generation-infertile-critique-livre

Enquête sur une génération infertile

Les éditions Autrement publient l’ouvrage Génération infertile ?. Les journalistes Estelle Dautry, Victor Point et Pauline Pellissier y font le point sur les causes et les conséquences de ce qui demeure un impensé de nos sociétés contemporaines.

Estelle Dautry, Victor Point et Pauline Pellissier ont tous trois rencontré des difficultés au moment de fonder leur famille. Cette expérience, souvent perçue comme traumatique, a motivé l’écriture de Génération infertile ?, un livre-enquête pour lequel ils ont sollicité des médecins, des experts, des représentants de la société civile, mais aussi, bien entendu, des personnes directement touchées par l’infertilité. Ce phénomène est d’ailleurs bien plus répandu qu’il n’y paraît, puisque – et c’est l’un des premiers enseignements du livre – il touche approximativement un couple sur six.

Une multitude de variables entrent en ligne de compte lorsqu’il s’agit de mesurer les risques d’infertilité : âge, tabagisme, alcoolisme, obésité, perturbateurs endocriniens, endométriose, syndrome des ovaires polykystiques, azoospermie, troubles érectiles, incompatibilité génétique… Les auteurs verbalisent et explicitent chacun de ces points, tout en épinglant les évolutions de nos sociétés : des études plus longues et la prise de la pilule contraceptive aboutissent à une conception plus tardive et une altération hormonale qui limitent les chances de procréation et retardent l’éventuelle découverte de problèmes gynécologiques.

Quand il faut se faire aider, le parcours n’a rien d’une sinécure. Estelle Dautry, Victor Point et Pauline Pellissier dénoncent un système à deux vitesses (public/privé, France/international) défavorables aux plus modestes. Ils se questionnent sur les modalités de remboursement des actes médicaux, sur les délais d’attente (notamment pour les dons d’ovocytes), mais aussi sur une certaine maltraitance médicale (par maladresse, incompétence, voire malveillance).

En matière de conception, il peut être difficile de se relever de ses échecs. Le partenaire qui « fait défaut » tend à culpabiliser, à détourner les yeux de ceux qui parviennent à fonder une famille, à vivre chaque conseil comme une blessure, chaque obstacle comme une injustice. La douleur est encore accentuée par une société qui a érigé la parentalité en modèle. Et à cela s’ajoutent un déficit d’information et un personnel médical pas toujours formé en conséquence à l’infertilité. Sans compter toutes ses stars vieillissantes qui semblent enfanter sans le moindre problème et dont on loue la maternité tardive à grand renfort de pathos.

Après avoir objectivé les causes et conséquences de l’infertilité, les auteurs avancent quelques pistes d’amélioration, parmi lesquelles la mise en place d’un bilan de fertilité gratuit, le refinancement de l’hôpital et de la recherche ou encore une législation plus ferme sur les perturbateurs endocriniens. Cri d’alarme, puissant témoignage, Génération infertile ? devrait trouver un public attentif, entre détresse (celle de ceux qui en souffrent) et business (car nombreux sont ceux, spécialistes-charlatans en tête, qui tirent profit de la souffrance des infertiles).

Génération infertile ?, Estelle Dautry, Victor Point et Pauline Pellissier
Autrement, mars 2022, 272 pages

Note des lecteurs0 Note
3.5

Responsable des pages Littérature, Essais & Bandes dessinées et des actualités DVD/bluray