l-amour-est-une-fete-cedric-anger-gilles-lellouche-guillaume-canet-michel-fau-tournage-buddy-movie

L’Amour est une fête : Guillaume Canet & Gilles Lellouche dans un buddy movie sur le milieu du X

Le tournage du nouveau film de Cédric Anger (L’avocat, La prochaine fois je viserai le cœur) a débuté. Gilles Lellouche et Guillaume Canet partageront l’affiche de cette comédie prévue pour 2018.

Gilles Lellouche et Guillaume Canet tournent actuellement L’Amour est une fête. Ce nouveau long-métrage de Cédric Anger devrait permettre aux deux acteurs de casser encore un peu plus les codes de leur image grand public. Guillaume Canet et Gilles Lellouche vont en effet incarner des policiers infiltrés dans le milieu du X dans les années 1980 à Paris. Selon des informations du Film Français, l’atmosphère du film va néanmoins s’orienter vers le genre de la comédie. L’Amour est une fête s’apparenterait à un « buddy movie ».

Franck et Serge sont patrons d’un peep show, Le Mirodrome. Criblés de dettes, ils vont commencer alors à produire des films pornographiques avec leurs danseuses. Un soir, des hommes cagoulés détruisent le Mirodrome. Ruinés, Franck et Serge sont contraints de faire affaire avec leurs rivaux. Mais ce que ces derniers ignorent, c’est que nos deux « entrepreneurs » sont des enquêteurs chargés de procéder à un coup de filet dans le business du « X » parisien. C’est le début d’une aventure dans le cinéma pornographique du début des années quatre-vingt qui va les entraîner très loin.

Dans cette nouvelle comédie policière, les spectateurs retrouveront donc l’atmosphère du film de David Charhon, De l’autre côté du périph, avec Laurent Lafitte et Omar Sy. Les prises de vue du nouveau long-métrage de Cédric Anger ont débuté le 12 juin dernier d’après des informations d’Allo Cine. Le casting réunit donc Guillaume Canet, Gilles Lellouche, Camille Razat, Michel Fau et Xavier Beauvois pour sept semaines de tournage. L’Amour est une fête sortira en salles au second semestre 2018.

Espérons que la thématique de l’univers des films X des années 1980 ne fasse pas sombrer le film dans la facilité et les blagues graveleuses ou sexistes. L’année 2017 n’a pas été un très bon cru pour les comédies françaises. Bad Buzz, A bras ouverts ou bien encore Gangsterdam n’ont pas laissé de souvenirs impérissables aux spectateurs. Problemos tirait son épingle du jeu mais a été quelque peu boudé par le public et chassé des multiplexes assez rapidement pour cause de blockbusters (La Momie, Baywatch, Wonder Woman). L’Amour est une fête pourrait donc créer la surprise en 2018 avec le genre du buddy movie, revisité par Cédric Anger. L’esthétique du film pourrait également s’avérer mordante et désopilante. On imagine que les costumiers vont s’en donner à cœur joie pour recréer l’atmosphère des années 1980. Guillaume Canet et Gilles Lellouche seront sans doute affublés de moustaches bien fournies et de coupes de cheveux improbables. Verdict dans les salles obscures l’an prochain ! Le must serait, pour l’aspect vintage, une séance en Odorama !

[irp posts= »90365″ name= »Rock’N Roll, un film de Guillaume Canet : critique »]

Redacteur LeMagduCiné
Plus d'articles
jardins-de-pierre-francis-ford-coppola-james-caan-1987
Jardins de pierre, de Francis Ford Coppola (1987) : la mort dans l’âme