22ème édition du Festival International du Film Fantastique de Gérardmer

festival-2015-international-gerardmer

Festival Gérardmer 2015

Après le FEFFS et le PIFFF 2014, deux événements du cinéma de genre dans l’hexagone, CineSeriesMag continue sa chevauchée fantastique en pénétrant les coulisses de l’un des plus vieux festivals de genre en France. Si vous avez bien lu le titre de l’article, alors vous avez deviné que la rédaction sera présente à partir de jeudi dans les Vosges, à Gérardmer pour découvrir un panorama mondial du cinéma fantastique. Durant quatre jours, vous pourrez suivre les pérégrinations de notre reporter fraîchement débarqué sur place pour vous donner un avis à chaud sur les productions frissonnantes qui ne tarderont pas à venir hanter vos écrans. Le mythique Festival de Gérardmer se tiendra du 28 janvier au 1er février 2015, avec un hommage tout particulier à la société de production Hammer Films, qui nous a offert les classiques de Frankenstein, Dracula ou encore La Momie. Robert Rodriguez sera également honoré lors d’un événement spécial en sa présence où il sera récompensé pour l’ensemble de sa carrière. A cette occasion, vous pourrez revisionner sur grand écran ses plus grands succès que sont Une Nuit en Enfer, The Faculty et Sin City.

A cette occasion, et après nous avoir offert une relecture du conte de La Belle et la BêteChristophe Gans présidera le Jury long-métrage de cette vingt-deuxième édition du festival vosgien. Il sera accompagné d’un jury de renom, avec entre autres Alexandre Aja (La Colline a des Yeux, Piranha 3D, Horns), son compère Franck Khalfoun (Maniac, et en attendant son remake de Amytiville) et son pote Grégory Levasseur (scénariste sur les films de Aja et réalisateur de The Pyramid, bientôt en salles).

Qui succédera au japonais Miss Zombie de Sabu, Grand Prix du Jury l’an passé, qui n’a malheureusement bénéficié d’aucune distribution dans nos contrées ? Il est encore tôt pour le dire. Tout ce que l’on sait, c’est que cette année, le festival a mis les petits plats dans les grands et c’est une sélection audacieuse qui nous est proposé. Un point sur les films en compétitions.

COMPÉTITION OFFICIELLE LONGS MÉTRAGES

Cub (Welp), un film de Jonas Govaerts (Belgique): 
Synopsis : Comme chaque été, le jeune Sam, âgé de douze ans et débordant d’imagination, part en camp de scouts dans la forêt. Il se rend vite compte que quelque chose ne tourne pas rond quand il y découvre une mystérieuse cabane visiblement habitée par Kai, un enfant sauvage. Sam croit bon d’en avertir ses guides, mais ceux-ci ne le prennent pas au sérieux, interprétant son récit comme l’une de ses habituelles élucubrations. Et pourtant… Le jeune garçon de la cabane s’avère en plus aider un dangereux psychopathe, lequel va redoubler d’ingéniosité pour décimer les louveteaux de la troupe. Un par un…

Ex_Machina, un film de Alex Garland (Royaume-Uni & USA) : 
 Synopsis : Caleb, 24 ans, est programmateur de l’une des plus importantes entreprise d’informatique au monde. Lorsqu’il gagne un concours pour passer une semaine dans un lieu retiré en montagne appartenant à Nathan, le PDG solitaire de son entreprise, il découvre qu’il va en fait devoir participer à une étrange et fascinante expérience dans laquelle il devra interagir avec la première intelligence artificielle au monde qui prend la forme d’un superbe robot féminin.

Goodnight Mommy (ich seh, ich seh), un film de Veronica Franz et Severin Fiala (Autriche) :
Synopsis : Durant un été caniculaire, dans une maison de campagne, perdue au milieu des champs de maïs et des bois, des jumeaux de neuf ans attendent le retour de leur mère. Lorsqu’elle revient à la maison, la figure cachée par des bandages, suite à une chirurgie esthétique, ces derniers doutent de son identité…

Honeymoon, un film de Leigh Janiak (Etats-Unis) : 
Synopsis : Paul et Béa, jeune couple amoureux, passent leur lune de miel sur les bords d’un lac reculé au cœur des bois. Béa est retrouvée errant dans la forêt, elle présente alors des troubles du comportement, sa mémoire et son expression elles-mêmes en sont affectées. L’inquiétude de Paul grandit : il pense que la femme débordante de vie qu’il a épousée se métamorphose en quelqu’un d’autre, pourtant c’est toujours Béa.

