d’une volonté de retour en arrière et de décroissance, l’économiste interroge l’avenir de notre société si nous ne changeons pas et que ce modèle perdure.

Une volonté de changer les choses ? 

Le Capital au XXIème siècle dénonce autant qu’il informe, et ce qu’il est pertinent de constater est que, si nombre des dérives montrées à l’écran sont le fait d’entreprises et de multinationales contre lesquelles le travailleur lambda ne peut a priori rien – et c’est à nuancer -, un grand nombre de comportements capitalistes sont aussi le seul fait du consommateur, perdu dans un modèle consumériste qu’il ne remet pas suffisamment en question. L’économiste nous apprend aussi que lorsque la situation économique se dégrade, l’Histoire se répète : la montée actuelle du racisme serait due aux difficultés économiques, car à défaut d’accuser les multinationales responsables, le travailleur accuse l’étranger. C’est alors à nous qu’il incombe de changer les choses en commençant par se changer soi-même, pour qui sait, également faire changer les entreprises et la société ?
Dans les salles obscures dès le mois de juin, le documentaire vient de sortir en DVD, à un moment qui semble opportun, en ces temps troublés par la Covid-19, avec confinement, restrictions, couvre-feu. Alors qu’on a loué les bienfaits écologiques du confinement, qu’on a exhorté aux plaisirs simples, qu’on s’est indigné contre le tourisme de masse, pourquoi ne pas profiter de cette occasion donnée par la nature de remettre en question un modèle qui a fait son temps et qui – comme le démontre brillamment Thomas Piketty – court à sa perte ?

Après un best-seller, l’œuvre de Thomas Piketty poursuit sa course effrénée et bien utile en passant cette fois sur l’écran. Ce documentaire prenant devrait être vu par le plus grand nombre, et l’on se félicite de son succès, en particulier au vu du contexte actuel. Reste à espérer que les informations précieuses de l’économiste passent la frontière du divertissement et induisent une évolution comportementale positive. En tous cas, ce film ne sera gâché pour personne : tout le monde gagne à en apprendre plus sur le capital-isme. 

Le Capital au XXIème siècle : bande-annonce

Fiche technique :

Réalisateur : Justin Pemberton
Scénaristes : Justin Pemberton, Matthew Metcalfe, Thomas Piketty
D’après le livre : Le Capital au XXIème siècle, Thomas Piketty, éditions du Seuil, paru en 2013
Montage : Sandie Bompar
Sortie : 2020
Pays : France, Nouvelle-Zélande
Version originale : anglais, français
Genre : documentaire, économie
Durée : 103 minutes

Plus d'articles
lorenzo-film-george-miller-nick-nolte-susan-sarandon-dvd-1992
Lorenzo : le film de « combat médical » de George Miller enfin en DVD/Blu-ray