Les-Matins-doux-Simone-de-Beauvoir-Nelson-Algren-avis

« Les Matins Doux » : l’amour méconnu de Simone de Beauvoir et Nelson Algren

Jonathan Fanara Responsable des pages Littérature, Essais & Bandes dessinées et des actualités DVD/bluray

La collection Dyade des éditions Steinkis se penche sur un nouveau couple de célébrités : Simone de Beauvoir et Nelson Algren. Une aventure torride et une liaison transatlantique épistolaire s’étalant sur quinze ans. Ce roman graphique transporte le lecteur entre la passion, l’indépendance et l’influence réciproque de deux écrivains qui ont marqué leur époque.

Icône de la littérature féministe et intellectuelle de renom, Simone de Beauvoir était également une femme vivant intensément ses sentiments amoureux. Cette facette de sa vie, moins commentée, est amplement mise en lumière dans Les Matins Doux, puisque le roman graphique publié par les éditions Steinkis porte précisément sur son histoire d’amour avec le journaliste et écrivain américain Nelson Algren. Cette romance a duré quinze ans et s’est déroulée entre la France et Chicago.

Ingrid Chabbert et Anne-Perrine Couët explorent la dualité de Simone de Beauvoir, femme de lettres et amoureuse passionnée. Elles mettent l’accent sur l’influence mutuelle qu’elle et Nelson Algren ont exercée sur leurs œuvres respectives. Simone de Beauvoir, connue pour ses écrits féministes et philosophiques, a trouvé dans l’amour avec Algren une source d’inspiration pour ses œuvres. Nelson Algren, de son côté, a été encouragé par Simone dans son écriture, créant ainsi un échange intellectuel et amoureux profondément enrichissant.

Au fil des années, leur amour a été mis à l’épreuve par la distance, le temps et les obligations professionnelles, notamment les débats sur l’existentialisme en France. Pourtant, leur liaison a perduré, marquant la vie et le travail de chacun. Les lettres échangées entre Simone de Beauvoir et Nelson Algren, publiées en partie en 1981 et réunies dans Lettres à Nelson Algren, témoignent de l’intensité de leurs sentiments.

L’œuvre graphique d’Ingrid Chabbert et Anne-Perrine Couët, caractérisée par son réalisme (notamment architectural), capture brillamment les émotions et les expressions de ce couple hors du commun. Le lecteur est transporté dans un voyage qui explore la passion, la liberté et la complexité des relations humaines. Les Matins Doux offre en effet un aperçu fascinant de l’amour entre deux écrivains qui ont marqué leur époque.

Le roman graphique nous rappelle que derrière les écrits révolutionnaires de Simone de Beauvoir se cachait une femme sensible et amoureuse. Nelson Algren, quant à lui, a laissé une empreinte durable dans la vie et l’œuvre de celle qu’il était censé guider à Chicago. Une histoire d’amour romanesque, méconnue et séminale.

Les Matins Doux, Ingrid Chabbert et Anne-Perrine Couët
Steinkis, octobre 2023, 109 pages

Note des lecteurs4 Notes
3.5
Responsable des pages Littérature, Essais & Bandes dessinées et des actualités DVD/bluray