Burying the Ex : Ashley Greene en zombie !

Burying the Ex, la nouvelle comédie horrifique de Joe Dante avec Ashley Greene et Anton Yelchin :

Synopsis : Lorsque Max (Anton Yelchin), qui a tout du gentil garçon, s’installe avec sa petite amie Evelyn (Ashley Greene), le comportement de celle-ci change du tout au tout. La jeune femme se révèle être une manipulatrice, maniaque du contrôle que Max a du mal à quitter jusqu’au jour où un accident de voiture la lui enlève. C’est ainsi qu’il devient célibataire et rencontre la fille de ses rêves, Olivia (Alexandra Daddario). Mais Evelyn revient d’outre-tombe, bien déterminée à récupérer Max, même s’il faut pour cela le transformer en zombie.

Ashley Greene (Shangri-La Suite, The Apparition, Twilight saga) semble abonnée aux rôles de « morts-vivants » : après sa prestation en tant que vampire dans la saga Twilight, l’actrice incarnera une zombie un peu envahissante dans la prochaine comédie horrifique du réalisateur Joe Dante (The Hole, Gremlins et une participation à Witches of East End) : Burying the Ex (Enterrer l’Ex). On y retrouve d’ailleurs un acteur féru des films du genre, Anton Yelchin (Odd Thomas contre les créatures de l’ombre, Fright Night) ainsi qu’Alexandra Daddario (True Detective, San Andreas).

Burying the Ex est inspiré du court métrage du même nom, de Alan Trezza. C’est une comédie sardonique à l’humour noir orchestrée par le talentueux Joe Dante et produite par Frankie Lindquist (The Dark Knight, Wanted), Mary Cybriwsy (Braquage à l’Anglaise, Midnight Man), Carl Effenson (A Year in Mooring, Some Pace Better than Here), Kyle Tekiela (A sister’s call) and Alan Trezza lui-même. Burying the Ex est une vraie Zom Com (zombie comedy) au féminin dans la lignée de Shaun of the dead et de Warm Bodies.

La bande-annonce du film Burying the Ex vient tout juste de paraître et nous offre un spectacle alléchant, déjanté et morbide à souhait en attendant la sortie prévue pour le 19 juin aux USA dans les salles et en DVD. Avis aux amateurs !

Burying the Ex: Bande-annonce

Plus d'articles
la-bete-tue-de-sang-froid-critique-bluray
« La Bête tue de sang-froid » : honorable cinéma d’exploitation