phase-IV-4-de-saul-bass-en-coffret-ultra-collector-blu-ray-dvd-livre-chez-carlotta-films-copyright-carlotta-films
Copyright : Carlotta Films

Phase IV : les fourmis de Saul Bass s’éveillent en Blu-ray & coffret Ultra Collector

Phase IV débarque remarquablement en vidéo chez Carlotta Films. Que ce soit en coffret ultra-collector Blu-ray + DVD + livre ou en édition single, l’éditeur nous propose de (re)découvrir comme il se doit l’unique long métrage de Saul Bass, cinéaste notamment connu pour la conception de plusieurs des plus grands génériques de l’histoire du cinéma.

Synopsis : Ernest Hubbs, un biologiste anglais, observe un dérèglement du comportement des fourmis dans une vallée de l’Arizona. Des espèces autrefois en conflit se mettent à communiquer entre elles, tandis que leurs prédateurs habituels disparaissent de façon inquiétante. Le professeur recrute le scientifique J.R. Lesko, spécialiste du langage pour étudier ce curieux phénomène. Ce qu’ils vont bientôt observer sur place dépasse l’entendement.

Phase IV : Saul Bass, image et science

Phase IV charme par bien des aspects. On pourrait revenir sur son revival du film de créatures mutantes, sur la fable écologique ainsi que sur l’Odyssée non pas de l’espace mais de l’écosystème qu’il constitue… Phase IV peut être désarmant à bien des égards, l’émotion n’est pas du côté des humains mais des fourmis dont l’évolution nous amène à l’aube d’un monde étrangement imprévisible. L’étrangeté est autant optimiste que traversée par une sorte d’effroi. Comme le vit le scientifique raisonnable du film, J.R. Lesko, il s’agit de cette peur de l’inconnu, cette inquiétude face à des phénomènes incompréhensibles qui semblent, même à leurs premiers pas, déjà marquer le destin du monde. Lovecraft et Kubrick ne sont pas loin dans cet éveil évolutionniste des fourmis.

phase-IV-4-de-saul-bass-gare-aux-fourmis-copyright-carlotta-films
Des monolithes se dressent au-dessus d’un dôme artificiel tels les antennes des fourmis du film sur une humanité trop sûre d’elle. Copyright : Carlotta Films.

L’aspect positiviste de l’étrangeté du film se situe dans les interactions de Lesko et d’une jeune femme qui vont tenter de communiquer avec cet horizon inconnu ainsi que dans la curiosité presque enfantine qui caractérise les prises de vue des fourmis. Si vous n’aviez aucune idée ou connaissance du travail de Saul Bass, les compléments du coffret tâcheront de vous le présenter. Graphiste, artisan du cinéma, cinéaste, Saul Bass fut avant tout un explorateur. Curieux, le regard toujours amusé, Bass s’est toujours interrogé sur les outils de médiation visuelle d’une idée, que ce soit par les moyens d’un design fixe ou d’un motif en mouvement, d’une monochromie à une polychromie animée, d’une image pesante à un montage frénétique.

Il en est de même dans Phase IV dont la narration du côté des fourmis et l’empathie qui s’en dégage explorent et étirent les langages du documentaire animalier (voix off accompagnant des images, entre autres choses), de l’animation (éléments dessinés, motifs ramenés à un jeu d’ombre sur couleur) et du cinéma pur – soit la technique de médiation par le lien animé d’images (capturées ou dessinées) en mouvement. Phase IV, à l’image du personnage de Saul Bass et du reste de sa carrière, pourrait ainsi en déconcerter certains de par les moyens narratifs mis en oeuvre tout en les absorbant dans son récit. Bass, fidèle à lui-même, a créé un objet mutant, un ovni pop et vivant, qui a déjà plus que marqué les esprits depuis sa sortie en 1974, et qui demande, comme les fourmis du film, de pouvoir laisser son empreinte sur de nouveaux spectateurs.

phase-IV-4-de-saul-bass-guerre-chimique-contre-les-fourmis-copyright-carlotta-films
Les futurs spectateurs de Phase IV.
Copyright : Carlotta Films

Phase XX : un coffret Ultra Collector pour Phase IV de Saul Bass

Le film et son cinéaste sont célébrés dans une édition Ultra Collector soignée ainsi qu’une édition Blu-ray remarquable. Du côté du long métrage aux éditions HD et DVD inédites en France, on peut supposer qu’il s’agit du master de 2015 édité par Olive Films. Même si elle se révèle être imparfaite (manque de détails sur plusieurs plans, un grain – et/ou du bruit – pas toujours bienvenus), l’édition HD de Phase IV s’en sort très bien. On suppose même qu’il pourrait s’agir de la meilleure édition vidéo de ce film de 1974 tant les plans à effets visuels (les plus fragiles pour bon nombre de films tournés sur pellicule) sont bien retranscrits. On notera aussi une palette colorimétrique riche en nuances. Peu à redire du côté du son, si ce n’est que la VF présente des voix plus étouffées et des effets sonores limités voire parfois inaudibles.

