Voyage-au-centre-du-Microbiote-critique-bd

« Voyage au centre du microbiote » : le cerveau entérique

La collection « Octopus » des éditions Delcourt s’enrichit d’un nouveau titre intitulé Voyage au centre du microbiote. Comme ses prédécesseurs, et notamment celui s’étant récemment intéressé aux biais cognitifs, l’album fait état des connaissances actuelles portant sur son objet d’étude, le microbiote intestinal.

Peu de gens le savent : dans nos intestins résident 1000 milliards de micro-organismes et 200 millions de neurones. Ces champignons, bactéries, archées ou encore virus représentent en moyenne deux kilogrammes et constituent un second système nerveux, entérique celui-là. Fäst et Héloïse Chochois font état, avec force détails, de la manière dont le microbiote influe sur nos capacités physiques et mentales. Mais aussi, et c’est au cœur de l’intrigue de cet album, les enjeux que représente, pour la médecine, la découverte relativement récente de ce second « cerveau » et de ses effets considérables.

Certaines expressions nous mettent forcément la puce à l’oreille : avoir la rage au ventre, l’estomac noué ou une boule dans le corps. Plus que de simples images, elles verbalisent les interactions constantes entre notre environnement, notre psyché et notre état physique/intestinal. Voyage au centre du microbiote ne brille certes pas pour son récit fictif, prétexte commode à l’énonciation de faits scientifiques qui constituent en réalité l’essentiel de l’album. Fäst et Héloïse Chochois expliquent ainsi que le microbiote varie en fonction de nos origines et habitudes alimentaires – les Japonais ont de quoi digérer plus facilement les algues qu’ils ingèrent quotidiennement, par exemple. Plus loin, ils précisent en quoi le corps est un écosystème et le nerf vague un outil indispensable à sa régulation.

Pourra-t-on un jour prévenir plus avant la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson grâce à l’analyse de la flore intestinale ? Comment le microbiote entre-t-il en relation avec les systèmes digestif, immunitaire, endocrinien et nerveux ? Qu’est-ce qu’un traitement symbiotique ? Nombreuses sont les questions traitées dans Voyage au centre du microbiote. Il y a fort à parier qu’elles constituent pour de nombreux lecteurs une forme d’initiation, puisque les micro-organismes intestinaux demeurent, dans une très large mesure, un impensé collectif. Des essais, tels que celui de l’émission radiophonique La Méthode scientifique sur France Culture, ont bien essayé de défricher le terrain, annonçant qu’« il y a un nouveau territoire, un continent qui s’ouvre à la microbiologie : celui du microbiote, cette population de bactéries qui vit en symbiose avec nos organes et qui influent sur notre santé physique et mentale de façon beaucoup plus essentielle que ce que l’on imaginait jusqu’alors ». Mais ces tentatives demeuraient jusqu’ici cantonnées à un public spécifique.

Avec leur album, Fäst et Héloïse Chochois entreprennent un important travail de vulgarisation. Ce dernier est à saluer, même s’il nous apparaît amoindri par une intrigue assez convenue et finalement peu intéressante. Heureusement, elle reste strictement fonctionnelle et n’enlève rien à la teneur didactique de l’ensemble. Avec, en creux, ce cri d’alarme : une baisse continue de la diversité alimentaire entraîne une perte de la biodiversité microbiotique, elle-même porteuse de possibles, et même probables, menaces sanitaires. À méditer.

Voyage au centre du microbiote, Fäst et Héloïse Chochois
Delcourt, avril 2022, 184 pages

Note des lecteurs0 Note
3.5

Responsable des pages Littérature, Essais & Bandes dessinées et des actualités DVD/bluray