cannes-soundtrack-actualite

Cannes Soundtrack 2017 : l’union cinématographique et musicale

Du 17 au 28 mai prochain, la septième édition de Cannes Soundtrack aura lieu. Une façon de réunir officiellement l’indissociable : la musique et le cinéma.  

Comment ne pas reconnaître à sa juste valeur, la bande-originale d’un film ? Le cinéma est depuis toujours, un art étroitement lié à la musique. CineSeriesMag s’attache à mettre en avant ce lien indissociable via sa catégorie Musique Films & Séries. C’est l’union de ces deux disciplines qui rendent une œuvre unique. Vincent Doerr (fondateur de l’agence CinéPub) a fait de cette évidence, une réalité.

En 2010 a été créé Cannes Soundtrack, un événement majeur honorant tous les ans, la meilleure bande-originale. L’Award Cannes Soundtrack récompense le meilleure compositeur, figurant parmi les œuvres en compétition pour la Palme d’or. Cette récompense permet de valoriser le travail artistique des compositeurs mais également de reconnaître, dans sa totalité, la qualité d’une œuvre cinématographique.

L’année dernière, le prix a été attribué à Cliff Martinez pour la bande-originale de The Neon Demon, un thriller venimeux signé Nicolas Winding Refn. Particulièrement symbolique, cet award permet de remettre dans la lumière les musiciens souvent dissimulés derrière l’ombre des réalisateurs. Leurs créations musicales apportent aux oeuvres cinématographiques une finesse ultime. 

Pour cette septième édition, dix-neuf films sont en compétition pour remporter l’Award Cannes Sound. Afin de les départager, un jury indépendant composé de vingt-quatre professionnels a été sélectionné. Parmi eux, Renaud Baronian (Le Parisien), Théo Ribeton (Les Inrocks) ou encore Laura Terrazas (Le Figaro).

cannes-soundtrack-jury-2017
Jury Cannes Soundtrack 2017

Howard Shore pour Maps to the Stars en 2014 ou encore Lim Giong pour The Assassin en 2015, des professionnels explorent tous les ans, chaque morceau musical des oeuvres cinématographique en compétition. Hypnotique, émouvante, rythmique ou encore envoûtante, une bande-originale est destinée à faire passer, autrement que par le visuel, un message.

Alors, lequel saura cette année captiver le jury ? En attendant le verdict, on vous laisse savourer une énième fois, l’électrique bande-originale de The Neon Demon.

Les compositeurs en compétition pour  l’Award Cannes Soundtrack :

Michael Abels pour Okja, de Bong Joon-Ho
Carter Burwell pour Wonderstruck, de Todd Haynes
Yves de Mey pour Une femme douce (A Gentle Creature), de Sergei Loznitsa
Jonny Greenwood pour You Were Never Really Here, de Lynne Ramsay
Jeong Hong-jin pour The Day After (Geu-Hu), de Hong Snags
Jed Kurzel pour La Lune de Jupiter (Jupiter’s Moon), de Kornél Mandruczó
Daniel Lopatin alias Oneohtrix Point Never pour Good Time, de Benny & Josh Said
Randy Newman pour The Meyerowitz Stories, de Noah Baumbach
Arnaud Rebotini pour 120 battements par minute, de Robin Campillo
Philippe Rombi pour L’Amant double, de François Ozon
Philippe Sarde pour Rodin, de Jacques Doillon

Les films suivants n’ont pas encore fournis les noms des compositeurs :

Happy End, de Michael Haneke
In the Fade (Aus Dem Nichts), de Fatih Akin
Loveless (Nelyubov), d’Andrey Zvyagintsev
Mise à mort du cerf sacré (The Killing of a Sacred Deer), de Yorgos Lanthimos
Les Proies (The Beguiled), de Sofia Coppola
Radiance (Hikari), de Naomi Kawase
Le Redoutable, de Michel Hazanavicius
The Square, de Ruben Östlund