Maren-Ade-Festival-Cannes-2016-Toni-Erdman

Cannes 2016 : Qui est Maren Ade, en compétition avec Toni Erdman ?

Toni-Erdman-Festival-de-Cannes-2016-Maren-AdeToni Erdman en compétition officielle

C’est une première pour Maren Ade à Cannes. Déjà à l’origine de deux courts et deux longs métrages, celle que la critique estime déjà comme la cinéaste allemande la plus prometteuse de sa génération sera présente pour la première fois – en tant que réalisatrice – à Cannes. La Berlinale avait déjà été séduite en 2009 par Everyone Else, son second long métrage, qui avait obtenu L’Ours d’Argent et le Prix d’Interprétation Féminine. Interrogée lors de cette consécration, la réalisatrice avait évoqué ses influences qui se trouvent du côté de John Cassavetes et d’Ingmar Bergman, et particulièrement de Scènes de la vie conjugale. A 39 ans, Maren Ade fait également partie du mouvement méconnu que l’on appelle L’Ecole de Berlin, soit un mélange d’hyper-réalisme et de troubles identitaires fantastiques, et dans lesquels des cinéastes comme Christian Petzold (Barbara, Yella) et Benjamin Heisenberg (Le Braqueur, Sleepers) se revendiquent du mouvement. Egalement productrice et fondatrice de la société Komplizen Film avec son associée Janine Jackowski, elle a notamment produit Tabou et la trilogie des Milles et une Nuit de Miguel Gomes.

Dans cette 69ème édition du Festival de Cannes, Maren Ade sera l’une des trois réalisatrices de la compétition (sur les 21 films sélectionnés) et tentera de devenir la seconde Palmée après Jane Campion et La Leçon de Piano en 1993. Elle présentera Toni Erdman, une comédie dramatique dans laquelle un père retrouve sa fille après des années de séparation et qui, pensant qu’elle a perdu le sens de l’humour, décide de lui faire des farces.

Au-delà de cette réjouissante présence dans la compétition, c’est l’occasion de mettre fin à huit ans de disette pour l’Allemagne qui n’avait pas présenté de films en compétition depuis Rendez-vous à Palerme de Wim Wenders. Par ailleurs, la dernière fois que l’Allemagne a remporté une Palme d’Or, c’était en 1984 pour Paris, Texas … déjà de Wim Wenders. Verdict le 22 mai prochain pour savoir si Maren Ade saura faire briller les couleurs allemandes sur les terres cannoises.

Reporter/Rédacteur LeMagduCiné