kong-skull-island-jordan-vogt-roberts-film-critique

Kong – Skull Island : une nouvelle affiche bestiale dévoilée

Last updated:

Warner semble bien parti pour marcher sur les plantes-bandes du cinéma japonais : la dernière affiche de son Kong – Skull Island semble tout droit sortie du bestiaire des films de la Toho. 

Le film de Jordan Vogt-Roberts ne débarque certes qu’en mars sur nos écrans, mais sa promotion, elle, a d’ores et déjà commencé. Le film, qui relate les aventures d’un contingent de l’armée US et de la firme Monarch (déjà vu dans le Godzilla de Gareth Edwards) partis sur une île du Pacifique Sud chasser le monstre le plus mythique du 7ème art est en effet très présent sur la toile ces derniers temps. Si on s’est réjoui comme jamais à la vue de la première affiche IMAX sentant bien bon la folie d’Apocalypse Now, force est d’admettre que les petits gars du merchandising s’en sont encore donné à cœur joie pour la nouvelle ; cette dernière donnant cette fois-ci le la au Japon, terre mythique sitôt qu’on parle de films de monstres. Et quitte à rendre hommage, autant y aller à fond puisque la nouvelle affiche ne fait pas dans la demie-mesure et laisse transparaître toute l’inspiration qu’a suscité la Toho et les kaiju eiga aux petits gars de la production. 

Des monstres terrifiants, une typo directement empruntée au roi des monstres, des hommes réduits à de minuscules points sur le bas de l’affiche et un titre à s’en faire péter la rétine par sa sauvagerie : pas de doute, on est bien en contact d’un monstre qui va sans doute tout casser  au box-office. Le film a d’ailleurs de solides atouts dans sa manche ; puisque Tom Hiddleston, Brie Larson, Samuel L. Jackson, John Goodman et John C.Reilly se donneront la réplique dans la moiteur extrême du Pacifique Sud. All Hail The King !

Réponse le 8 mars prochain !

Bande-annonce Kong – Skull Island :

https://www.youtube.com/watch?v=afY7Iz-13pY

Plus d'articles
series-mania-interview-de-damien-leblanc-les-revolutions-de-mad-men
Interview de Damien Leblanc, Les Révolutions de Mad Men