Mudbound-mary-j-blige

Mary J. Blige rejoint le casting du film Mudbound 

Last updated:

La chanteuse de soul Mary J. Blige sera à l’affiche d’un film engagé Mudbound, adapté du roman éponyme de Hillary Jordan.

Mudbound-Mary-j-blige2

Mudbound  va plonger les spectateurs dans une fresque historique et sociale dans le Mississippi rural juste après la Seconde Guerre Mondiale. Deux soldats, de retour du front, vont devoir faire face au racisme de la société américaine de l’époque et s’adapter à leur nouvelle vie, en travaillant la terre.

Mudbound sera réalisé par Dee Rees (Pariah). Le casting du film réunit Mary J. Blige aux côtés de Jason Mitchell (N.W.A Straight Outta Compton), Jason Clarke (Terminator Genisys), Garrett Hedlund (Pan, Sur la route) et Carey Mulligan (Les suffragettes, Une éducation). Le tournage devrait commencer à la Nouvelle-Orléans dans les mois qui viennent. Virgil Williams (Criminal Minds) a écrit le scénario et a basé son travail sur le roman de Hillary Jordan, publié en 2008.

Mudbound-film-livre

Cassian Elwes, Charles King, Kim Roth, Sally Jo et Carl Effenson et Tim Zajaros sont les producteurs du film.

Mary J. Blige a vendu plus de 50 millions d’albums à travers le monde. La chanteuse a déjà effectué au cours de sa carrière des apparitions remarquées au cinéma ou à la télévision dans le film de Tyler Perry en 2009, I Can Do Bad All by Myself, dans les films Black Nativity, Prison Song, Rock Forever ainsi que dans un épisode de la série Empire.

La polémique sur le racisme à Hollywood avait été vive il y a quelques mois, suite au boycott de nombreux acteurs afro-américains (Will Smith notamment) lors de la dernière cérémonie des Oscars, dont Chris Rock était le maître de cérémonie, en février 2016. Cette vague de protestations était intervenue pour dénoncer le manque de nomination d’actrices et d’acteurs issus de la diversité et de la pluralité de la société américaine. Mudbound risque de s’inscrire dans la lignée des œuvres poignantes portées récemment à l’écran sur le difficile combat pour l’égalité de la communauté Afro-américaine au sein de la société américaine (Twelve Years a Slave, La couleur des sentiments, Le majordome).

Les grands studios Hollywoodiens tentent d’inverser cette mauvaise image et de faire oublier cette polémique. Dernier exemple en date, les studios Marvel-Disney ont annoncé que l’équipe du film Black Panther, dédié au super héros entrevu dans Captain America : Civil War, serait composé à 90% d’actrices et d’acteurs noirs.

Plus d'articles
cannes2017-ceremonie-d-ouverture-70-festival-cannes-monica-belluci-maitresse-de-ceremonie
Ouverture du festival de Cannes 2017 : glamour, engagement et polémique