Les-Tortues-Ninja-TMNT-T17-Lignes-de-front-critique-bd

« Lignes de front » multiples pour les Tortues Ninja

Dix-septième tome des Tortues Ninja aux éditions HiComics. Un épisode éclairant le passé de l’agent Bishop, réactualisant les enjeux familiaux du clan Hamato mais comportant surtout une guerre sans merci dont l’île de Burnow se fera le théâtre.

Une forme de relâchement s’est installée dans le quotidien des Tortues. Mike est occupé avec les orphelins du clan Foot. Raph patrouille dans les rues avec Alopex et Angel. Splinter s’apprête à passer le réveillon de Noël seul, dans un calme propice à la méditation. Mais sans réelle surprise, Tom Waltz et Kevin Eastman n’entendent pas ménager leurs héros à carapace : sur l’île de Burnow, où sont retranchés les Tricératons et les Utroms, qui vivent désormais dans une relative harmonie, l’agent Bishop intervient avec force et fracas. Toujours aux commandes de Slash, il s’échine à semer la désolation parmi ces populations jugées indésirables. Il n’en faut pas plus pour que les Tortues et la Force de Protection de la Terre se retrouvent face à face, au cours de scènes spectaculaires et dessinées avec soin.

« Lignes de front » ne doit pas son pluriel au hasard. Si la fratrie Hamato, les Mutanimaux, les Tricératons et les Utroms joignent leurs forces pour lutter contre la FPT de l’agent Bishop, d’autres points d’achoppement apparaissent : les Tortues ont des avis différents sur la nécessité de s’interposer dans un conflit qui ne les concerne pas directement ; la Commandante Zom et Ma’riell se retrouvent en butte à Ch’rell, qui a longtemps été plongé en stase et sort de son sommeil forcé avec une envie démultipliée d’en découdre. En plus de ces dissensions, tant internes qu’externes, une autre trame narrative se fait jour. Exposé sous forme de flashback, le passé de l’agent Bishop nous est dévoilé. On découvre alors un homme façonné – littéralement – à l’image de son père, un agent secret trop souvent absent du foyer. À tel point d’ailleurs que son épouse Marie confie : « Je pensais qu’avoir un bébé atténuerait ma solitude. Ça aurait été une petite récompense pour tous mes sacrifices. »

Ainsi, au milieu de séquences haletantes et de traits d’humour (on pense par exemple à cette allusion à Han Solo), en sus d’une incommunicabilité largement partagée et d’une propension inconsciente à l’autodestruction, c’est véritablement la figure de Bishop qui se voit éclairée dans ce dix-septième épisode de la série TMNT. Un volume dont la dernière partie, assez mystérieuse, interroge les relations entre maître Splinter et ses fils, le vieux sage recevant la visite de trois spectres l’enjoignant à reconsidérer ses positions vis-à-vis d’eux. On notera aussi une scène très touchante impliquant Slash, insufflant au récit une tendresse et une poésie relativement rares dans cet univers musculeux et échevelé.

TMNT : Lignes de front, Tom Waltz, Kevin Eastman et Dave Wachter
HiComics, juillet 2022, 130 pages

Note des lecteurs0 Note
3.5

Responsable des pages Littérature, Essais & Bandes dessinées et des actualités DVD/bluray