Meurtre au pied du volcan, une mini-série de Sveinbjörn I. Baldvinsson : critique

Dernier mis à jour:

Meurtre au pied du volcan, après Millenium, Bergen, Wallander, le nouveau phénomène venu du froid!

Synopsis : Après le krach boursier de 2008, un baron de la finance est retrouvé mort dans sa luxueuse villa située dans une région isolée d’Islande. Tout porte à croire qu’il s’est suicidé. L’inspecteur Helgi, flic tourmenté fraîchement débarqué de Reykjavik, comprends qu’il s’agit d’un meurtre. Aidé d’une jeune policière inexpérimentée aux méthodes peu orthodoxes, il mène l’enquête au sein d’une communauté renfermée sur elle-même, où chacun à ses secrets.

Présentée comme « la série évènement », « la nouvelle série venue du froid » ou encore « la nouvelle série policière dont vous ne pourrez plus vous passer », Meurtre au pied du volcan semble vouloir s’inscrire dans la tradition des récits policiers scandinaves, dans la veine de Millenium ou des Enquêtes du département V. Elle plonge donc le téléspectateur dans une enquête complexe qui mêle de nombreux thèmes : le trafic de drogue, les placements financiers de la haute finance, le rôle des médias, des images, etc. C’est d’ailleurs dans ce portrait des moyens modernes d’une enquête que la série réussit le mieux son pari. Tout se joue sur des messages électroniques échangés, sur des images dont on peut on non déterminer la véracité. La série dépeint très bien un monde ultra-connecté, où tout se joue derrière des écrans, autant les méfaits des criminels que les résolutions des enquêteurs.

Difficile en revanche de ne pas penser que Millenium fait un peu trop d’ombre à la série, qui ne trouve pas son identité propre. Les riches familles propriétaires, les immenses villas isolées, l’inspecteur-vénère-qui-en-a-gros-sur-la-conscience, les motards néo-nazis, le couple d’enquêteurs au départ opposés qui vont finir par se rassembler… à force de trop vouloir cocher les cases, la série peine, non pas à renouveler le genre, mais simplement à surprendre, et se distinguer. Les personnages, à l’exception de la jeune inspectrice Gréta, sportive reconvertie, magnifiquement campée par Heida Reed qui a su en capter toute la teneur jusque dans la démarche, ont du mal à ne pas se limiter à leur fonction dans le récit. Difficile alors de s’y attacher réellement d’autant que le format mini-série, compliqué à maîtriser, ne permet pas d’offrir assez de temps à ce qui entoure l’enquête : les personnages et leurs quotidiens, leurs drames personnels. Toute l’énergie de l’histoire est concentrée dans la résolution du crime, qui se perd en longueurs. Si les multiples rebondissements permettront aux adeptes du genre de ne pas s’ennuyer une seconde, ils pourront sembler être un moyen un peu artificiel d’allonger le récit à ceux qui ne s’y seront pas suffisamment investis dès le départ.

Fort heureusement, l’Islande a plus d’un tour dans son sac, et les paysages volcaniques servant de décors à l’action donnent à la série une touche toute particulière. Une ambiance très spéciale entoure l’enquête et ses protagonistes, renforcée par une musique inquiétante et un rythme pesant. La brume enveloppe le mystère de l’enquête d’un parfum de fantastique prometteur bien qu’ici inexploré. On a envie de se perdre dans ces rochers biscornus pour voir si, comme le dit la légende, « la lave ne rend jamais rien ».

 Meurtre au pied du volcan (Hraunið), minisérie créée par Sveinbjörn I. Baldvinsson, diffusée sur Arte depuis le 14 janvier 2015, est un des derniers titres ajoutés au catalogue de Rimini Éditions.

Caractéristiques techniques DVD Meurtre au pied du volcan

meutre-au-pied-du-volcan-mini-serie-dvd

VIDÉO Format : 1.78 – 16/9 anamorphique (compatible 4/3) Standard : PAL Image : Couleurs
AUDIO Langues : Français (Dolby Digital 2.0), Islandais (Dolby Digital 2.0) Sous-titres : Français

Islande / 2014 / Couleur / 4 x 45 mn env / Format 1.77 / 16/9 compatible 4/3 / Langues : Français – Islandais / Sous-titres français / Son stéréo

Meurtre au pied du Volcan: Fiche Technique

Réalisation : Reynir Lyngdal
Scenario : Sveinbjörn I. Baldvinsson
Casting : Björn Hlynur Haraldsson, Heida Reed, Arnoddur Magnus Danks, Joi Johannsson, Svandis Dora Einarsdottir, Maria Ellingsen…
Musique : Hjörtur Ingvi Jóhannsson
Mini-série intégrale en 4 épisodes de 45’
Éditeur : Rimini Editions
Distributeur : ESC Conseils

Auteur Amaurych