Congo-Blanc-fnac

« Congo Blanc » : triptyque colonial

Jonathan Fanara Responsable des pages Littérature, Essais & Bandes dessinées et des actualités DVD/bluray

L’intégrale de Congo Blanc, d’Éric Warnauts et Guy Raives, rassemble aux éditions Daniel Maghen trois récits emblématiques plongeant le lecteur dans les méandres du Congo belge, à différentes époques. Chef-d’œuvre à la fois esthétique et narratif, l’album offre une restauration d’exception avec des couleurs originales revitalisées, un nouveau lettrage et un cahier graphique inédit. À travers ses pages, l’ouvrage revisite l’histoire coloniale, mettant en lumière les complexités et les contradictions de cette période tumultueuse.

« Congo 40 », « Fleurs d’Ébène » et « Congo Blanc » composent cette trilogie graphique qui, sous les dehors de la fiction, invite le lecteur à problématiser le colonialisme belge. Chaque histoire, distincte dans son cadre et ses personnages, dépeint avec précision et justesse les réalités d’une époque marquée par l’exploitation, les conflits et des relations interpersonnelles complexes.

« Congo 40 » entame cette odyssée avec une immersion qui rappelle en premier lieu Au cœur des ténèbres, de Joseph Conrad – et cette fameuse descente du fleuve vers les comptoirs occidentaux. La narration transporte le lecteur des Alpes françaises aux brumes énigmatiques du Congo, tissant des liens entre les rencontres faites en Europe et celles qui ont lieu dans l’Afrique colonisée. Vincent, le protagoniste, est déchiré entre plusieurs femmes, il découvre la réalité la plus brutale de la colonisation et fait face aux accès de colère qu’elle provoque.

Ce premier (et principal) récit est intéressant à plus d’un titre. On retrouve par exemple cette description désabusée des médias des années 1930 : « La presse se trouve entre les mains de gens intéressés qui, suivant leurs intérêts politiques, religieux, économiques, éclairent certains événements en en obscurcissant d’autres… » L’histoire est peuplée de personnages hauts en couleur, dont ce Massillon peu scrupuleux, caricature du colon hautain et prédateur, ou Laurence, la jeune femme qui fait basculer le récit, au cœur d’un mystère relativement confus (le rêve et la réalité semblent se réinjecter sans cesse l’un dans l’autre) mais édifiant quant aux travers de l’aventure coloniale.

La deuxième histoire, Fleurs d’Ébène, mêle suspense et critique sociale à travers une enquête policière qui dévoile l’hypocrisie de la mission civilisatrice des Blancs en Afrique. La complexité des relations interraciales, les enjeux de pouvoir et les préjugés sont exposés avec un réalisme saisissant, questionnant la légitimité et les conséquences du colonialisme. Éric Warnauts et Guy Raives y restituent parfaitement cet exotisme enivrant, ces tentations inconnues, qui exercent une fascination puissante sur celles et surtout ceux qui sont en poste au Congo. 

Congo Blanc clôt cette trilogie en abordant la période charnière de l’indépendance en 1960. Ce récit explore les tensions personnelles et politiques à travers le prisme d’un couple déchiré, symbolisant les conflits intérieurs et les dilemmes face au changement imposé par un retour au pays. La transition politique se caractérise comme un moment de remise en question identitaire profonde pour les personnages, ici le mari, pour qui l’Europe serait synonyme de nombreux renoncements – et de la fin d’un certain idéal. Peut-on hypothéquer sa famille pour l’ivresse de l’Afrique ?

De bout en bout, Congo Blanc arbore une qualité visuelle assez exceptionnelle. Les illustrations à l’aquarelle captivent par leur capacité à évoquer l’exotisme du Congo, à restituer avec authenticité et sensibilité la richesse de ses paysages et la complexité de ses enjeux. L’album n’est rien de moins qu’une exploration riche et nuancée des réalités coloniales, somptueuse sur le plan graphique et d’une grande densité sur le plan thématique, surtout en ce qu’elle révèle des hommes et de leurs appétits. 

Congo blanc, Éric Warnauts et Guy Raives
Daniel Maghen, février 2024, 192 pages

Note des lecteurs0 Note
4
Responsable des pages Littérature, Essais & Bandes dessinées et des actualités DVD/bluray