It Follows, un film de David Robert Mitchell (Etats-Unis) : 
Synopsis : Après une expérience sexuelle apparemment anodine, Jay se retrouve confrontée à d’étranges visions et  l’inextricable impression que quelqu’un, ou quelque chose, la suit. Abasourdis, Jay et ses amis doivent trouver une échappatoire à la menace qui semble les rattraper…

Jamie Marks is Dead, un film de Carter Smith (Etats-Unis) :
Synopsis : Quand Jamie Marks disparaît, il ne manque à personne. Sauf à Adam, qui est hanté par lui…

The Man In The Orange Jacket, un film de Aik Karapetian (Lettonie) :
Synopsis : Suite à son licenciement, un jeune homme poursuit à la trace son ancien patron et sa charmante épouse. Au travers d’événements tous plus sanglants les uns que les autres, il tente d’échapper à son propre passé et, en s’installant dans la superbe demeure de son patron, de se construire une nouvelle identité en y menant une vie luxueuse. Mais rien ne le prépare à la visite surprise d’un invité qu’il semble vaguement connaître…

The Signal, un film de William Eubank (Etats-Unis) : 
Synopsis : Nick et Jonas sont étudiants en première année à MIT (Massachusetts Institute of Technology). Passionnés de piratage, ils ont déjà déjoué le système de sécurité de MIT. Quand ils décident de faire un road trip à travers le Sud-Ouest des Etats-Unis avec la petite amie de Nick, Hailey, leur trajet se trouve être détourné par un génie de l’informatique qui attire leur attention. Le trio se retrouve alors entraîné dans une zone étrangement isolée. Soudain, tout devient noir. Nic est devenu un captif, ils découvrent alors qu’ils font partie d’un complot hors normes. 

The Voices, un film de Marjane Satrapi (Etats-Unis, Allemagne & France) :
Synopsis : Jerry est amoureux de la comptable de son travail. Il va se confier à ses animaux de compagnie qui ont la faculté de parler : un chat qui le pousse à commettre des meurtres en série et un chien affable.

These Final Hours, un film de Zak Hilditch (Australie) : 
Synopsis : À douze heures de la fin du monde, avant qu’un terrible événement n’éradique la vie sur Terre, James traverse une ville où le crime règne en maître pour se rendre à une fête phénoménale – la fête ultime. En chemin, il sauve à contrecœur la vie d’une fillette, prénommée Rose, qui recherche son père à tout prix. Tandis que l’échéance fatale se rapproche, James, désormais investi d’une nouvelle responsabilité, est contraint de remettre en question ses priorités.

Mais Gérardmer, c’est également une sélection hors-compétition remarquable avant des avants premières remarquables. De Disney aux Wachowsky en passant par le dernier Quentin Dupieux, tout le monde y trouvera son compte. Voici un aperçu des quelques films phares de la programmation.

FILMS HORS-COMPETITION

Jupiter Ascending, un film de Andy & Lana Wachowsky (Etats-Unis) : 
Synopsis : Née sous un ciel étoilé, Jupiter Jones est promise à un destin hors du commun. Devenue adulte, elle a la tête dans les étoiles, mais elle enchaîne les coups durs et n’a d’autre perspective que celle de gagner sa vie en nettoyant les toilettes des autres. Lorsque Caine, un ancien chasseur militaire conçu génétiquement, débarque sur Terre pour retrouver sa trace, Jupiter commence à entrevoir le destin qui l’attend depuis toujours : bénéficier d’un héritage extraordinaire qui pourrait bien bouleverser l’équilibre même du cosmos…

 Les Nouveaux Héros, un film de Don Hall & Chris Williams (Etats-Unis): 
Synopsis : Un petit génie de la robotique nommé Hiro Hamada découvre qu’un complot criminel menace de détruire la ville de San Fransokyo. Avec l’aide de son plus proche ami, Baymax le robot infirmier, et de ses compagnons qu’il va transformer en une bande de superhéros high-tech, Hiro va tout faire pour sauver la ville et sa population de l’infâme Yokai…

Ouija, un film de Stiles White (Etats-Unis) : 
Synopsis : Après avoir réveillé les forces obscures d’une antique planche de jeu de spiritisme, un groupe d’amis se voient confrontés à leurs peurs les plus terribles…

