Quand Jamel Debbouze parle de La Vache

avp-la-vache-film-eurocorp-paris-cinema-besson

Intervention de Jamel Debbouze lors de l’avant-première de La Vache à Europacorp Cinéma :

Dimanche 14 Février 2016, c’était la fête des amoureux mais à Europacorp Cinéma, c’était aussi l’avant-première de La Vache, la comédie émouvante de Mohamed Hamidi avec Fatsah Bouyahmed, Lambert Wilson et Jamel Debbouze. Ce conte épicurien porté par un personnage touchant dont la simplicité n’a d’égal que sa noblesse d’âme et interprété avec verve par Fatsah a su toucher le cœur de CineSeriesMag et du public présent ce jour-là.

Avant la séance, l’équipe du film avait tenu à nous faire part de ses sentiments à l’égard de ce beau projet. Étaient présents le réalisateur Mohamed Hamidi ainsi que les comédiens Fatsah Bouyahmed et Jamel Debbouze. Après une courte présentation du réalisateur, c’est Jamel Debbouzze, acteur et surtout producteur sur le film qui a pris la parole. Et malgré l’énergie et l’humour qui caractérise le personnage, l’émotion était palpable dans la salle.

Mohamed Hamidi : « Nous avons terminé La Vache fin 2015. C’est un film que nous défendons depuis deux ans et qui nous tient beaucoup à coeur. Il n’a pas été forcément facile à monter car ce n’est pas évident de raconter des histoires un peu originales et un peu osées comme celle-ci. »

Jamel-debouzze-avant-premiere-la-vacheJamel Debbouze : « Il est rare pour un jeune producteur comme moi de faire ce genre de film. Un film qui rassemble. Car c’est un film qui représente la communion. Et c’est pour ça que je fais ce métier, pour voir des familles réunies devant le même film :  des parents, des enfants, des grands-parents…  On met deux ans à faire un film. Deux ans tous les jours. Un an d’écriture et après, il y a la préparation, la recherche des acteurs, le tournage qui dure deux mois et le montage…  Alors, quand le film sort, on a rien d’autre en tête. On a qu’une seule appréhension, c’est l’accueil du public. »

La Vache sortira dans les salles demain Mercredi 17 Février mais de notre côté, le pari est gagné !

Plus d'articles
La-fievre-dUrbicande-BD
La Fièvre d’Urbicande provoquée par le Robick’s cube