Hard-Sun-série-bluray-critique

« Hard Sun » : de l’ambition et des failles

Hard Sun a quelque chose de fascinant : dans son rythme, dans sa représentation sombre d’un Londres pré-apocalyptique, dans l’écheveau d’intrigues patiemment mis en place. Mais c’est aussi la série des actes manqués, puisque la déception se trouve souvent au bout du chemin. Sa parution en DVD/Blu-ray nous offre une occasion de (re)découverte.

Un hacker assassiné à Londres. Une clé USB contenant un dossier confidentiel des services secrets. Deux inspecteurs de police qui organisent, par voie de presse, la divulgation d’informations hautement sensibles. La perspective écrasante de voir le monde s’éteindre dans les cinq ans. Voilà le postulat de départ de Hard Sun. Ces éléments scénaristiques se gonflent d’une ambiance pré-apocalyptique tirée au cordeau, d’une relation ambivalente entre les deux agents stars, Charlie Hicks et Elaine Renko, ainsi que de secrets familiaux prenant leur essor tout au long du show.

Le début de l’épisode 3 dit beaucoup de l’ambiance noire charpentée par Neil Cross. Ce dernier déclare dans les bonus de cette édition Blu-ray vouloir « montrer la ville sous un jour particulier ». La nuit, la pluie, les personnages se rendant au dernier degré de la folie, une capitale londonienne érigée en personnage à part entière : les éléments ne manquent pas pour cristalliser cette ambition.

Les fragilités d’une série ambitieuse

L’ambiance de fin du monde qui pèse sur le récit et conditionne certaines intrigues se révèle cependant à double tranchant : si l’aspect sensitif est plutôt réussi, notamment grâce à la musique et l’iconographie de la série, les rebondissements apparaissent quant à eux assez convenus. Une employée à la sécurité nationale fait pression sur des policiers pour récupérer du matériel informatique compromettant sa mission. Elle ne reculera devant rien pour parvenir à ses fins. On a parfois l’impression de se retrouver devant une version édulcorée du complot à l’œuvre dans Prison Break. C’est dire.

La relation entre les deux inspecteurs principaux est censée constituer un élément cardinal du récit. Elaine Renko est en effet chargée d’enquêter secrètement sur la mort suspecte de l’ancien coéquipier de Charlie Hicks, dans laquelle ce dernier pourrait être impliqué. De quoi faire reposer le nouveau binôme sur des bases duales, où la suspicion (la paranoïa ?) est appelée à tenir le crachoir.

Renko est-elle avant tout une « enquêtrice » ou une « collègue loyale » ? Si l’idée de cette duplicité imposée demeure louable, son développement pèche en revanche à plusieurs égards. L’inspectrice prend (trop) rapidement le parti de son équipier, puis cherchera surtout à préserver son fils – reléguant alors cette question à l’arrière-plan. Dans Hard Sun, les intrigues familiales viennent systématiquement seconder le récit policier et pré-apocalyptique : il en va ainsi des trahisons de Charlie Hicks et des actes criminels de Daniel Renko. Cela aurait dû multiplier les niveaux de lecture et apporter de la densité au récit, mais ça prend en réalité l’apparence d’une bouillie lacunaire.

BONUS

On ne trouvera dans les bonus rien de bien surprenant : une courte interview de Neil Cross, une scène coupée et des entretiens de quelques minutes avec plusieurs comédiens. Des bandes-annonces complètent l’ensemble. Relativement chiche et attendu.

Bande-annonce : Hard Sun

Fiche technique : Hard Sun

Fiche détaillée – Hard Sun (Blu-ray)
Titre : Hard Sun
Date de sortie : 20 mars 2019
Réalisateur(s) : Brian Kirk, Nick Rowland, Richard Senior
Acteurs : Jim Sturgess, Agyness Deyn, Nikki Amuka-Bird, Derek Riddell, Jojo Macari, Varada Sethu, Owain Arthur, Joplin Sibtain, Adrian Rawlins
Genre : Mini-series / Feuilletons, Policier, Drame
Durée : 5h12min
Définition : 1080i
Public : Tous publics
Éditeur : Elephant Films
Distributeur : Sony Pictures Home Entertainment
Format et boîtier : BD-50, BD-50 – Blu-ray
EAN : 3348469311204
Année de production : 2018
Date de sortie en salle : NC
Format audio : DTS HD Master Audio: Français:5.1, Anglais:5.1
Sous-titres : Français
Format vidéo : 1080i – Couleurs – 16:9 Natif
Nombre de disque(s) : 2
Zone(s) : A, B, C

Note des lecteurs0 Note
2.5

Responsable des pages Littérature, Essais & Bandes dessinées.
Plus d'articles
la-califfa-alberto-bevilacqua-ugo-tognazzi-romy-schneider-1970
La Califfa : la drôle d’expérience transalpine de Romy