Tusk, un film de Kévin Smith (Etats-Unis) : 
Synopsis : Un célèbre podcaster américain, connu pour ses sujets farfelus, se rend au Canada pour interviewer un vieil homme totalement fasciné par les morses. Leur rencontre va très vite dégénérer…

Réalité, un film de Quentin Dupieux (France) : 
Synopsis : Jason Tantra, un cameraman placide, rêve de réaliser son premier film d’horreur. Bob Marshall, un riche producteur, accepte de financer son film à une seule condition : Jason a 48 heures pour trouver le meilleur gémissement de l’histoire du cinéma…  

What We Do in the Shadows, un film de Taika Watiti & Jemaine Clement (Nouvelle-Zélande) : 
Synopsis : Les vampires Viago (379 ans), Deacon (183 ans), Vladislav (862 ans) et Peter (8 000 ans) partagent un appartement à Wellington, en Nouvelle-Zélande. Malheureusement pour eux, et à cause de leur irrépressible besoin de s’alimenter en sang, ils ont du mal à se faire des amis ou à maintenir en vie des relations qui leur permettraient de fréquenter les établissements branchés de la ville. Sans vie sociale, ces créatures de la nuit arriveront-elles à surmonter leurs différences et s’adapter ainsi au monde moderne ?

Et comme chaque année, Gérardmer propose une nuit consacré au cinéma à l’humour dépravé, au second degré jubilatoire et où le sérieux n’a pas sa place, une nuit décalée où tous les amateurs de cinéma de série Z se rejoignent pour apprécier ensemble une nuit particulièrement décalée. Une nuit sous les auspices du gore et de la chair humaine.

La Nuit Décalée – Bon Appétit!

American Burgers, un film de Bonita Drake et Johan Bromander (Suède):
Synopsis : Un bus, avec à son bord une horde de lycéens américains, fait un tour d’Europe et s’arrête au cœur d’une forêt afin qu’ils visitent une usine de « hamburgers 100% américains » comme le proclame fièrement son slogan publicitaire. Malheureusement pour ces jeunes, les cuisiniers ont besoin de chair fraîche… Les lycéens vont alors devoir fuir pour échapper au massacre et tenter de survivre…

Eat, un film de Jimmy Weber (Etats-Unis) :
Synopsis : Novella McClure est dans la même situation que la plupart des jeunes comédiennes qui veulent percer à Hollywood : elle vient de dépasser la trentaine, son nom d’artiste n’est plus trop dans le coup, et elle n’a pas décroché un rôle depuis trois ans. L’argent hérité de son père, mort tragiquement lorsqu’elle était petite, lui a permis de tenir jusque-là, mais cet argent commence à manquer. La manie qu’a Novella de se ronger furieusement les ongles quand elle est stressée et sous pression peut alors devenir  bien dangereuse pour elle…

Zombeavers, un film de Jordan Rubin (Etats-Unis) : 
Synopsis : Un groupe d’adolescents, partis pour un week-end de débauche au bord d’une rivière, se retrouve confronté à une horde de castors-zombies affamés. Pour réussir à rester en vie, les jeunes vont devoir affronter ces animaux d’une nouvelle espèce…

Enfin, de nombreuses animations seront proposés entre les séances de visionnages. Hommage tout naturel à la Hammer Films, une rencontre  « Dans les griffes de la Hammer » aura lieu pour fêter le 80ème anniversaire de la célèbre société de production britannique. Une compétition de courts métrages récompensera également le meilleur court francophone parmi cinq films. Les lecteurs assidus pourront se délecter des ouvrages du salon littéraire fantastique Le Grimoire et l’Espace fantastique. Un espace jeunesse stimulera l’imaginaire fantastique chez les plus jeunes et des manifestations viendront embellir cette édition du Festival avec l’annuel Zombie Walk, le Concours des 24h des Réalisations ou le localement célèbre concours des vitrines et balcons. Mais il ne s’agit là que d’une infime partie de toutes les animations prévues pour faire vivre la ville vosgienne durant cinq jours sous le thème du fantastique.

Rendez-vous tous les jours à partir de jeudi 29 janvier pour un point quotidien sur les déambulations vosgiennes de notre reporter et les films visionnés au Festival de Gérardmer. 

Reporter/Rédacteur LeMagduCiné