De nombreux bonus viennent compléter l’expérience du film. D’une durée de vingt minutes, Une Vie de Fourmi mixe deux entretiens revenant sur le contexte de production du film, des années 70 à l’histoire du genre dont il est héritier. Carlotta présente aussi la fin originale de Saul Bass, un montage philosophique et expérimental qui aurait pu pousser jusqu’au bout l’expérience cinématographique ovni-esque menée par Bass. Il y a bien sûr la bande-annonce originale du métrage. Surtout, l’éditeur a intégré au Blu-ray six courts-métrages de Bass (dont un aussi présent sur la galette DVD) constituant près de deux heures et vingt minutes de créations made by Saul Bass (voir la liste des compléments plus bas). On peut que noter que cinq des courts-métrages (ainsi que la bande-annonce) sont présentés dans une SD plus que correcte.

phase-IV-4-visuel-des-elements-du-coffret-ultra-collector-blu-ray-livre-dvd-carlotta-films

Aussi retiendra-t-on notamment Quest, formidable épopée de science-fiction nous emmenant dans un monde où les humains ne vivent que huit jours. Ils envoient alors un élu qui a la lourde tâche de retrouver leur ancien et plus important temps de vie (plus de cinquante ans). Bien sûr, de nombreuses embûches se tiendront sur le parcours initiatique du héros. Autres formidables courts-métrages : The Searching Eye et Why Man Creates. Le premier, conçu pour la Foire internationale de New York de l’année 1964 et primé à la Mostra de Venise, est une réflexion visuelle suivant la promenade d’un enfant, dont la soif de découverte et la curiosité chères à Bass sont mis en exergue. Le deuxième, qui a eu droit à une statuette des Oscar, est un film à sketchs qui, tout en humour, en poésie et en cinéma avec une formidable protéiformité, réfléchit sur la créativité humaine, les étapes de la création et les raisons nous amenant à créer. Vertigo, West Side Story, L’Homme au bras d’or, Grand Prix, Casino… Saul Bass fut un contributeur important pour de nombreux grands films grâce à son travail de conception de génériques. Justement, dans Bass on Titles, Saul Bass revient sur plusieurs de ces génériques, notamment sur l’évolution de sa conception du générique : la mise en avant d’un motif symbolisant le sujet du film, un générique animé résumant le film ou présentant son concept, un générique qui, tel un prequel au récit, introduit le contexte du film, un voyage dans Les Grands Espaces, la préparation d’une course qui va ensuite être lancée dans les premiers instants de Grand Prix.

Enfin un riche ouvrage signé Frank Lafond vient compléter l’édition Ultra Collector. Docteur en études cinématographiques et essayiste (Samuel Fuller – Jusqu’à l’épuisement Jacques Tourneur, les figures de la peur), l’auteur revient avec précision sur la carrière de Saul Bass, la conception puis la production de Phase IV, pour terminer sur la réception du film.

Carlotta Films et le Covid-19

Tous ceux qui ont précommandé Phase IV en coffret Ultra Collector ou le précommanderont en édition single Blu-ray ou DVD le recevront avant leur date de sortie décalée au 17 juin 2020 dans les différentes enseignes culturelles.

Bande-Annonce – Phase IV, un film de Saul Bass

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Blu-ray

BD 50 – Master Haute Définition – 1080/23.98p – Encodage AVC – Version originale / version française DTS-HD Master Audio 1.0 – Sous-titres français – Format respecté 1.85 respecté – Couleurs – Durée du film : 83 mn

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DVD

DVD9 – Nouveau Master Restauré – PAL – Encodage MPEG-2 – Version originale / version française Dolby Digital 1.0 – Sous-titres français – Format 1.85 respecté – 16/9 compatible 4/3 – Couleurs – Durée du film : 80 mn

COMPLÉMENTS

– la bande-annonce originale

– Une Vie de Fourmi (21mn – HD)

– Fin originale de Saul Bass (18 mn – HD)

– 6 courts-métrages de Saul Bass

THE SEARCHING EYE (1964 – Couleurs – 18 mn) Exclusivité Blu-ray

WHY MAN CREATES (1968 – Couleurs – 25 mn) Exclusivité Blu-ray

BASS ON TITLES (1977 – Couleurs – 34 mn)

NOTES ON THE POPULAR ARTS (1977 – Couleurs – 20 mn) Exclusivité Blu-ray

THE SOLAR FILM (1980 – Couleurs – 10 mn) Exclusivité Blu-ray

QUEST (1983 – HD– Couleurs – 30 mn) Exclusivité Blu-ray

phase-IV-4-visuel-arriere-du-coffret-ultra-collector-blu-ray-dvd-livre-bonus-carlotta-films
Coffret Ultra Collector et Éditions single Blu-ray & DVD disponibles en ligne depuis le 6 avril 2020 – sortie dans les enseignes culturelles le 17 juin 2020 Prix du coffret Ultra Collector : 50,16 € Prix des éditions single Blu-ray ou DVD : 20,06 €
Note des lecteurs0 Note
4.5

Plus d'articles
batman-serie-animee-critique
Batman, la série animée : la nostalgie de la mythologie