valerian-walk-with-me-films-a-voir-week-end-29-juillet2017

Valérian, Walk with me : les films à voir ce week-end du 29 juillet 2017

Chaque semaine, une dizaine de nouveaux titres se partagent l’affiche. Dur de s’y retrouver. Heureusement, CineSeriesMag fait le tri pour vous. Ce week-end, on vous conseille Valérian et Walk with me.

Vous ne pouviez pas passer à côté. Cette semaine marquait le retour de Luc Besson, réalisateur autant adoré que détesté, avec Valérian, tiré de la BD Valérian et Laureline. Comme d’habitude, le film suscite de nombreux commentaires sur la Toile, bon ou mauvais, tout en devenant le deuxième meilleur démarrage de l’année. Et on a plutôt aimé : malgré des défauts qu’on ne peut ignorer, Valérian est un spectacle à l’univers visuellement dingue, en plus d’être une belle tentative de blockbuster made in France.

Nous vous recommandons également Walk with me, ce film danois qui voit se rencontrer un soldat mutilé et une jeune ballerine. Leurs deux mondes opposés vont les aider à se reconstruire l’un et l’autre. Autre histoire d’amour, My cousin Rachel, avec Rachel Weisz, Sam Claflin et Iain Glein, cette adaptation de Daphne du Maurier est brillamment mise en scène, tout en suspense, dans une Angleterre rurale et mystérieuse. Ne loupez pas non plus le documentaire sur Peggy Guggenheim, la collectionneuse qui a révélé et sauvé une bonne partie de l’art moderne.

Si vous ne l’avez pas vu, vous pouvez profiter de la ressortie de Fight Club de David Fincher, film culte avec Brad Pitt, Edward Norton et Helena Bonham Carter et véritable pamphlet contre la société de consommation… à moins qu’il ne soit qu’une vaste mascarade qui ne peut que se contredire lui-même ? Faut-il arrêter de parler du Fight Club ?

Toujours à l’affiche

Sacré meilleur réalisateur à Venise, Amat Escalante nous revient avec La Région Sauvage, oscillant entre austérité documentaire et violence sèche. C’est également une œuvre où le fantastique côtoie le sexuel, donnant ainsi une puissance évocatrice qui rappelle Under the Skin de Jonathan Glazer. Sinon, vous pouvez toujours vous détendre avec les deux gros blockbusters américains de l’été, Dunkerque ou Baby Driver. Les deux jouent avec la temporalité : le premier en la modulant et en la fragmentant, le second en la rythmant grâce à la musique.

[irp posts= »105128″ name= »Dunkerque, Baby Driver : Les films à voir ce week-end du 22 juillet 2017″]

Plus d'articles
Requiem-pour-un-maacre-Combo-Blu-ray-DVD-critique
« Requiem pour un massacre » : la guerre à travers des yeux d’enfant