Ronald D. Moore, créateur de Battlestar Galactica produit Helix, diffusée sur l’excellente chaîne du câble SyFy, cette série à mi-chemin entre The Thing et Resident Evil vient d’être renouvelée pour une seconde saison.

Ce thriller raconte l’histoire d’un groupe d’experts en virologie du CDC (Centers for Disease Control and Prevention), envoyé dans un laboratoire du complexe « Artic Bio-system », situé en zone internationale, conduit par le Dr. Alan Farragut (Billy Campbell) et son ex-femme, le Dr. Julia Walker (Kyra Zagorsky).

Dans cette mystérieuse base en plein Arctique, le frère d’Alan, Neil Napier (Dr. Peter Farragut), est l’une des victimes du virus dévastateur… A la tête de cette base, on retrouve l’énigmatique scientifique, Hiroshi Hatake incarné par Hiroyuki Sanada (Revenge, Lost, Le Dernier samouraï, Sunshine, Lost, Wolverine : le combat de l’immortel…), un homme aux multiples secrets, très intéressé par Julia, l’une des scientifiques…

Cette série apporte une certaine diversité dans le paysage télévisuel, en abordant le thème des zombies et autres vampires sous l’angle d’un virus nommé Narvik, un agent mutagène d’une agressivité incroyable. La première saison laisse une impression mitigée, bien que le mélange thriller et science-fiction fonctionne plutôt assez bien. Les intrigues mettent du temps à se développer, une lenteur dommageable pour une série comprenant quelques bonnes idées, comme ce cimetière de singes aux visages déformés par la peur, pétrifiés dans la glace…helix serie singes petrifies

Des effets assez réussis avec des mystères et un côté Lost, où chaque découverte, semi-vérité amène encore plus de questions… Une série où les personnages confinés dans un espace clos, révèlent des secrets de familles, avec des triangles amoureux, des trahisons, le tout sur fond de conspiration…

Au niveau ambiance, la série joue sur l’atmosphère claustrophobie, oppressante avec des immortels aux yeux d’argent, un virus capable d’éradiquer l’humanité et une mystérieuse organisation nommée Ilaria. C’est d’ailleurs sur une réunion de cette corporation d’Immortels que le dernier épisode de la saison 1 intitulée Dans l’ombre s’arrête…

En effet, après la destruction de la base, Alan part à Paris à la recherche de Julia, qui semble être maintenant la PDG d’Ilaria. Un épisode qui laisse la porte ouverte à toutes sortes de questions : que sont devenus les autres protagonistes et le frère d’Alan est-il de connivence avec la corporation ??

Côté musique, ce final se termine sur une chanson interprétée par Françoise Hardy, Le Temps de L’Amour, une musique décalée tout au long d’une série marquée par un manque de rythme et de cohérences. Le final montre un changement de décor. Espérons que la saison 2 corrigera les éléments négatifs l’empêchant d’être la grande série qu’elle aurait pu être…

Fiche technique : Hélix

Diffusée sur : SyFy
Créée par : Cameron Porsandeh, Ronald D. Moore (2014)
Avec : Billy Campbell (Dr. Alan Farragut), Hiroyuki Sanada (Dr. Hiroshi Hatake), Kyra Zagorsky (Dr. Julia Walker), Mark Ghanimé (Major Sergio Balleseros), Jordan Hayes (Dr. Sarah Jordan), Neil Napier (Dr. Peter Farragut), Meegwun Fairbrother (Daniel Aerov), Catherine Lemieux (Dr. Doreen Boyle)
Nationalité : Américaine
Genre : Drame, Science-fiction
Statut : En production
Nombre d’épisodes : 13
Format : 42 minutes

Plus d'articles
starman-john-carpenter-karen-allen-jeff-bridges-1984
Starman (1984), de John Carpenter : coiffé au poteau