Hitler-est-mort-critique-bd

« Dossier Mythe » : bataille soviétique autour du cadavre d’Adolf Hitler

Le triptyque Hitler est mort ! se clôture avec « Dossier Mythe ». Jean-Christophe Brisard et Alberto Pagliaro continuent d’éventer les rivalités inter-services dans l’URSS de Joseph Staline, ainsi que l’enquête menée sur les circonstances de la mort d’Adolf Hitler.

Bien documenté, Hitler est mort ! met à nu les dissensions existantes entre les différents services secrets soviétiques, et en premier lieu entre le Smersh de Pavel Zelenin et le NKVD du tandem Beria-Saveliev. Ce dernier est missionné par son ancien chef, désormais muté pour travailler sur les armements nucléaires, pour une contre-enquête sur la disparition d’Adolf Hitler. Le NKVD suspecte le Smersh de mentir à Staline et reprend de ce fait à zéro les interrogatoires. Il dépêche à Berlin le meilleur légiste russe afin de faire toute la lumière sur cette sombre affaire.

Le contexte, soigné, permet d’apporter un peu d’ampleur au récit. On apprend ainsi : « Le NKVD n’est pas très populaire. L’année dernière, on a arrêté la moitié de la ville. Ces salauds avaient collaboré avec les nazis. » Le docteur Semenovsky, sensible au sort des innocents sacrifiés, déclare quant à lui, dans un premier temps, préférer finir dans les goulags plutôt que de servir un régime meurtrier. Enfin, une intrigue secondaire mène le lecteur sur la piste des sosies d’Adolf Hitler. Pendant ce temps, à Berlin, des agents sont dépêchés pour rendre la vie dure au NKVD. Et on découvre, au détour de l’enquête qui y est menée, qu’une trentaine de personnes se terraient comme des rats dans le bunker d’Adolf Hitler.

Pour les besoins de ce triptyque, Jean-Christophe Brisard a exploré les archives stockées dans différents centres de Moscou ou de Berlin. Il en ressort l’image d’un régime gangréné, gorgé de mensonges, capable de faire tomber des personnalités gênantes (Joukov par exemple) et d’arranger les faits selon son bon vouloir. « Hitler s’est tué comme un lâche, avec du cyanure. Voilà notre vérité. La seule qui compte. » Entre les lignes, les auteurs glissent aussi des ressorts dramatiques communs à tous les récits d’espionnage. Ainsi, Beria couche avec une actrice dont l’amant n’est autre qu’un officier de l’ambassade américaine…

Graphiquement original et réussi, grâce aux talents du dessinateur italien Alberto Pagliaro, « Dossier Mythe » radiographie l’immédiat après-guerre dans les services secrets soviétiques, tout en éclairant les conjectures entourant le cadavre d’Adolf Hitler et les suppositions selon lesquelles il aurait en réalité fui Berlin. Chorale, bien menée, Hitler est mort ! constitue une trilogie de très bonne facture, à la fois ludique et intelligente.

Hitler est mort ! : Dossier Mythe, Jean-Christophe Brisard et Alberto Pagliaro
Glénat, octobre 2022, 72 pages

Note des lecteurs0 Note
4

Responsable des pages Littérature, Essais & Bandes dessinées et des actualités DVD/bluray